Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

La Danse des libellules. Livret

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

La Danse des libellules. Partition complète (24 x 32 cm)

 

Illustration Georges Dola (Edmond Vernier, 1872-1950)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

La Danse des libellules. Affiche

 

Illustration Georges Dola (Edmond Vernier, 1872-1950)
 

 

 

La Danse des libellules. Quelques jolies interprètes de la Danse des libellules

 

Illustration Waléry
Extr. de : Comoedia le théâtre illustré n° 32 (15 avril 1924)
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules. Air détaché : Bambolina !

 

Illustration Georges Dola (Edmond Vernier, 1872-1950)
 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Air détaché

 

Illustration Georges Dola (Edmond Vernier, 1872-1950)
 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Air détaché : Gigolette

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Mes caresses, version chanson de "Gigolette"

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Air détaché : Gigolette-fox, version danse

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Air détaché : Gigolette, édition italienne

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Air détaché, édition italienne

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Air détaché : Gigolette, édition portugaise

 

Illustration Stuart
 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Edition allemande

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

La Danse des libellules. Radio-sélection (2 juin 1928)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

La Danse des libellules. Maria Kousnezoff

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
Extr. de : Comoedia, 14.03.1924
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules.

 

Illustration Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 16.03.1924
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules.

 

Illustration Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 16.03.1924
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules.

 

Illustration Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 16.03.1924
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules. Mlles Elaine, Maud Broquin, Granville, Tenkie, Elaine, Biat

 

Illustration Walery
Extr. de : Paris Plaisirs n° 23, 1924
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules. Mlles Elaine, Tenkie

 

Illustration Walery
Extr. de : Paris Plaisirs n° 23, 1924
 

 

 

BNF Gallica

La Danse des libellules. Mlles Ternet, Biat

 

Extr. de : Paris Plaisirs n° 23, 1924
 

 

 

BNF Gallica

 

La Danse des libellules

 
(trad. de La Danza delle libellule)
  opérette en 3 actes
Texte LOMBARDO (Carlo) (Livret)
EDDY (Max) (Adaptation française)
FERRÉOL (Roger) (Adaptation française)
Musique LEHAR (Franz)
Représentations
Création mondiale (VO) Turin (Italie) Teatro lirico   03/05/1922
Représentations à Paris jusqu'en 1944 204 jours
Ba-ta-clan 15/03/1924 - 30/07/1924 138 Création
Ba-ta-clan 23/02/1926 - 18/03/1926 24
Cluny 19/03/1926 - 01/04/1926 14
Moncey 09/04/1926 - 15/04/1926 7
Montrouge 30/04/1926 - 06/05/1926 7
Ternes 07/05/1926 - 13/05/1926 7
Trianon Lyrique 11/03/1932 - 17/03/1932 7
Distribution à la création
M. VITRY (Jacques) Charles, Duc de Follevie
M. OUDART (Félix) Dieuleveut, aventurier sympathique
M. MARIO Durand, parvenu
M. BEVER (Georges) Lecomte, propriétaire du palace
M. FAIVRE (Paul) Baron, client du palace
Mme KOUSNEZOFF (Maria) Hélène, jeune veuve romanesque
Mme FERRARE (Marthe) Charlotte Baron, femme de Baron, coquette
Mme DUBAS (Marie) Zuzu Lecomte, femme de Lecomte, légère, écervelée
Mme CAPRICE Victoire, servante de Durand, paysanne naïve

chorégraphie DOUGLAS (Louis)
costumes RASIMI (Berthe)
décors DESHAYS (Raymond)
décors ARNAUD
direction musicale MOLETI (Nicola)
mise en scène OUDART (Félix)

Programme
1932 Trianon Lyrique
Coll. Jacques Gana

Curieuse genèse pour cette "Danse des libellules", où la signature de Franz Lehar cache en réalité une oeuvre de montage en partie composée et réécrite par l'italien Carlo Lombardo. En 1922, Lombardo avait monté à Turin cette pièce, en écrivant un livret tout à fait nouveau et en intégrant à sa pièce les thèmes musicaux de "Der Sterngucker" (L'Astronome), créé sans grand succès par Lehar en 1916, auxquels il ajoute quelques fox-trots de son cru. L'oeuvre originale de Lehar sombra dans l'oubli (elle a été enregistrée en 2004 pour la première fois), mais La Danse des libellules survécut et fut adaptée un peu partout en Europe... y compris en Allemagne en 1923, sous le titre "Libellentanz" !

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Durand, homme de peu, qui a fait fortune, a acheté le château des ducs de Follevie, dont le dernier descendant, qu’il ne connaît d'ailleurs point, s’est ruiné. Dans la région, circule un jeune et élégant chasseur qui est justement incognito, le Jeune duc Charles. Autour de lui, papillonnent ou plutôt « libellulisent » deux jeunes personnes, de tempérament incendiaire, qui dressent toutes les possibles embûches amoureuses pour qu’il choie dans leurs bras. Ce sont Mmes Lecomte et Baron, femmes, l’une, de l’hôtelier du pays, l’autre, d’un client de celui-ci. Mais le beau chasseur, un peu ténébreux à cause de précédentes déceptions de cœur, ne songe qu'à son fusil. Quant à Durand, il se doit marier avec une jeune veuve vierge, abandonnée, le soir même de ses noces, par un époux volage. Mais Hélène et Charles, dès leur première rencontre, sentiront le coup de foudre. Charles voudra fuir. Alors, les deux Lampitos le dénonceront comme braconnier, ce qui réjouit secrètement Hélène. Et, au cours d'une fête que donne Durand, la virginale veuve et le faux braconnier s’avoueront leur amour. De plus, il révélera qu’il est le duc de Follevie et qu’un héritage imprévu lui permet de rentrer dans le bien de ses pères. Tout s’achèvera par un mariage, après un certain nombre d’émoustillantes péripéties, pour la meilleure gloire de la morale.

[Extrait de "La Presse", 20 mars 1924]

C’est jour de fête. Les habitants du village se préparent à recevoir le nouveau propriétaire du château de Folle-vie. Celui-ci, Durand, s’est enrichi dans la spéculation en compagnie de son ami Lecomte, propriétaire du Palace-Hôtel de la station balnéaire qui se trouve à proximité de ce château.

Durand veut se remarier et cherche à épouser Hélène, jeune femme abandonnée par son mari le soir de ses noces. Il s’en ouvre à Lecomte et à Baron, un vieux client du Palace, qui le félicitent. Les deux femmes de Lecomte et Baron sont amoureuses d’un jeune chasseur, appelé Charles, qui parcourt le pays du matin au soir.

Charles, obsédé par les avances de Zuzu et de Charlotte, décide de quitter le pays. Les deux femmes, affolées, le dénoncent comme braconnier ayant chassé sans permis sur les terres du nouveau propriétaire du château, Durand. Celui-ci devra décider de la suite à donner à cette affaire. Charles reste donc. Les deux amoureuses sont enchantées. Hélène est, malgré tout, contente qu’il ne parte pas.

Au deuxième acte, nous sommes au château. Durand donne de grandes réjouissances pour l’inauguration de la salle des fêtes. On doit jouer une revue où les invités seront les acteurs. Hélène, Zuzu, Charlotte, Lecomte, Baron, ont tous un rôle et le répètent tant bien que mal. Mais, le metteur en scène et le jeune premier, engagés spécialement, ne peuvent venir et se font excuser. Que faire ?... Dieuleveut prend la place du metteur en scène et tout le monde supplie Charles de jouer le rôle du jeune premier. Il accepte. On va donc pouvoir répéter la Revue. Zuzu et Charlotte cherchent toujours à se faire aimer par Charles, mais celui-ci et Hélène commencent à s’éprendre l’un de l’autre, sans vouloir se l’avouer. Sous la direction de Dieuleveut, métamorphosé pour la circonstance en Philippe Auguste, le grand metteur en scène parisien, on répète les scènes et les danses de la Revue.

Charles et Hélène, qui ne peuvent s’avouer leur amour lorsqu’ils sont habillés en gens du monde, jouent des rôles d’apache et de gigolette dans la Revue. Travestis de la sorte, leurs sentiments s’expriment librement.

Mais, en reprenant leurs habits ordinaires, Hélène, troublée, veut que Charles s’en aille. Celui-ci lui dévoile alors qu’il est le dernier descendant des ducs de Follevie, qu’il a pu racheter le château et qu’il est maintenant chez lui. Les rôles sont simplement intervertis, Charles conserve les invités de Durand, et la Revue continue.

Au troisième acte, le duc Charles, qui a pris comme majordome Dieuleveut, reçoit ses amis à un garden-tea. Dieuleveut, qui veut être à la hauteur de sa tâche, a acheté le « Parfait Majordome », mais il embrouille toutes les situations. Zuzu et Charlotte viennent relancer Charles jusque chez lui, leurs maris respectifs les cherchent en vain. Hélène vient reprocher à Charles de compromettre ces deux femmes mariées. Puis, malgré eux, leur amour éclate et ils se marieront.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Le Matin 09/03/1924 Annonce.
Comoedia 14/03/1924 Avant-première.
Le Figaro 16/03/1924 Critique par André Messager.
Comoedia 16/03/1924 Critique par Jean Gandrey-Réty / Armory / Albert de Meylin.
Le Gaulois 16/03/1924 Article par Louis Schneider.
Le Matin 17/03/1924 Critique par Fred Orthys.
La Presse 20/03/1924 Article par Jane Catulle-Mendès.
Le Matin 24/03/1924 Annonce.
Comoedia 06/01/1925 Mlle Marthe Ferrare dans "Les Libellules" et "L'Amour Masqué" (à Marseille). Article.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Max Eschig, 1924

Partition complète (140 + XII p.)
Bambolina
Duo du papillon
Entrée et valse du Duc Charles
Gigolette
Java
Nous sommes les Hidalgos
Toi ! Toi ! Toi !
Valse boston
Valse chantée
Livret (189 p.) 1923


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents
Diffusions radio RDF/RTF/ORTF
07/04/1966
Avec : Dachary (Lina), Collart (Claudine), Spanellys (Georgette), Legay (Henri), Doniat (Aimé), Saugey (Pierre), Gilet (Jacques) - Dir. Sibert (Adolphe)
21/04/1966
Avec : Dachary (Lina), Collart (Claudine), Spanellys (Georgette), Legay (Henri), Doniat (Aimé), Saugey (Pierre), Gilet (Jacques) - Dir. Sibert (Adolphe)

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre
A l'amour ferme ta porte / FERRARE (Marthe) (chant)
GRAMOPHONE K 2436 (1924)
Bambolina / DUBAS (Marie), OUDART (Félix) (chant)
GRAMOPHONE K 2439 (1924)
Bambolina / VITRY (Jacques), FERRARE (Marthe) (chant)
PATHE Sap 2091 (1924)

 / 
Gigolette / VITRY (Jacques), FERRARE (Marthe) (chant)
PATHE Sap 2090 (1924) - Coll. Hervé David
Gigolette / VITRY (Jacques), FERRARE (Marthe) (chant)
GRAMOPHONE K 2439 (1924)

 / 
Les Papillons / DUBAS (Marie), OUDART (Félix) (chant)
GRAMOPHONE K 2391 (1924) - Coll. Jacques Gana

 / 
Les Papillons / VITRY (Jacques), FERRARE (Marthe) (chant)
PATHE Sap 2090 (1924) - Coll. Hervé David
Nous sommes les hidalgos / OUDART (Félix) (chant)
GRAMOPHONE K 2436 (1924)

 / 
Toi toi toi / DUBAS (Marie), FERRARE (Marthe), VITRY (Jacques) (chant)
GRAMOPHONE K 2391 (1924) - Coll. Jacques Gana
Valse / VITRY (Jacques), FERRARE (Marthe) (chant)
PATHE Sap 2091 (1924)
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Bambolina / GOUIN (Fred) (chant)
ODEON 166292 (1930)
Bambolina / LEMICHEL DU ROY (Bernadette) (chant)
POLYDOR 521945 (1931)
Bambolina / BOREL CLERC (Charles) (orchestre)
PATHE Sap 6671 (1924)
Bambolina / MAX (Billy) (orchestre)
GRAMOPHONE K 2461 (1924)
Bambolina / MAX (Billy) (orchestre)
GRAMOPHONE K 2437 (1924)
Bambolina / XXX (Orchestre anonyme) (orchestre)
PHONEDIBEL Lux DF 512 (1932)
Fantaisie / ALIX (Victor) (orchestre)
PARLOPHONE 80331 (1930)
Fantaisie / XXX (Orchestre anonyme) (orchestre)
PERFECTAPHONE 3313 (1924)

 / 
Gigolette / BOYER (Lucienne) (chant)
COLUMBIA DF 388 (1930) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Iza Volpin
Gigolette / DELNY (Berthe) (chant)
GRAMOPHONE K 2395 (1924)
Gigolette / BANDA MILANO (orchestre)
PATHE Sap 6688 (1924)

 / 
Gigolette / COLOMBO, GALLON (A.) (orchestre musette)
HENRY H 182 (1925) - Coll. Hervé David
accordéon et banjo
Les Papillons / DELNY (Berthe) (chant)
GRAMOPHONE K 2395 (1924)
Mes caresses, sur le thème de "Gigolette" / DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
PATHE 3260 (1925)

 / 
Mes caresses, sur le thème de "Gigolette" / LAMY (Pierre) (chant)
PATHE 3255 (1925) - Coll. Hervé David
Valse / LORIA (Marcelle) (chant)
PARLOPHONE 80331 (1930)
Valse des libellules / BOREL CLERC (Charles) (orchestre)
PATHE Sap 6671 (1924)
Valse des libellules / MAX (Billy) (orchestre)
GRAMOPHONE K 2461 (1924)
Valse des libellules / MAX (Billy) (orchestre)
GRAMOPHONE K 2437 (1924)
Valse des libellules / XXX (Orchestre anonyme) (orchestre)
INOVAT 2065 (1924)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs