Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Les Interprètes

RAIMU

Nom pour l'Etat civil : Jules MURAIRE
Né(e) à Toulon le 18/12/1883
Décédé(e) à Neuilly sur Seine le 20/09/1946 (62 ans)
 
Raimu, fut, comme Arletty et beaucoup d'autres, un de ces monstres sacrés du cinéma dont on a oublié ou occulté les débuts au music-hall. Sa carrière à ses débuts ressemble à celle de Fernandel, comme comique troupier à Marseille, puis à Paris (à l'invitation de Félix Mayol). Son passage dans l'opérette est une sorte de transition entre le music-hall et le théâtre parlé (c'était cependant dès 1915 un comédien reconnu du théâtre de boulevard), mais n'est pas négligeable, car il tint trois rôles de premier plan dans trois oeuvres importantes.
Il abandonna complètement la musique après la création du César de Pagnol à la scène puis au cinéma. Ses derniers rôle musicaux ne sont pas au théâtre mais au cinéma, dans l'adaptation de Mam'zelle Nitouche en 1931 et de la Chaste Suzanne en 1937.
Il n'existe malheureusement aucun témoignage sonore ou filmé du Raimu chanteur (il n'enregistra qu'une série de sketches parlés avec Henri Poupon et René Sarvil), mais les trois oeuvres auxquelles ils participa sont réputées pour leur difficulté vocale, les deux premières surtout.

Coups de roulis. Représentation. Au centre, Raimu

 

 

 

 

Raimu

 

 

 

 

Coups de roulis. Représentation. Raimu au centre (1928)

 

 

 

 

coll. ANAO

Raimu (vers 1922)

 

 

 

 

Raimu (vers 1919)

 

 

 

 

Raimu (vers 1920)

 

 

 

 

+5
Créations au théâtre
Le Cochon qui sommeille 1918 Bengali
Le Diable à Paris 1927 Fouladou
Venise 1927 Maître Dormiono
Coups de roulis 1928 Puy Pradal

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs