Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Les Compositeurs

MARTI (Estéban)

Décès : 25/03/1925
 
Caricature et autographe d'Estéban Marti, avril 1913

 

Illustration Faino
 

 

 

Internet

Esteban Marti

 

 

 

 

Internet

Esteban Marti

 

 

 

 

Internet

"La leçon de chant", partition complète originale

 

 

 

 

Internet

Le jury du prix de la chanson française "Comoedia" et "Paris qui chante" en 1922. Debout : Fursy, Hirchmann, Yvonne Yma, Pierre Chapelle, Max Viterbo, Joullot Assis : Diodet, Trébla, Esteban-Marti, Couyba, René Mercier, Xavier Privas

 

 

 

 

Oeuvres
  465 j.
La Source d'amour 1919 61 J.
Les Nymphes et le satyre 1920 120 J.
La Leçon d'amour 1920 53 J.
Le Coucher de la Pompadour 1921 159 J.
Folie d'amour 1921 32 J.
L' Amour à la moukère 1923 40 J.
Articles de presse
Comoedia

01/08/1923

"Ce p'tit diable", projet avorté (1923). Brève.
Comoedia

27/03/1925

Nécrologie.

Compositeur d'origine espagnole, il écrivit une quantité de mélodies à partir de 1889. Sa musique était souvent d'inspiration hispanique (paso-dobles, habaneras, etc.) mais pas exclusivement, et il composa aussi de nombreuses pièces religieuses, ce qui contrastait assez violemment avec le caractère plutôt coquin des 6 pièces citées ici !

Avant guerre, il avait déjà composé un nombre important de petites opérettes, musiques de scène, pantomimes et ballets.

Comme Albert Chantrier ou Edouard Mathé, il eut le tort d'appartenir à une génération bâtarde : il ne connut jamais de très gros succès avant guerre, et était déjà un peu trop âgé après.

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs