Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Les Compositeurs

CHAGNON (Pierre)

Naissance : 01/01/1893
Décès : 09/03/1957 (64 ans)
 
Pierre Chagnon à l'orgue de St Maur (1903)

 

Extr. de : Musica, juin 1903
 

 

 

Oeuvres
  458 j.
Mon vieux 1924 74 J.
Et avec ça Madame ? 1926 46 J.
Olive 1929 108 J.
Vive Leroy ! 1929 29 J.
Pon-Pon 1930
Azor 1932 166 J.
Babaou 1932 35 J.
Articles de presse
Musica

01/06/1903

Le prodige de St Maur. Article par Louis Schneider.
Comoedia

04/08/1927

"Ca ne se dit pas", projet avorté (1927). Article.

Enfant prodige (il tenait l'orgue de l'église de St Maur à l'âge de 9 ans !), Pierre Chagnon est le plus omniprésent des musiciens de l'ombre de l'entre-deux-guerres : tout au long des années 20, 30, et même 40, il fut le chef d'orchestre de milliers de disques pour Columbia. Il n'est pas un chanteur qui lui ait échappé, tant il était partout et dans tous les genres (et même dans la musique classique, ses interprétations en valent bien d'autres plus prestigieuses). A la scène, il fut le chef attitré et l'ami de Maurice Yvain. En tant que compositeur, il formait un duo avec Fred Pearly, avec lequel il écrivit de nombreuses chansons (les plus connues pour Mistinguett, dont le célèbre "On m'suit"), mais aussi 4 pièces entre 1926 et 1932, plus quelques airs additionnels pour les oeuvres de Gaston Gabaroche. Après 1932, il ne compose presque plus rien et se dédie exclusivement à la direction stakhanoviste d'orchestres de studio.

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs