Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

L' Eau à la bouche. Partition complète (24 x 32 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

L' Eau à la bouche. Air détaché : Il a une belle auto Toto

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

L' Eau à la bouche.

 

Extr. de : Comoedia, 07.09.1928
 

 

 

BNF Gallica

 

L' Eau à la bouche

  opérette en 3 actes
Texte VEBER (Serge) (Livret)
Musique PARÈS (Philippe)
VAN PARYS (Georges)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 88 jours
Daunou 06/09/1928 - 02/12/1928 88 Création
Distribution à la création
M. GRAVEY (Fernand) Toto Barateau
M. DALIO (Marcel) Riquette
M. CONTE (Carlos) Alice et Georgette
M. HUBERT (Jean) Clovis
M. MARZAL (Pierre) Raymond
Mme HEGOBURU (Loulou) Simone
Mme VENIAT (Jeanne) Madame Mertens
Mme AUGER (Germaine) Claudie
Mme YVON (Mireille) Fernande
Mme LAURENTI (Josette) Suzy
Mme ASTOR (Maud) Maud

chorégraphie CONTÉ (Carlos)
décors BOLL (André)
direction musicale VALSIEN (Albert)
mise en scène ROZE (Edmond)

Le couplet de la chanson "Pourquoi qu'les p'tits oiseaux" est un savant montage en forme de clin d'oeil des "tubes" Salabert des années 20 : Comte Obligado (Les Artichauts), Trois jeunes filles nues (Raymonde, Est-ce que je te demande), Là-haut (Là-haut)...

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Toto Barateau prépare son baccalauréat dans une boîte à bachots tenue par sa tante, qui est belge - c’est plus commode pour enseigner le français.

Ni lui ni ses camarades ne sont forts en « j’t’aime » et la présence de mannequins dans l’atelier de couture voisin les excite à percer le mur de séparation, afin de compléter leur éducation dans les salons du couturier parisien - donc étranger.

Une jeune fille, une vraie (qu’elle dit !) - Simone - est amoureuse de Toto ; elle lui a envoyé une « déclaration », elle lui a donné un rendez-vous ; mais Toto, en véritable novice qu’il est, n'aime que les hétaïres. Simone décide Claudie, l'un des mannequins, à lui céder sa place ; la jeune fille s’efforce à passer pour une dévergondée, la dépravée veut jouer à la jeune fille. Ni l’une ni l’autre n’y réussissent parfaitement, mais il suffit que Toto apprenne les pseudo-frasques de Simone pour qu’il l’adore. Malheureusement, le tempérament vésuvien de Claudie se ré-veillant en presence du jeune homme, celui-ci reçoit d’elle la leçon d'amour désirée. II croit avoir débauché Claudie et demande sa main à son pere qui, en honnête homme, lui révèle que sa fille est ce qui se fait de mieux comme fille.

Simone n’aura plus qu’à exciter la jalousie de Toto pour qu’il consente à l’aimer en dépit de sa virginité ; le père de Claudie épousera la marraine franco-belge et Claudie continuera aux camarades de Toto un enseignement qui ne les aidera peut-être pas à passer leur baccalauréat, mais qui leur servira beaucoup plus dans l’existence que ce diplôme, aussi dénué de signification qu’un premier prix de chant au Conservatoire.

[Extrait de Comoedia]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Comoedia 06/09/1928 Article par Jules Delini.
Le Figaro 07/09/1928 Critique par Intérim.
Le Gaulois 07/09/1928 + les toilettes de la pièce. Critique par Intérim / Renée Bonheur.
Comoedia 07/09/1928 Photo.
Comoedia 07/09/1928 Article.
(suite)
Le Matin 08/09/1928 Critique par Jean Prudhomme.
Le Figaro 10/09/1928 Critique.
Le Ménestrel 14/09/1928 Critique par M. Pitoy.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1928

Partition complète (154 p)
Donne-moi z'en un bout
Oh ! dis Claudie
Il a une belle auto Toto
Ce n'est qu'un mannequin
Pourquoi qu'les p'tits oisiaux

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2003)


Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Ah ! Dites-moi / HEGOBURU (Loulou), GRAVEY (Fernand) (chant)
COLUMBIA D 19099 (1928) - Coll. Jacques Gana
acc. piano

 / 
Ce n'est qu'un mannequin / HEGOBURU (Loulou) (chant)
COLUMBIA D 19105 (1928) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Pierre Chagnon

 / 
Il a une belle auto, Toto / GRAVEY (Fernand) (chant)
COLUMBIA D 19100 (1928) - Coll. Jacques Gana

 / 
Oh ! Dis, Claudie / HEGOBURU (Loulou) (chant)
COLUMBIA D 19106 (1928) - Coll. Jacques Gana

 / 
Pourquoi l'amour / HEGOBURU (Loulou) (chant)
COLUMBIA D 19106 (1928) - Coll. Jacques Gana

 / 
Prends-moi bien gentiment / AUGER (Germaine) (chant)
COLUMBIA D 19099 (1928) - Coll. Jacques Gana
acc. piano
Sa main s'est posée / GRAVEY (Fernand) (chant)
COLUMBIA D 19100 (1928)
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Ah ! Dites-moi / PYRAC (Jane), DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
PATHE Sap X 2607 (1928)
Ce n'est qu'un mannequin / PYRAC (Jane), DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
PATHE Sap X 2607 (1928)
Il a une belle auto Toto / DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
EDISON BELL Rad F 122 (1928)
Il a une belle auto Toto / DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
PATHE Sap X 2173 (1928)

 / 
Pourquoi qu'les p'tits oiseaux / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19105 (1928) - Coll. Hervé David
acc. orch. dir. Pierre Chagnon
Sa main s'est posée / DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
EDISON BELL Rad F 122 (1928)
Sa main s'est posée / DELAQUERRIÈRE Fils (José) (chant)
PATHE Sap X 2173 (1928)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs