Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Divin mensonge. Simone Rouvière et Hieronimus

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 13.10.1926
 

 

 

BNF Gallica

Divin mensonge.

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 13.10.1926
 

 

 

BNF Gallica

 

Divin mensonge

  opérette en 3 actes et 6 tableaux
Texte MADIS (Alex) (Livret)
VEBER (Pierre) (Livret)
DELORME (Hugues) (Livret)
Musique SZULC (Joseph)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 60 jours
Capucines 12/10/1926 - 10/12/1926 60 Création
Distribution à la création
M. PÉRIER (Jean) Le Mensonge
M. HIERONIMUS (René) Pierre
M. FLORENCIE (Louis) Trinquet
M. LE VIGAN (Robert) Cardot
M. CHARPINI Camille
Mme PIERRY (Marguerite) La Vérité
Mme ROUVIERE (Simone) Lydie
Mme DERMINY (Marthe) La Baronne
Mme PERREY (Mireille) Huguette
Mme SUFFEL (Madeleine) Hortense
M. FENONJOIS (Henri) Le Contremaître
M. MOLLY L'Aubergiste
Mme LEY (Maria) La Danseuse
Mme JAY (Huguette) Olympe
Mme RENOT (Marcelle) La Sans-filiste
Mme RONCIANES Brigitte
Mme LAUNAY (Rachel) Hélène
Mme RODOR Chrysis
Mme MUSELLY Christiane

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Au premier tableau, voici le Mensonge, splendidement chatoyant, cravaté d’un serpent, drapé d’un manteau d'arc-en-ciel, qui vient affirmer sa domination sur ce monde. La Vérité, ceinturée par la bouche de son puits et miroir en mains, le veut contredire, mais, dans son simple costume, elle apparaît auprès de lui bien pauvrette. Elle ne le défie pas moins, et ils partent en champ clos dans une auberge de Normandie.

Là, la Vérité, déguisée en servante, amène partout la zizanie en dénonçant toutes les cachotteries du patron et de la clientèle. Ainsi apprend-on que les soles du menu sont de la limande, le poulet sauté du lapin, que le baron Trinquet d’Orsay n’est ni baron ni d’Orsay, que la simili-baronne n’est pas son authentique épouse, mais un modèle de Montmartre ; que Cardot, qui escamote son titre est, lui, bel et bien comte, et que celle qui passe pour Mme Cardot est, elle aussi, une irrégulière. Et encore, que le fils Cardot, Pierre, dix-huit ans, qui a enlevé la fille de Trinquet, Lydie, dix-sept ans, et veut faire accroire qu’ils sont en voyage de noces, n’a jamais -convolé devant M. le maire. Et encore que la pseudo-Mme Trinquet trompe Trinquet avec Cardot, et qu’il en est de même entre Trinquet et Mme Cardot. Quand la Vérité a tout brouillé, le Mensonge répare tout, et ramène l’harmonie sociale.

Alors il entreprend de lutter contre l'amour de Pierre et de Lydie et de les pervertir. Au jeune homme, il envoie des visions lumineuses, à la jeune fille, .il souffle la ruse. Cette fois, c'est la Vérité qui est la réparatrice. Après bien des péripéties durant lesquelles les adversaires arborent nombre de travestissements et où la Vérité reçoit nombre de horions, surtout au Parlement, l'ordre est rétabli par quatre mariages, ceux des trois couples précités et celui des deux rivaux, la vie ne pouvant se passer ni de vérité ni de mensonge. Et voilà bien une vérité.

[Extrait de "La Presse", 13 octobre 1926]

Critiques et articles de presse
Comoedia 11/10/1926 Avant-première par Jules Delini.
Le Gaulois 13/10/1926 Article par Louis Schneider.
La Presse 13/10/1926 Article.
Comoedia 13/10/1926 Critique par Pierre Maudru / Albert du Meylin.
(suite)
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Salabert, 1926

Partition complète (119 p)
Livret (92 p)


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents

 / 
Charpini parle (émission TV La Joie de vivre, 24 juin 1956), puis chante "Elle ou lui", extrait de Divin mensonge (Szulc) 1956

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Elle ou lui / CHARPINI (chant)
PATHE X 2230 (1930) - Coll. Jacques Gana

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs