Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Kadubec. Air détaché : Faut ce qu'il faut (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Kadubec. Air détaché : J'aurais voulu être un garçon (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Kadubec. Air détaché : Ouagadougou (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Kadubec. Air détaché : Si j'étais chef de gare (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Kadubec. Air détaché : Voulez-vous jouer avec moi ? (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Kadubec. Gabrielle Ristori (1930)

 

 

 

 

coll. ANAO

Kadubec. Partition complète (24 x 32 cm), avec photo de Georges Milton

 

Illustration Jacques Boullaire (1893-1976)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Kadubec. Air détaché : Un amant... un mari

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

 

Kadubec

  opérette en 3 actes
Texte BARDE (André) (Livret)
Musique YVAIN (Maurice)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 186 jours
Nouveautés 12/12/1929 - 11/05/1930 151 Création
Moncey 06/02/1931 - 12/02/1931 7
Ternes 06/02/1931 - 12/02/1931 7
Montrouge 13/02/1931 - 19/02/1931 7
Nouveau Théâtre 20/02/1931 - 26/02/1931 7
Ba-ta-clan 13/03/1931 - 19/03/1931 7
Distribution à la création
M. MILTON (Georges) Yvon Kadubec
M. HASTI (Robert) Rabourdin
M. DUPIN (André) Gilbert Lusignan
M. SERGY (José) Lucien Rabourdin
M. NUMÈS fils (André) Bouleau
M. CHAMPELL (Germain) Cordier
Mme RISTORI (Gabrielle) Edith Rabourdin
Mme CREUS (Eliane de) Gina Malherbe
Mme DEHELLY (Suzanne) Aventurine
Mme ROZANÈS (Becky) Vivette de Port Salut
Mme VALLEE (Germaine) Clo
Mme CORTY (Germaine) Suze
Mme BERTHELOT Mad
Mme ESCOLA Luce
Mme REMY (Lily) Aglaé
Mme FELDER (Ruth) Mag

chorégraphie STAATS (A. Léo)
direction musicale CHAGNON (Pierre)
mise en scène BAUR (Harry)

Programme
1931 Ba-ta-clan (reprise)
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× A Bourg-le-Roi, en Bretagne, on est en pleine période d’élections ; dans ce coin traditionnel, c’est Rabourdin qui est nommé depuis vingt-cinq ans, mais il est fatigué, et veut présenter un candidat de son choix, il a décrété que c’est celui qui épouserait sa fille, Edith. L’affaire a été menée par Mme de Port-Salut, qui a trouvé un jeune homme charmant, M. Gilbert Lusignan, que Rabourdin a vu une fois à Paris ; la campagne électorale a déjà été commencée, les affiches posées et le candidat n’a pas paru.
Les autres candidats sont assez négligeables, les conservateurs, toujours en infériorité, et les communistes, tellement persuadés de leur échec que, par ironie, ils ont présenté un candidat absolument nul, Kadubec, employé à la gare de Bourg-le-Roi.
Kadubec a, comme agent électoral, Bouleau, homme d’équipe, et comme bête noire, Cordier, le sous-chef de gare, autoritaire et posant au casse-cœur et qui fait la cour à Mlle Aventurine, la caissière du buffet ; Kadubec aussi la trouve à son goût, mais elle a un autre idéal que d’être femme de fonctionnaire : elle veut devenir grande cocotte à Paris, et elle compte pour cela sur un troisième galant, M. Rabourdin lui-même, qui se donnera du large, quand sa fille sera mariée.
Edith Rabourdin n’est pas une imbécile, c’est une fille très organisée, possédant ses parchemins, auditrice aux sciences politiques et qui n’a qu’un regret : ne pas être un garçon, ainsi qu’elle le dit souvent à son frère Lucien, qui est tout l’opposé ; c’est un romantique attardé, il est amoureux à fond d’une femme mariée qui habite un château voisin, et avec laquelle il se rencontre la nuit en cachette et qui n’est autre que Mme de Port-Salut, mais tout le monde ignore cette liaison.
Edith est résolue à se marier pour trouver sa liberté et aussi pour pousser son mari qui sera député, car elle est ambitieuse ; mais encore faut-il qu’il lui plaise et, cachée dans un coin du buffet, elle jugera ce fiancé éventuel, avant la présentation officielle.
Mais Gilbert Lusignan a une liaison, Gina Malherbe, à laquelle il n’a parlé, bien entendu, que de la campagne électorale ; elle n’a pas voulu le lâcher, et elle débarque avec lui ; il la présente comme sa demi-sœur ; Edith, sur qui il a fait une excellente impression, se sauve dès qu’elle l’a aperçu.
Une gaffe de Mme de Port-Salut, à Gina, qu’elle prend pour la sœur, apprend à celle-ci que le siège de député ne se donne qu’avec la main de la fille Rabourdin ; scène, explication orageuse, menace de scandale et elle oblige Lusignan à dire qu’il veut bien du siège mais pas de la fille.
Fureur de Rabourdin, il est trop tard pour changer de candidat, le vote a lieu trois jours après et la campagne a été tellement bien faite que Lusignan passerait haut la main ; aussitôt il mène une contre-sape et propose à Kadubec de reporter ses voix sur lui, moyennant quelques concessions et à la condition qu’il prenne son fils Lucien comme secrétaire ; il annonce la chose à celui-ci, qui est désespéré, il ne veut s’éloigner à aucun prix de ce coin de Bretagne, où sont ses amours ; d’autre part, Edith est dépitée d’apprendre que ce fiancé qui lui plaisait la refuse sans même vouloir la connaître, elle devine une rivale dans Gina, la fausse sœur, et elle console son frère en lui disant qu’il ne s’inquiète pas, elle trouvera quelqu’un, qui passera pour lui auprès de Kadubec, puisque celui-ci ne le connaît pas.
Tous reviennent de la réunion contradictoire qui a été très orageuse ; Lusignan a été malmené et, sûr de son échec, il abandonne. C’est Kadubec qui sera élu, il apparaît sur le chariot à bagages comme sur un char de triomphe et les deux adversaires se raccommodent.
Le deuxième acte nous transporte dans le cabinet du ministre des Voies publiques, pendant une soirée au ministère, tous les personnages se retrouvent, les intrigues s’entrecroisent et se compliquent pour se terminer, au troisième acte, devant la gare de Bourg-le-Roi, où tout finit par s’arranger.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
La Semaine de Paris 02/12/1929 Critique par Auguste Villeroy.
Le Matin 12/12/1929 Annonce.
Comoedia 12/12/1929 Article.
Le Matin 13/12/1929 Critique par Jean Prudhomme.
Comoedia 13/12/1929 Article.
Comoedia 13/12/1929 Article.
Le Figaro 15/12/1929 Critique par Stan Golestan.
Le Ménestrel 20/12/1929 Critique par Pierre de Lapommeraye.
Larousse mensuel 01/01/1930 Critique.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1930

Partition complète (170 p)
Si j'étais chef de gare
Voulez-vous jouer avec moi ?
Faut ce qu'il faut
Ouagadougou
J'aurais voulu être un garçon
Un amant... un mari
Quand l'amour vous prend
Si j'étais chef de gare (in "Album Salabert piano seul" n° 13)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2001)


Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre
Faut ce qu'il faut / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19335 (1929)
Il n'y a plus de binious / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19336 (1929)
J'aurais voulu être un garçon / RISTORI (Gabrielle) (chant)
ODEON 165869 (1929)

 / 
Les Chinois / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19336 (1929) - Coll. Jacques Gana
Ouagadougou / RISTORI (Gabrielle) (chant)
ODEON 165869 (1929)

 / 
Si j'étais chef de gare / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19335 (1929) - Coll. Hervé David
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Fantaisie / ALIX (Victor) (orchestre symphonique)
PARLOPHONE 80142 (1929)
Faut ce qu'il faut / ALIBERT (Henri) (chant)
PATHE X 2208 (1929)
Faut ce qu'il faut / BORELS (chant)
PARLOPHONE 22616 (1929)
Faut ce qu'il faut / Palais de la Danse (orchestre)
PATHE X 6216 (1929)
Faut ce qu'il faut / Palais de la Danse (orchestre)
ODEON 165899 (1929)
Faut ce qu'il faut / TOURBILLON (orchestre musette)
PARLOPHONE 22780 (1930)
Il n'y a plus de binious / BORELS (chant)
GRAMOPHONE K 5819 (1929)
Il n'y a plus de binious / BORELS (chant)
INOVAT 2059 (1929)

 / 
Il n'y a plus de binious / LAVERNE (Henry), REGELLY (Hélène) (chant)
ODEON 165868 (1929) - Coll. David Silvestre
acc. orch. dir. André Cadou
J'aurais voulu être un garçon / Palais de la Danse (orchestre)
ODEON 165900 (1929)
Si j'étais chef de gare / ALIBERT (Henri) (chant)
PATHE X 2208 (1929)
Si j'étais chef de gare / BORELS (chant)
GRAMOPHONE K 5819 (1929)
Si j'étais chef de gare / BORELS (chant)
PARLOPHONE 22616 (1929)
Si j'étais chef de gare / BORELS (chant)
INOVAT 2059 (1929)

 / 
Si j'étais chef de gare / LAVERNE (Henry) (chant)
ODEON 165868 (1929) - Coll. David Silvestre
acc. orch. dir. André Cadou
Si j'étais chef de gare / Palais de la Danse (orchestre)
ODEON 165899 (1929)
Si j'étais chef de gare / TOURBILLON (orchestre musette)
PARLOPHONE 22780 (1930)
Si j'étais chef de gare / VACHER (Emile) (orchestre musette)
ODEON 165903 (1929)
Voulez-vous jouer avec moi / Palais de la Danse (orchestre)
ODEON 165900 (1929)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs