Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Le Garçon de chez Prunier. Air détaché : L'Heure du berger (27 x 35 cm)

 

Illustration Ch. Roussel
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Le Garçon de chez Prunier. Christiane Dor et Dorville

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
Extr. de : Comoedia, 21.01.1933
 

 

 

BNF Gallica

Le Garçon de chez Prunier. Bertie [sic], Roze, Pierrette Madd

 

Extr. de : La Rampe, 01.02.1933
 

 

 

BNF Gallica

Le Garçon de chez Prunier. Encart publicitaire

 

Extr. de : Paris-Soir, 20.01.1933
 

 

 

BNF Gallica

 

Le Garçon de chez Prunier

  opérette en 3 actes
Texte BARDE (André) (Livret et Lyrics)
CARRÉ fils (Michel) (Livret et Lyrics)
Musique SZULC (Joseph)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 28 jours
Capucines 20/01/1933 - 16/02/1933 28 Création
Distribution à la création
M. DORVILLE (Henri) Auguste Cayoux
M. LESTELLY (René) Robert Lunel
M. ROZE (Edmond) Leclercq Morizot
Mme MADD (Pierrette) Clo Morfontaine
Mme DOR (Christiane) Louisa
Mme CREUS (Eliane de) Eliane
Mme DELYNE (Christiane) Gaby
Mme FELDER (Ruth) Kate de Wronsky
M. REMY (Maurice) Bernard de Saint Aigrefin
M. BERTIC (André) Etienne Dalancier

chorégraphie DEMIDOFF (Alexandre)
costumes ZANEL (Gaston)
décors BOLL (André)
mise en scène ROZE (Edmond)
piano SZULC (Joseph)

Programme
1933 Capucines
Coll. Jacques Gana

Comme souvent aux Capucines, les représentations étaient accompagnées d'un seul piano, tenu par le compositeur.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Un grand dîner se donne ce soir chez Clo Morfontaine, dîner d'affaires. Clo Morfontaine est une femme très coquette et pleine de prétention, c'est un demi-castor qui pose à la femme du monde, elle est entretenue par Dalancier, président du Conseil d'administration de la Compagnie d'assurances La Fourmi dont il possède plus de la moitié des actions, il est immensèment riche, assez dur en affaires, mais assez faible avec les femmes et en particulier avec Clo.

Il en est tellement fou qu'il n'a qu'un désir c'est de l'épouser, mais elle est mariée déjà. Elle lui a raconté qu'elle était née d'une grande famille, qu'elle avait été mariée de force à un homme d'une fortune considérable, qu'elle détestait, et qu'un beau jour, elle avait fui le domicile conjugal, il s'agirait d'obtenir le divorce d'avec cet homme, ce qui est très difficile étant donné ses convictions catholiques de noble hobereau.

Les autres invités du dîner de ce soir sont : Leclerc-Morizot, ancien ministre et membre du Conseil d'administration de La Fourmi, Saint-Aigrefin, type très élégant, vivant sur un grand pied sans qu'on puisse soupçonner d'où viennent ses ressources, et toujours à l'affût de combinaisons qui lui rapporteront, c'est lui qui, en sous-main, a organisé le dîner de ce soir, car il compte embringuer Dalancier dans une affaire de cinéma merveilleuse, pour lui surtout, car il toucherait une forte commission, ainsi qu'il l'explique à sa maîtresse Eliane, une combinarde comme lui, en lui recommandant de chauffer Dalancier pour qu'il tombe plus facilement.

Un autre invité, Robert Lunel est secrétaire et futur associé de Dalancier ; c'est un jeune homme charmant, au physique très séduisant, et il est amoureux de Clo, à qui il ne déplaît pas non plus, mais elle lui a déclaré qu'elle ne serait à lui que lorsque Dalan-cier l'aurait épousée : avoir un amant quand on est une femme mariée, c'est correct, c'est mondain, c'est rituel, mais si elle le prenait maintenant, elle aurait l'air d'une fille, il convient même de prendre de plus grandes précautions et de ne laisser soupçonner l'attachement qu'ils ont l'un pour l'autre. Robert a compris la délicatesse de la situation et pris une maîtresse paravent, Gaby, mannequin.

Louisa, la femme de chambre, a comme amant Auguste Cayoux, qui est tri-porteur chez Prunier, et comme il vient ce soir faire des livraisons pour le grand dîner, elle lui apprend que le chauffeur de Madame vient de partir brusquement, et comme il sait conduire, pourquoi ne se présenterait-il pas pour prendre la place ?

Après des façons, il accepte, elle lui prête un dolman et une casquette de l'autre chauffeur pour qu'il soit présentable et il est adopté par Monsieur. Reste à le faire agréer par Madame.

L'entrevue à lieu, Madame reconnaît avec stupeur dans le chauffeur qu'on lui propose, son mari. En effet, tout ce qu'elle a raconté à son amant n'était que bobards. Ils tenaient ensemble un commerce de fruiterie rue d'Orsel et un beau jour, elle a fichu le camp pour suivre un cabot du Trianon-Lyrique, lui qui ne l'a jamais revue et n'a jamais eu de ses nouvelles. De désespoir il s'est fait tri-porteur chez Prunier, car il avait besoin d'air ; par vengeance, il décide de rester là comme chauffeur de sa femme.

Toute la pièce découlera de cette situation curieuse un mari trompé qui distille sa vengeance dans l'ironie. C'est lui qui surveillera sa femme, c'est lui qui éventera Robert Lunel, toutes les intrigues s'entrecroiseront, troublées par des gaffes d'Auguste et la pièce finira par le divorce enfin obtenu, et le mariage tant désiré par l'amant qui n'aura jamais rien su.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Le Matin 17/01/1933 Annonce par André Barde / Michel Carré.
L'Intransigeant 19/01/1933 Critique par Roger Régent.
Comoedia 19/01/1933 Article.
Excelsior 20/01/1933 Critique par Roger Cousin.
Paris Soir 21/01/1933 Critique par Pierre Audiat.
Comoedia 21/01/1933 Article.
(suite)
Le Figaro 22/01/1933 Critique par Stan Golestan.
Marianne 01/02/1933 Critique par Paul Brach.
Le Ménestrel 03/02/1933 Critique par Paul Bertrand.
Larousse mensuel 01/03/1933 Critique.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1933

L'amour quand il commence
C'est nerveux
l'Heure du berger
La Main qui caline
Les Affranchis

Enregistrements originaux ECMF


 / 
L'Heure du berger
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs