Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Les Compositeurs

LAJTAI (Louis)

Naissance : Budapest, 13/04/1899
Décès : Stockholm, 12/01/1966 (66 ans)
 
Sirènes et cols bleus, version française de Blajackor (1964), affiche

 

 

 

 

Blajackor (1964), affiche

 

 

 

 

Louis Lajtai

 

 

 

 

Blåjackor (Boys in blue), recueil partition (1942)

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

M. Lajtaï

 

Illustration Piaz
Extr. de : Programme original de "Katinka" (1933)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Oeuvres
  212 j.
Katinka 1933 116 J.
Tonton 1935 96 J.
Articles de presse
Comoedia

22/02/1933

Nos hôtes : quelques lignes sur Louis Lajtaï compositeur de "Katinka". Article par Robert Delamare.

Nom francisé de Lajos Lajtai, compositeur hongrois installé à Paris dans les années 30 (en Allemagne, il se fera appeler "Ludwig"). Il avait au préalable composé plusieurs opérettes, dès 1922, dans son pays natal. Outre les deux pièces indiquées ici, il s'était fait connaître en France auparavant avec les chansons du film "Dactylo" (1931, en 5 versions : allemande, française, italienne, anglaise et espagnole, et un remake allemand en 1953 !), adaptation par Paul Abraham de son opérette "Die Privatsekretärin", qui avait eu un grand succès.

Il a également participé, sans que son nom apparaisse (sauf dans les registres de la SACD !), à "La Poule" de Henri Christiné en 1936 (au moins pour la chanson "A la belle époque" qu'il réutilisa dans Blajackor en 1941). Etant juif, Il a ensuite émigré (en compagnie de son épouse la danseuse Bea Zoltana) au Danemark puis en Suède durant la seconde guerre mondiale et, sous son nom francisé en Louis Lajtai, y a fait représenter encore plusieurs pièces, "Blajackor" (1941, filmée en 1945 et 1964, toujours représentée en Suède), "Serenad" (1944), "Eskapad" (1946)... Ce "Blajackor" est d'ailleurs un mystère, puisque le livret est signé du dramaturge anglais Lauri Wylie et d'André Barde, dont on ignore le rôle. La pièce fut créée à Londres en 1939 sous le titre "Boys in blue".

Concernant les oeuvres parisiennes de Lajtai, on peut dire qu'à l'instar de Moises Simons, Lajtai a su se couler dans les goûts musicaux de son pays d'adoption. Sa première oeuvre, représentée auparavant dans son pays d'origine, est assez largement colorée de folklore hongrois, mais la seconde,création originale pour la France, avec un texte d'André Barde et une interprétation dominée par Dranem, est très voisine du Moretti des "Soeurs Hortensia", l'année précédente.

Comme celles de Mihaly Eisemann, ses oeuvres sont encore régulièrement représentées en Hongrie.

NB : Le célèbre compositeur hongrois de la même époque, Lazlo Lajtha (1892-1963) n'est qu'un homonyme.

Vidéos

Cliquez pour voir l'extrait video

La Poule : film "Blåjackor" (1945) (extrait), VO suédoise non sous-titrée
Nils Poppe et Annalisa Ericsson dans la chanson "Gå och fråga mamma" de Louis Lajtai (du film suédois de 1945 adapté de l'opérette "Blåjackor" de 1941) : une ressemblance plus que troublante avec l'air "A la belle époque" !
1945

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs