Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Un joli monsieur. Rêver, air détaché

 

Illustration Roger de Valerio (1886-1951)
 

 

 

Coll. "Images musicales"

Un joli monsieur. Pacal Bastia (Reprise au Th. Comoedia, 1932)

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 16.11.1932
 

 

 

BNF Gallica

Un joli monsieur. (Reprise au Th. Comoedia, 1932)

 

Illustration V. Henry
Extr. de : Comoedia, 16.11.1932
 

 

 

BNF Gallica

Un joli monsieur. (Reprise au Th. Comoedia, 1932)

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 20.11.1932
 

 

 

BNF Gallica

Un joli monsieur. Annonce publicitaire

 

Extr. de : Paris-Soir, 09.11.1932
 

 

 

BNF Gallica

Un joli monsieur. Annonce publicitaire

 

Extr. de : Paris-Soir, 20.11.1932
 

 

 

BNF Gallica

 

Un joli monsieur

  opérette en 3 actes
Texte BASTIA (Jean) (Livret)
CLOQUEMIN (Paul) (Livret)
Musique BASTIA (Pascal)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 121 jours
Comoedia 28/09/1928 - 09/12/1928 73 Création
Comoedia 09/11/1932 - 26/12/1932 48
Distribution à la création
Mme TESSY (Viette) Célina
M. POGGI (Maurice) Barthélémy
M. OLLIVRO (Maria) Marie
M. PALAU L'Abbé
M. PIERADE (Pierre) L'Américain
Mme YD (Renée d') Mlle Froc, secrétaire de Célina
Mme LOISEL (Yvonne) La Comtesse
Mme MONNIER (Yvonne) Babet
Mme MONTHAL (Clary) Ernestine
M. CELLIER (Robert) Le Sénateur / Le Commissaire
M. VILBERT (Henri) Le Colonel

chorégraphie REVOL (Max)
décors CANU (Paul)
direction musicale Mc CARTHY (Jean)
mise en scène PALAU

Programme
1928 Comoedia
Coll. Jacques Gana

Pour cette pièce (et aussi pour "Ma femme" en 1927), Pascal SIMONI signa sa collaboration musicale du pseudonyme d'Irving PARIS (allusion au compositeur américain Irving BERLIN !). Il ne prendra le pseudonyme de son père Jean BASTIA qu'en 1932 pour la reprise.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Gomment Barthélémy de Brifaucon, élevé par sa comtesse de mère dans son château d'Etampes et dans un état de pureté dont, à vingt-trois ans, il ne songe pas à déceler les pièges, est envoyé à Paris par son oncle, colonel aux chasseurs d'Afrique, aux fins de perdre cette pureté à la veille d'épouser sa cousine Marie... Comment, adressé à la demi-mondaine Célina de Chaville, amie du colonel, il y est contraint de jouer les amants de cœur, au point de se voir confier un bijou et d'être arrêté pour vol sur la plainte d'un sénateur et à l'approbation d'un Américain de passage (ce terme n'est pas trop fort) ... Comment, devant même que d'être déniaisé physiologiquement, si l'on peut dire, Barthélémy, qui a été en "tôle" avec deux seigneurs du milieu, revient chez Célina, transformé en type « à la redresse ». à l'ahurissement de la belle qu'il gifle et bouscule pour sa grande joie... Comment la petite Marie tombe en ce quart de monde en compagnie du saint précepteur de son fiancé, venant rechercher celui-ci et comment l'homme d'église se défroque provisoirement et se fait passer pour israélitie. tandis que Célina, attendrie par la gentillesse de Marie, lui rendra son Barthélémy intact... Comment le colonel, qui faillit se fâcher contre Célina pour non exécution de sa mission revient, heureux de la transformation, tout au moins apparente, de son pupille, et comment tout s'arrange de la meilleure façon du monde.

[Extrait de Comoedia, 16 novembre 1932]

Premier Acte
Au château de Brifaucon, près d’Etampes.
La comtesse de Brifaucon a un fils : Barthélemy.
Et des principes.
Elle a élevé son fils dans ces principes.
Barthélemy est, à 23 ans, un jeune homme trop rangé.
Il doit épouser sa cousine Marie.
Mais l'oncle et tuteur de celle-ci, le colonel de Brifaucon, du 30e Spahis, exige que Barthélemy aille à Paris se faire... initier.
Même il lui donne une adresse : Célina de Chaville, 28, rue de Florence.

IIe Acte
Voici Barthélemy à Paris.
Célina « reçoit » beaucoup.
C’est à ces visites multiples que la vertu de Barthélemy devra de ne pas être entamée, la demi-mondaine n’ayant pas le temps de s’occuper du jeune homme.
Mais Barthélemy se trouve, chez cette femme, mêlé à une affaire d’entôlage et passe, tout à coup, pour « un joli monsieur ».
Le voici conduit au poste.

IIIe Acte
La fiancée de Barthélemy, sa cousine Marie, ayant connu puisque le colonel l’a exigé que le jeune homme allât à Paris, vient l’y chercher, en compagnie du curé du village.
Elle le retrouve intact, après un séjour de deux heures au Dépôt qui l’a tout à fait dégourdi.
Ce n’est plus le naïf provincial de tout à l’heure, c’est presque un homme du milieu.
Evidemment, sa « conversion » n’est qu’apparente et ce « joli monsieur » reste le gentil et benêt garçon que nous avons connu.
Toutefois, Célina de Chaville ne désespère pas que Barthélemy, après un an de mariage - ou six mois - ne devienne un de ses clients.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Le Matin 27/09/1928 Critique par Fred Orthys.
Comoedia 11/11/1932 Reprise au Th. Comoedia (novembre 1932). Article.
Paris Soir 14/11/1932 Reprise au théâtre Comoedia, novembre 1932. Critique par Mario Fralie.
Comoedia 16/11/1932 Reprise au Th. Comoedia (novembre 1932). Critique par Armory.
(suite)
Comoedia 20/11/1932 Reprise au Th. Comoedia (novembre 1932). Caricature.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1929

Partition complète (107 p)
On se fait à tout
C'est la java
Célina
Rêver
C'est la java (in "Album Salabert piano seul" n° 12)

Enregistrements originaux ECMF


 / 
C'est la java
Partition de référence : Version piano seul in "Album Salabert" n° 12
2000


Enregistrements 78T/mn
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Rêver / TOSCANI (chant)
SALABERT 3264 (1933)
Rêver / VIARD (Jules) (orchestre)
SALABERT 3329 (1933)
Saxophone
Rêver / WAL BERG (orchestre)
SALABERT 3283 (1933)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs