Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Manoeuvres de nuit. Adaptation du film

 

 

 

 

Internet

Manoeuvres de nuit. Noël Noël dans le film ("Mam'zelle Spahi", 1934)

 

Extr. de : Ric et Rac, 01.12.1934
 

 

 

BNF Gallica

Manoeuvres de nuit. Etienne Arnaud, André Colomb, André Heuzé

 

Extr. de : Comoedia, 21.04.1922
 

 

 

BNF Gallica

Manoeuvres de nuit. Version filmée ("Mam'zelle Spahi", 1934). Noël-Noël

 

Extr. de : Comoedia, 26.09.1934
 

 

 

BNF Gallica

Manoeuvres de nuit. Version filmée ("Mam'zelle Spahi", 1934). Noël-Noël en vieille demoiselle et Colette Darfeuil

 

Extr. de : Comoedia, 03.11.1934
 

 

 

BNF Gallica

Manoeuvres de nuit. Version filmée (1934). Noel-Noel par lui-même

 

Illustration Noël-Noël
Extr. de : Comoedia, 03.12.1934
 

 

 

BNF Gallica

Manoeuvres de nuit. Version filmée ("Mam'zelle Spahi", 1934). Noël-Noël

 

Extr. de : Comoedia, 13.01.1935
 

 

 

BNF Gallica

Manoeuvres de nuit.

 

Illustration Gilbert René
Extr. de : Comoedia, 23.04.1922
 

 

 

BNF Gallica

 

Manoeuvres de nuit

  opérette militaire en 3 actes
Texte HEUZÉ (André) (Livret)
ARNAUD (Etienne) (Livret)
Musique COLOMB (André)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 49 jours
Cluny 21/04/1922 - 08/06/1922 49 Création
Distribution à la création
Mme LIX (Germaine) Pétrolette
Mme MARNY (Alice) Liane
Mme ARCHIER (Rachel) La Colonelle
Mme PIERSON (Ketty) Henriette
Mme TSYLLA Une demi-mondaine
M. RIVIERE (Léo) Scarabrosse
M. LEGOUX (Charles) Le Colonel
M. ROBERTY Le Maître d'hôtel
M. PONSENRY Un garçon
M. LENGLET (René) Lieutenant Adhémar de Bourgogne
M. FLANDRE (Geo) Mackintosh

direction musicale TOLLET (Albert)
mise en scène MAUREL (A.)

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Sous prétexte d'une marche de nuit, le colonel X quitte son domicile pour aller rejoindre Colette, l'amie avec laquelle il veut rompre. Sous le même prétexte, son futur gendre, le lieutenant Gilbert, quitte sa fiancée pour aller, une dernière fois, retrouver sa maîtresse, Aline. Au Sanglier, les deux hommes se trouvent face à face. Survient la femme du colonel qui n'est pas dupe des mensonges de son mari. Elle lui apporte un pli de service, signé du général et ordonnant pour ce même soir une marche de nuit, véritable cette fois. Le colonel s'affole, d'autant plus que son uniforme lui a été dérobé par un réserviste. Enfin, il peut prendre son poste de commandement. Cependant, Colette et Aline se vengent. Déguisées en spahis, elles pénètrent chez le colonel le jour où on fête les fiançailles de sa fille avec le lieutenant Gilbert ; elles sont bientôt rejointes par les deux ordonnances qu'elles ont dépouillées de leur uniforme et qui veulent se faire rendre leurs vêtements. Colette et Aline ne disparaissent qu'après avoir reçu des chèques du colonel et de Gilbert. Les deux hommes seront désormais des mari et fiancé fidèles.

[résumé du film]

Le Colonel est un vieux beau bedonnant et au poil gris, qui a pour femme une virago surnommée l’adjudant, et pour petite amie, une exquise brune appelée Liane. Il a aussi une fille, Henriette, et une ordonnance Sacabrosse, le comique de la troupe. Henriette est fiancée au lieutenant de hussards, Adhémar de Bourgogne, flanqué d’une blonde et pétulante maîtresse, Pétrolette. Le Colonel, pour rentrer dans le rang de la sagesse, Adhémar, pour être un fiancé modèle, veulent « lâcher » ces jeunes personnes qui n’y consentent pas. Aussi, ayant dévêtu Sacabrosse de son costume de « tringlot » et l’ayant fourré, demi-nu, dans un placard, servent-elles le thé à sa place, habillées en soldat, le jour des fiançailles d’Henriette et d’Adhémar. Tout se complique et se découvre. Puis tout s’arrange et Henriette épousera, sans plus d’encombre, son lieutenant bleu.

[Extrait de "La Presse", 25 avril 1922]

Critiques et articles de presse
Comoedia 21/04/1922 Avant-première par CH.
Comoedia 22/04/1922 Répétition générale par Louis Handler.
Comoedia 23/04/1922 Critique par Marius Boisson.
La Presse 25/04/1922 Article.
Le Ménestrel 28/04/1922 Critique par Pierre d'Ouvray.
Comoedia 17/08/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 22/08/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 29/08/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 30/08/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 02/09/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 11/09/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 26/09/1934 Version filmée (1934). Photo.
Comoedia 13/10/1934 Version filmée (1934). Article.
Comoedia 03/11/1934 Version filmée (1934). Photo.
Ric et Rac 01/12/1934 Version filmée (1934). Critique.
Comoedia 03/12/1934 Version filmée (1934). Noel-Noel par lui-même. Caricature par Noel-Noel.
Comoedia 13/01/1935 Version filmée (1934). Photo.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Max Eschig, 1922

Livret (40 p.) 1924

Version filmée, TV, vidéo

Version filmée (1934), sous le titre "Mam'zelle Spahi". 1934
(sortie le 9 octobre 1934).

Avec :
Noël-Noël (Bréchu), Mady Berry (La colonelle), Colette Darfeuil (Aline), Raymond Cordy (Perlot), Saturnin Fabre (le colonel), Georges Bever (Malaigre), Jeanne Byrel (Madame Poupart), Lucien Callamand (maître Serpolet), Charles Camus (L'Adjudant), Lyne Clevers (Paulette),
Nino Constantini (le maréchal des Logis), Hubert Daix (le gérant), Josette Day (Nicole), Jeanne Frédérique (Madame Lubin), Rose Lorraine, Pierre Magnier (le général), René Navarre (le major), Félix Oudart (Poupart), Henry Prestat (le premier réserviste), Viviane Romance, Jean Rousselière (Le lieutenant Gilbert), Marcel Vidal (de Vaugrineuse)

Réalisation Max de Vaucorbeil.
Scénario adapté par les auteurs et Paul Schiller.
Musique de fond de Jane Bos.

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs