Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Florabella. Geneviève Vix

 

Extr. de : Comoedia, 31.03.1921
 

 

 

BNF Gallica

Florabella. Félix Galipaux

 

Illustration GL Arlaud
Extr. de : Comoedia, 31.03.1921
 

 

 

BNF Gallica

 

Florabella

  opérette en 3 actes
Texte BARDE (André) (Livret)
MONCHARMONT (Charles) (Livret)
Musique CUVILLIER (Charles)
Représentations
Création mondiale (VO) Munich Staatstheater am Gärtnerplatz   05/09/1913
Création en France
(ou en langue française)
Lyon Célestins   31/12/1920
Distribution à la création
Mme VIX (Geneviève) Florabella
Mme GIRARD (Marguerite) La Comtesse
Mme BOURGET Loulou
M. BARTHOLOMEZ (Léon)
M. REHAN (André)
M. SERVATIUS (G.)
M. GALIPAUX (Félix)

En octobre 1913, un mois après la première munichoise, la presse annonça la création parisienne imminente, avec Caroline Otero dans le rôle principal. Mais rien ne sortit. La partition complète, éditée seulement en 1932, porte un numéro de catalogue Salabert de 1922 (EAS 2307), époque de la création française à Lyon. Le livret fut édité en même temps, sans doute dans l'espoir de voir enfin monter la pièce à Paris : une création à la Gaité Lyrique avait à nouveau été envisagée en septembre 1920, mais ce ne fut pas le cas.

Comme plusieurs de ses confrères (Messager et Lattès en tête), Cuvillier fit une importante carrière internationale, et surtout anglo-saxonne avant et pendant la guerre. Cette "Flora Bella", devenue "Florabella" en France, fut créée à Munich en 1913, puis connut le succès à New York en 1916. Félix Dorfmann était crédité du livret allemand, et Cosmo Hamilton de l'adaptation en anglais, mais la version française n'est signée que du seul André Barde, librettiste habituel de Cuvillier. La musique était aux USA co-signée par Milton Schwarzwald, qui a également disparu. J'ignore si l'oeuvre a été remaniée pour sa représentation lyonnaise de 1920, et pour son édition en 1932. Ce qui est certain, c'est que le livret est très typique du style de Barde, volontiers cynique et parodique (ici, une mise en pièce de l'opérette viennoise délirante, avec des comtes et des princesses débauchés et affairistes...)

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le premier acte se déroule dans les superbes jardins d’un château à Odessa. Le prince Demidoff vient d’épouser une grande dame espagnole sans soupçonner sa véritable origine ; mais son austérité de circonstance et la réserve de sa tenue ne tardent pas à le lasser. Il rêve de connaître une célèbre danseuse faisant flores à Paris et dont il a vu la photographie rapportée par un de ses amis, non sans être frappé toutefois de la ressemblance qu’elle présente avec sa femme. On lui explique que la princesse a une sœur, chassée et maudite, en raison de sa situation, Florabella, qui est son portrait vivant.

Au deuxième acte, nous sommes à Paris, dans un luxueux établissement de nuit, où le prince Demidoff est amoureux fou de la prétendue sœur de sa femme ; il y retrouve comme par hasard ses amis de Russie, venus pour d’autres motifs, et l'on s'imagine sans peine toutes les amusantes péripéties qui en déroulent.

Enfin, au troisième acte, Florabella et la princesse, qui ne sont qu'une seule et même personne, dont l’escapade à Paris a coïncidé avec celle du prince, confesse à son mari la supercherie qui lui a permis de se faire aimer de lui, et lui demande de continuer leur vie heureuse, en oubliant tout le passé.

[Extrait de "Comoedia", 31 mars 1921]

Critiques et articles de presse
Comoedia 31/03/1921 Création à Lyon. Critique par Maurice Beuchsel.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1932

Partition complète (172 p)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2005)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs