Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Monsieur Papillon. Manuel Infante, premier chef d'orchestre du Trianon Lyrique

 

Illustration Sougez Fonta
Extr. de : Programme original de "Monsieur Papillon" (1934)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Monsieur Papillon. Alice Furt

 

Illustration M Cam
Extr. de : Le Matin, 23.02.1934
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Papillon. Jean Monet

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 22.02.1934
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur Papillon. René Lénoty

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 22.02.1934
 

 

 

BNF Gallica

 

Monsieur Papillon

  opérette en 3 actes
Texte FAVRE (Marcel) (Livret)
MONET (Jean) (Livret)
Musique LAFARGE (Guy)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944
Trianon Lyrique 20/02/1934 Création
Distribution à la création
M. LENOTY (René) Teddy
M. MONET (Jean) Bobby Chut
M. AMBREVILLE (Lucien) Bigaro
M. MARRIO (Max) Léon Cormoran
M. DUROC Jean
Mme FURT (Alice) Geneviève Cormoran
Mme LARTHY (Germaine) Liliane Flamidor
Mme MOREAU (Andrée) Zoé Cormoran
Mme JOUE (Simone) Kiki
Mme LARICE Antoinette
M. GRANDAIS Sosthène

chorégraphie GARCIA (Josette)
direction musicale INFANTE (Manuel)
mise en scène CARUSO (Frantz)

Programme
1934 Trianon Lyrique
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× M. Papillon n'est pas, comme son nom pourrait le faire croire, un homme volage. C'est, au contraire, un garçon dont la seule occupation dans la vie est de se livrer à la chasse des papillons. Or, ayant aperçu un de ces insectes particulièrement rare, à Troumalec, en Bretagne, il pénètre, pour le capturer, dans le jardin du capitaine Cormoran, navigateur qui vient de prendre sa retraite et qui va marier sa fille, Geneviève, avec le fils du député, Le Gallec.
Le capitaine est poursuivi par une maîtresse, Liliane, qui semble l'adorer, et par l'amour de sa femme légitime, qui ne l'adore pas moins.
Or, Liliane a engagé, pour son service, un policier privé, Bobby Chut, qui est chargé de lui ménager une entrevue avec le capitaine. Mais, devant Mme Cormoran, Liliane se voit contrainte de passer pour la femme du policier, au moment précis où le jeune Le Gallec voit se briser ses fiançailles, parce qu'il eut l'audace de faire décorer Cormoran, marin, du Mérite Agricole.
Geneviève, qui se sent déjà une sympathie toute spéciale pour M. Papillon, meurt d'envie de suivre ce dernier en Provence où il va continuer ses chasses, et comme Liliane doit se rendre à Draguignan pour affaires de famille, Bobby Chut s'arrange pour y donner rendez-vous à tout le monde.
A. Draguignan, M. Papillon n'a pas encore senti vibrer en lui la fibre amoureuse que les jeunes gens de son âge sentent généralement vibrer. Geneviève lui en fait le reproche. Mais le propriétaire de l'hôtel, Bigaro, ancien maître de ballets aux Folies-Bergère, ayant organisé une soirée de gala dans son « casino », voici que M. Papillon voit apparaître Liliane dans un costume tellement léger qu'il s'enflamme soudain pour la femme, oublie les passions entomologiques, et se fait une joie d'annoncer à Geneviève que son instinct se révèle beaucoup mieux qu'il ne l'aurait cru.
Cette façon de lui faire plaisir en se jetant dans les bras d'une autre ne plaît pas à Geneviève qui décide de s'enfuir avec Le Gallec, lequel vient encore de se faire jeter à la porte par le capitaine, qui a été, sur sa demande, rayé des listes du Mérite Agricole, et qui veut, à présent, y être réintégré.
Boby Chut, avec son flair de policier, et bien qu'il vienne d'avoir mille avatars, affirme qu'il est un peu là pour surveiller et que Geneviève ne pourra pas s'enfuir. Mais la charmante enfant file cependant sous son nez sans qu'il s'en aperçoive.
Où retrouvera-t-on les fugitifs ?
On les retrouvera au couvent où Geneviève a passé son enfance, et où elle veut désormais rester, tant son cœur est triste. Là également sont venus s'échouer Bobby Chut et M. Papillon, qui, las d'errer à l'aventure, ont trouvé une situation quasi sacerdotale. Mais tout s'arrangera, évidemment, au mieux des amours de chacun, et Le Gallec lui-même, balladé de fiancée en fiancée, n'aura pas à se plaindre du sort que les événements lui réservent.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Paris Soir 14/02/1934 Avant-première par Jean Rollot.
Comoedia 18/02/1934 Avant-première par D.
Le Petit Journal 21/02/1934 Critique par Pierre Veber.
Comoedia 22/02/1934 Critique par Madeleine Portier.
(suite)
Le Matin 23/02/1934 Critique par Fred Orthys.
Excelsior 23/02/1934 Critique par Emile Vuillermoz.
Ric et Rac 24/02/1934 Critique par Dominique Sordet.
Paris Soir 02/03/1934 Critique par Pierre-Octave Ferroud.
Larousse mensuel 01/04/1934 Critique.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Choudens, 1934

Partition complète (134 p)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2007)


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents
Diffusions radio RDF/RTF/ORTF
08/04/1958
Avec : Giraudeau (Jean), Duval (Denise), Germain (Pierre), Broissin (Nicole)

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre
Je chasse les papillons / LENOTY (René) (chant)
CHAMPION 1730 (1934)

 / 
Je chasse les papillons / LENOTY (René) (chant)
IDEAL 12567 (1934) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Roger Guttinguer
Oh ! Je vous aime chérie ! / MONET (Jean) (chant)
CHAMPION 1729 (1934)
On vous aime / LARTHY (Germaine) (chant)
IDEAL 12566 (1934)
On vous aime / LENOTY (René) (chant)
CHAMPION 1730 (1934)

 / 
On vous prend tout / FURT (Alice) (chant)
IDEAL 12568 (1934) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Roger Guttinguer
Quand on est bien balancé / MONET (Jean) (chant)
CHAMPION 1729 (1934)
Quand on est bien balancé / MONET (Jean) (chant)
IDEAL 12567 (1934)
acc. orch. dir. Roger Guttinguer
Romance des poupées / FURT (Alice) (chant)
IDEAL 12568 (1934)
acc. orch. dir. Roger Guttinguer
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Moi j'aime ça / LAURIAC (Henri) (chant)
IDEAL 12566 (1934)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs