Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Les Fifilles de Loth. Air détaché : C'est chaque soir (27 x 35 cm)

 

Illustration FR Rod
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Les Fifilles de Loth. Air détaché : Depuis qu'un soir (27 x 35 cm)

 

Illustration FR Rod
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Les Fifilles de Loth.

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 18.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

Les Fifilles de Loth.

 

Illustration Comoedia
Extr. de : Comoedia, 18.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

Les Fifilles de Loth. Reprise au Moulin Bleu (juin 1924)

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 22.06.1924
 

 

 

BNF Gallica

 

Les Fifilles de Loth

  opérette bouffe en 3 actes
Texte MURIO (Paul) (Livret)
BOUCHERON (Livret)
Musique MERCIER (René)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 112 jours
Moulin Bleu 04/02/1922 - 10/04/1922 66 Création
Ternes 07/09/1923 - 21/09/1923 15
Moulin Bleu 20/06/1924 - 20/07/1924 31
Distribution à la création
Mme CLUZEL (Ellen) Dagar
Mme VOUZY (Paulette de) Ané
Mme DESROCHES (Jeanne) Juna
Mme MAY-LIETTE Litza
M. RIZZI (Georges) Loth
M. AMATO (Nicolas) Melimelech
M. SOURGET (Alex) Asyris
Mme GYPSIE (Lina) La Jolie danseuse
Mme VALMONT (L.)
Mme BERGER (L.)
Mme INGARANO
Mme JEANNIN

Ne pas confondre avec "La petite femme de Loth", de Claude Terrasse, livret de Tristan Bernard !

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Vous imaginez bien qu’une action qui se déroule à Gomorrhe, n'a point la morale pour base. Les jeunes filles ne s’y veulent marier qu’à la condition d'être deux pour un seul mari. Encore les fifilles de Loth, Ané et Juna, repoussent-elles Asyris, à cause d’une blancheur d'àme trop inexperte, dirai-je euphoriquement. Du moins ne consentiront-elles aux épousailles qu’après qu’il aura perdu cette blancheur, dans les bras putipihariens de Dagar, épouse incandescente du patriarche Loth, lequel ne retrouve de voix rossignolante que grâce aux charmes verts de la fraîche servante Litza. En ajoutant que le beau berger Mélimélech distrait Ané et Juna assez savamment pour leur faire attendre des noces licites, j'aurai à peu près débrouillé les couples et les trios. Il y a bien aussi le drame de Gomorrhe en flammes (mais ça nous est égal) et de Dagar changée en statue do sel, mais elle est vite dessalée, ayant des prédispositions. Rentrée dans la catégorie des vivants, elle fera vite affluer la clientèle au bar périclitant que Loth a ouvert dans "Paname" et où resplendit le portrait de Mistinguett.

[Extrait de "La Presse", 12 février 1922]





Critiques et articles de presse
Comoedia 08/02/1922 Avant-première par Louis Handler.
La Presse 12/02/1922 Critique par Jane Catulle-Mendès.
Comoedia 18/02/1922 Critique par Max Viterbo / Montboron.
Comoedia 09/09/1923 Reprise aux Ternes (septembre 1923). Critique par Robert de Thiac.
Comoedia 22/06/1924 Reprise au Moulin Bleu (juin 1924). Critique par Robert de Thiac.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Maillochon, 1922

Depuis qu'un soir
C'est chaque soir (in "Album Maillochon piano seul" n° 2)
Un mari pour deux
Et voilà c'que c'est...
C'est chaque soir
Depuis qu'un soir (in "Album Maillochon piano seul" n° 2)
Et voilà c'que c'est... (in "Album Maillochon piano seul" n° 2)

Enregistrements originaux ECMF


 / 
C'est chaque soir
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


 / 
Depuis qu'un soir
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


 / 
Et voilà c'que c'est...
Partition de référence : Version piano seul in "Album Maillochon pour piano seul" n° 2
1999


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs