Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Monsieur Dumollet. Livret

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Monsieur Dumollet. Partition complète

 

Illustration Mich (Jean Marie Michel Liebeaux, 1881-1923)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Monsieur Dumollet. Edmée Favart

 

Illustration Cabrol
Extr. de : Le Matin, 26.05.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Dumollet. Henri Vilbert

 

Illustration Cabrol
Extr. de : Le Matin, 26.05.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Dumollet.

 

Illustration Cabrol
Extr. de : Comoedia, 26.05.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Dumollet.

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 26.05.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Dumollet.

 

Illustration Tor
Extr. de : Comoedia, 26.05.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Dumollet.

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 26.05.1922
 

 

 

BNF Gallica

 

Monsieur Dumollet

  opérette en 3 actes
Texte JANNET (Victor) (Livret)
DELORME (Hugues) (Lyrics)
Musique URGEL (Louis)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 242 jours
Vaudeville 23/05/1922 - 17/09/1922 118 Création
Gaîté Lyrique 05/10/1922 - 30/11/1922 57
Bouffes du Nord 09/11/1923 - 15/11/1923 7
Moncey 30/11/1923 - 06/12/1923 7
Montrouge 07/12/1923 - 13/12/1923 7
Ternes 15/12/1923 - 20/12/1923 6
Trianon Lyrique 05/05/1927 - 06/06/1927 33
Nouveau Théâtre 24/04/1931 - 30/04/1931 7
Distribution à la création
M. VILBERT (Henri) Monsieur Dumollet
M. BURNIER (Robert) Lieutenant Gilbert
M. KERNY (Henri) Pascali
M. FERNAL Monsieur Benoist
M. NICOLLE (André) Carbonal
Mme FAVART (Edmée) Charlotte
Mme CEBRON-NORBENS (Marily) Zélie
Mme DIAMOND (Rita) Une cliente anglaise
Mme SORY Brigitte
M. GAUDIN (Jacques) Darbon

costumes MUELLE (Mlle)
costumes PASCAUD
décors BERTIN (Emile)
direction musicale JACQUET (Henri Maurice)
mise en scène SILVESTRE (Victor)

Programme
1922 Gaité Lyrique
Coll. J.-F. Holvas
L'Histoire
Résumé de la pièce

× Malgré l’échec de la Machine Infernale (Décembre 1801) les complots contre Bonaparte furent nombreux cette même année. Celui qui met en scène l’opérette actuelle est de pure fantaisie. En voci les éléments : en mars 1800 : Carbonal, caché à Paris chez Dumollet, bonnetier, rue de Cléry, n’attend, avec ses amis, Saint-Brévant et Darbon, que le mot d’ordre des Princes pour faire éclater sa nouvelle machine infernale. Le messager arrive. C’est une fille, Charlotte, la fille d’une veuve noble que Dumollet avait connue jadis. Mis au fait après la mort de la mère, le bonnetier avait laissé la petite au Mans, sous la garde de bons serviteurs; car, s’étant depuis cette aventure établi à Paris et marié à une femme de caractère peu commode, il ne pouvait prendre sa fille auprès de lui. Sous prétexte de voyages à Saint-Malo pour son commerce, il allait périodiquement la voir au Mans. Charlotte, son message rempli auprès de Carbonal, explique à Dumollet le motif de sa venue et lui parle d’un de ses compagnons de route, jeune lieutenant aux prévenances duquel elle n’a pas été insensible. Or cet officier, Gilbert, rentrait à Paris sur la même diligence au retour d’une mission secrète à Saint-Malo. Chargé de surveiller le débarquement annoncé de conspirateurs, parmi lesquels Carbonal, il rapporte à ses chefs que Carbonal n’a nullement quitté l’Angleterre. Puis il vient rendre visite à Dumollet qu’il fréquente, ainsi qu’à sa femme, la belle Zélie, qu’il courtise. Chez eux il retrouve sa jolie voyageuse, Charlotte, choisie par Madame Dumollet comme demoiselle de magasin (car elle ignore que c’est la fille de son mari).

Le deuxième Acte se passe le lendemain du premier.— La tentative d’explosion a échoué. La police recherche Carbonal. Tout fait présumer que ses complices et lui-même sont cachés dans le quartier Bonne-Nouvelle, peut-être dans la maison de Dumollet. Le lieutenant Gilbert s’est chargé de la poursuite; menacé de destitution à cause de son rapport erroné, il veut prendre sa revanche et s’est juré que nul autre que lui n'arrêterait le Chef des conspirateurs.

En fin de compte, ce ne sera que Darbon, le second conspirateur, qu’il parviendra à arrêter. Quant à Carbonal, grâce à Charlotte, il pourra prendre le coche de Saint-Malo sous les vêtements et à la place de Dumollet, puis gagner la côte anglaise.

Troisième Acte. — Le lendemain. Sauf Charlotte, tout le monde croit Dumollet parti. Il a passé la nuit tout simplement dans la chambre abandonné par Carbonal. Zélie, s’imaginant trompé par lui à l’acte précédent, y avait pour se venger, donné rendez-vous au lieutenant Gilbert. En fait, sans s’en douter, elle aura passé une nuit absolument conjugale. Le lieutenant, furieux d’avoir trouvé porte close vient demander des explications; elle ne font que tout embrouiller et laissent l'officier persuadé que Carbonal est resté dans la chambre mystérieuse. Il essaie d’y pénétrer par la ruse; Charlotte la déjoue. Il lui reste à employer la force. Charlotte s’y oppose... Alors, la porte s’ouvre et... si vous désirez savoir comment finit la pièce, Dumollet vous le dira.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Comoedia 21/05/1922 Avant-première par CL.
Le Figaro 24/05/1922 Critique par Montaudran.
Le Figaro 26/05/1922 Critique par Intérim.
Le Matin 26/05/1922 Critique par Fred Orthys.
La Presse 26/05/1922 Article par Jane Catulle-Mendès.
Excelsior 26/05/1922 Critique par Emile Vuillermoz.
Comoedia 26/05/1922 Critique par Raymond Charpentier / Jean Gandrey-Rety / Jean Bastia.
(suite)
Le Gaulois 28/05/1922 Article.
Le Ménestrel 02/06/1922 Critique par Paul Bertrand.
Comoedia 07/10/1922 Reprise à la Gaîté Lyrique (octobre 1922). Article.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : L. Urgel (en dépôt chez Max Eschig), 1922

Partition complète (174 p.)
Livret (176 p.)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs