Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Hélène. Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922)

 

Illustration Bouët
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène. Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922)

 

Illustration Bouët
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène. Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922)

 

Illustration Waléry
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène. Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922)

 

Illustration Brod
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène. Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922)

 

Illustration Bouët
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène. Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922)

 

Illustration Waléry
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène.

 

Illustration Bouët
Extr. de : Comoedia, 31.08.1922
 

 

 

BNF Gallica

Hélène. Madeleine Carlier

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
Extr. de : Comoedia, 12.06.1926
 

 

 

BNF Gallica

Hélène.

 

Illustration Gilbert René
Extr. de : Comoedia, 14.06.1926
 

 

 

BNF Gallica

Hélène.

 

Extr. de : Comoedia, 14.06.1926
 

 

 

BNF Gallica

 

Hélène

  opérette bouffe en 3 actes
Texte NOZIÈRE (Fernand) (Livret)
Musique RAPHAËL (Fernand)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 79 jours
Daunou 12/06/1926 - 20/07/1926 39 Création
Daunou 01/09/1926 - 10/10/1926 40
Distribution à la création
M. BERLEY (André) Ménélas
M. CARETTE (Julien) Palémon
M. ARNOUX (Robert) Hippolyte
M. MARTIGNY (Maurice) Acis
Mme CARLIER (Madeleine) Hélène
Mme DUBAS (Marie) Poéma
Mme VINKER (Suzy) Daphné
Mme VERNEUIL (Annie) Glycère
Mme DELMAS (Suzanne) Deidamie
Mme SERGYS (Gilberte) Clio
Mme CLAIREFOND (Michèle) Phryné
Mme BERT (Graziella) Antigone
Mme FAIRLIE (Dolly) Aspasie
Mme VRANDJA (Kosika) danseuse
M. PREVAL (Maurice) Askelpios

décors BOLL (André)
direction musicale MORISSON (Henri)
mise en scène ROZE (Edmond)

Cette pièce n'a aucun rapport avec le "Hélène" d'André MESSAGER (1891). En revanche, un "Retour d'Hélène", des mêmes auteurs, avait été monté en septembre 1922 au théâtre Edouard VII. Mais cette première version, déjà musicale, n'était pas encore qualifiée d'"opérette".

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Hélène rentre à Sparte, après sa longue absence agitée. Ménélas l'a reconquise. On la fête au palais. Est-elle redevenue vertueuse ? Que non pas. Tout aussitôt, elle remarque Acis adolescent qui, pour lui plaire, porte un costume de berger. Subterfuge complexe. Hélène pense à Pâris dans des bras d’Acis, qui est, naturellement, nommé secrétaire de Ménélas. Ce qui n’empêche qu’Hélène ne clame, sa vertu et que Ménélas « au beau front » ne clame la vertu de son épouse. C’est qu’Hélène, dorénavant, se place, non plus sous la protection d’Aphrodite qui amène le désordre dans l’amour, mais sous l’égide de Pallas Athénée la sage, celle qui protège les vertus bourgeoises et le passions clandestines.

Survient le bel Hippolyte, vainqueur des jeux. A son tour, il charme et vainc Hélène. Seulement, il est jaloux. Alors, un complot est ourdi contre Ménélas dans le but de lui faire prendre une favorite. La captive troyenne, Deïdamie, est tout indiquée. Ménélas « au beau front », se laisse convaincre par Hélène lui assurant qu’il doit soutenir sa réputation de séducteur pour qu’on ne le puisse soupçonne d’être fatigué par l'âge. Ménélas se laisse donc aller à apprécier les séductions de la captive, mais, au moment voulu, il aime Hélène...

Une courtisane de Corinthe, Lays, se présente à la cour. Elle distribue des conseils d’amour aux belles dames environnantes : « Flatte, flatte », chante-t-elle, leur enseignant ainsi que la flatterie est la meilleure amie de séduction. Puis elle est amenée au roi sous les aspects d'une Espagnole nommée Poéma, et accompagnée de son frère qui n’est autre que le grand prêtre Palémon, furieux meneur d'intrigues et non moins furieux amoureux d’Hélène. Ménélas est conquis par la belle étrangère.

Dans son tardif dépit, Hélène est sur le point d'avouer ses propres faiblesses. Mais Ménélas, qui tient à son aveuglement, prévient l'aveu et insinue que, dans le désir d’être méchante, elle va mentir. Et chacun, derechef, proclame sa fidélité.

[Extrait de "La Presse", 15 juin 1926]

Critiques et articles de presse
Comoedia 31/08/1922 Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922). Critique par Georges Linor / Jean Bastia.
(suite)
Le Ménestrel 08/09/1922 Création de la première version ("Le Retour d'Hélène", août 1922). Critique par Claude Lardan.
Comoedia 12/06/1926 Avant-première par A.
Le Journal 14/06/1926 Critique.
Comoedia 14/06/1926 Critique par Pierre Maudru / Armory / Albert du Meylin.
Le Gaulois 14/06/1926 Article.
La Presse 15/06/1926 Article par Jane Catulle-Mendès.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1926

La Java de Ménélas
Chanson de la Poule
On peut toujours
C'est Hippolyte
La Java de Ménélas (in "Album Salabert piano seul" n° 10)

Enregistrements originaux ECMF


 / 
La Java de Ménélas
Partition de référence : Version piano seul in "Album Salabert" n° 10
2000


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs