Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

O mon bel inconnu. Manuscrit autographe de Reynaldo Hahn

 

 

 

 

O mon bel inconnu. René Koval, Arletty et Jean Aquistapace

 

 

 

 

O mon bel inconnu. Arletty et Abel Tarride

 

 

 

 

O mon bel inconnu. Représentation : 1er acte, scène du déjeuner : Suzanne Dantès (Mme Aubertin), Jean Aquistapace (Mr Aubertin), Arletty (La Bonne), Simone Simon (Mlle Aubertin)

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
 

 

 

O mon bel inconnu. Arletty, Simone Simon, Sacha Guitry, Suzanne Dantès

 

 

 

 

coll. ANAO

O mon bel inconnu. 3 opérettes de Sacha Guitry en un seul volume (le Livre Contemporain, 1961), avec en particulier "O mon bel inconnu", jamais réédité depuis dans les anthologies Guitry.

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

O mon bel inconnu. Partition complète

 

Illustration Milivoj Uzelac (1897-1977)
 

 

 

O mon bel inconnu. Air détaché : O mon bel inconnu...

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

O mon bel inconnu. Encart publicitaire

 

Extr. de : Le Matin, 05.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu. Aquistapace, Koval, Simone Simon

 

Illustration M Cam
Extr. de : Le Matin, 06.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu. Aquistapace

 

Illustration M Cam
Extr. de : La Semaine de Paris, 13.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu. Arletty, Aquistapace

 

Illustration Pierre Payen
Extr. de : Ric et Rac, 21.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu. Koval et Aquistapace

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 07.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu. Simone Simon

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 07.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu. Simone Simon et Guy Ferrant (et un petit bout d'Aquistapace !)

 

Extr. de : Photo de presse, original
 

 

 

Internet

O mon bel inconnu. Encart publicitaire

 

Extr. de : Excelsior, 05.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

O mon bel inconnu.

 

Extr. de : Paris-Soir, 13.10.1933
 

 

 

BNF Gallica

 

O mon bel inconnu

  comédie musicale en 3 actes
Texte GUITRY (Sacha) (Livret)
Musique HAHN (Reynaldo)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 92 jours
Bouffes Parisiens 05/10/1933 - 04/01/1934 92 Création
Distribution à la création
M. AQUISTAPACE (Jean) Prosper Aubertin
M. TARRIDE (Abel) M. Victor
M. KOVAL (René) Hilarion Lallumette
M. FERRANT (Guy) Claude Aviland
M. VYOT (Pierre) Jean Paul Lévy
Mme DANTES (Suzanne) Antoinette Aubertin
Mme ARLETTY Félicie
Mme SIMON (Simone) Marie-Anne
M. NUMÈS fils (André) Xavier Tignardon

chapeaux et décor de la chapellerie LÉON
direction musicale CARIVEN (Marcel)
mise en scène PIAT (Michel)

Le quiproquo sur les annonces matrimoniales par lesquelles un mari retrouve sa femme n'était pas un sujet neuf : c'était déjà un des thèmes de "La Cagnotte" de Labiche (1864), et plus récemment de "Vendredi 13", opérette de Georges Matis créée 2 ans plus tôt !

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le climat est orageux dans la famille Aubertin au lever du rideau. Chacun (père mère, fille, bonne) récrimine contre l'autre et le petit déjeuner pris en commun nourrit moins les estomacs que le ressentiment et la dissension. Mais chacun n'a-t-il pas son jardin secret ? En recourant aux petItes annonces, Prosper Aubertin, que n'enthousiasme plus guère son existence commerciale (il est chapelier) et conjugale surtout, est entré en correspondance avec une soi-disant comtesse ; mais il aussi recueilli dans le filet des 130 lettres reçues les déclarations enflammées de sa femme Antoinette et de sa fille Marie-Anne. Les deux femmes ont d'ailleurs beaucoup changé ces derniers temps : ne modifient-elles pas leur caractère au fur et à mesure que les lettres d'Aubertin le leur demandent ? De plus, elles repousssent les soupirants venus à la boutique et qui, sous prétexte d'achats, leur font une cour assidue. Ces derniers (Jean-Paul pour Antoinette, Claude Aviland pour Marie-Anne) ne les font pas autant rêver que les beaux inconnus de leur relation épistolaire. On notera enfin qu'un ami de la famille, Hilarion Lallumette, dont le mutisme assure la discrétion, recueille les confidences croisées de tous les personnages.
Prosper Aubertin décide de prendre sa revanche ; il donne rendez-vous à sa comtesse et évite de justesse sa bonne Félicie, qui a d'abord confondu le musée du Louvre avec le magasin du même nom. Quant aux deux lemmes, Aubertin les invite à le rejoindre dans une villa de Biarritz louée pour l'occasion ; Antoinette et Marie-Anne trouveront sons difficulté auprès de leur mari et père de bonnes raisons de s'éloigner quelque temps ; c'est sur un entraînant "Partons..." que se baisse le rideau du deuxième acte.
C'est la confortable villa de la côte basque qui sert de décor à l'acte III. Victor, son propriétaire, homme d'âge mûr, mais pris pour le "bel inconnu", prend les choses en main, et le triple dénouement se profile. Il commence par raisonner l'épouse frivole gagnée par le repentir et qui finalement partagera la même conception du couple que son mari. Toujours en se faisant passer pour le "bel inconnu", il séduit la bonne Félicie, mais il laissera le père recevoir sa fille : Prosper fait croire à Marie-Anne que Claude, qui arrive à point, est le véritable auteur de la correspondance échangée ; cela tombe j d'autant mieux que la jeune fille avait imaginé l'élu de son coeur sous les traits du jeune homme qui lui rendait visite à la boutique. Et bien sûr, pour chanter le final, Lallumette retrouve à temps... sa voix.

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Le Matin 05/10/1933 Encart publicitaire.
Comoedia 05/10/1933 Avant-première par Jules Delini.
Le Matin 06/10/1933 Critique.
Excelsior 06/10/1933 Répétition générale par Roger Cousin.
Le Figaro 07/10/1933 Critique.
Excelsior 07/10/1933 Critique par Emile Vuillermoz.
Paris Soir 07/10/1933 Critique par Pierre Audiat.
Comoedia 07/10/1933 Critique par Etienne Rey.
(suite)
Le Temps 11/10/1933 Article par Henry Malherbe.
Le Ménestrel 13/10/1933 Critique par Paul Bertrand.
La Semaine de Paris 13/10/1933 Critique par Bernard Durieu.
La Rampe 15/10/1933 Critique.
Ric et Rac 21/10/1933 Avec un court extrait de la pièce. Critique par Jean Barreyre.
Ric et Rac 28/10/1933 Critique par Dominique Sordet.
Larousse mensuel 01/11/1933 Critique.
Lyrica 01/12/1933 Critique par Emile Thomas-Salignac.
Chantecler 09/06/1934 Cette petite fille est une grande étoile. J'ai nommé : Simone Simon. Article par MY Seygnoret.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1933

Partition complète (133 p)
Recueil réunissant :
- C'est bien pour ça que c'est tentant
- A la chalcographie
- O mon bel inconnu
- Qu'est ce qu'il faut pour être heureux
- Est-ce qu'il est mal est-ce qu'il est bien ?
O mon bel inconnu

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2007)


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents
Diffusions radio RDF/RTF/ORTF
24/01/1954
Avec : Balbon (André), Rey (Gaston), Doniat (Aimé), Benoît (J.Christophe), Moryn (Gilbert), Ristori (Gabrielle), Berton (Liliane), Betti (Freda) - Dir. Aubin (Tony)
26/05/1956
Avec : Clément (Willy), Rey (Gaston), Lenoty (René), Benoît (J.Christophe), Numès fils, Burnier (Robert), Ristori (Gabrielle), Vacquier (Charlotte), Dachary (Lina) - Dir. Le Conte (Pierre Michel) - orch. radio Lille
01/09/1963
Avec : Tirmont (Dominique), Lenoty (René), Doniat (Aimé), Alvi (Bernard), Pruvost (Jacques), Rey (Gaston), Ristori (Gabrielle), Dachary (Lina), Collart (Claudine) - Dir. Cariven (Marcel) - orch. Radio Lille
05/11/1971
Avec : Tirmont (Dominique), Doniat (Aimé), Gaudin (Philippe), Hamel (Michel), Peyron (Joseph), Provins (Jacques), Dachary (Lina), Château (Christiane), Stiot (Monique) - Dir. Brébion (Jean)

 / 
O mon bel inconnu
par Susan Graham
2003
(CD Erato 0927-42106-2, French operettas arias, 2002), orch. dir. Yves Abel

 / 
C'est très vilain d'être infidèle
par Susan Graham
2003
(CD Erato 0927-42106-2, French operettas arias, 2002), orch. dir. Yves Abel
Cliquez pour lire le document Enregistrement intégral ORTF
ORTF Radio Lyrique, 6 octobre 1971 (dif. 5 novembre 1971)
1971

 / 
Duo "Vous m'avez pincé le derrière" par Emmanuelle Goizé et Gilles Bugeaud
Extraits des émissions "Un Mardi idéal " (France Musique, 11 décembre 2007) et "L'Atelier des chanteurs" (France Musique, 13 décembre 2007)
2007
A l'occasion de la reprise d'"Arsène Lupin banquier" par la troupe des Brigands au théâtre de l'Athénée Louis Jouvet (décembre 2007-janvier 2008)
Cliquez pour lire le document Flyer publicitaire

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Air des chapeaux / FERRANT (Guy) (chant)
PATHE PA 63 (1934) - Coll. Jacques Gana

 / 
Chanson à deux voix (Qu'est ce qu'il faut pour être heureux) / HAHN (Reynaldo), ARLETTY (chant)
PATHE PA 63 (1934) - Coll. Jacques Gana

 / 
Couplets du 2e acte (A la chalcographie) / HAHN (Reynaldo), ARLETTY (chant)
PATHE PA 63 (1934) - Coll. Jacques Gana

 / 
Dialogue / FERRANT (Guy), GRÉGORY (Huguette) (chant)
PATHE PA 64 (1934) - Coll. Jacques Gana

 / 
Duo ABC / FERRANT (Guy), GRÉGORY (Huguette) (chant)
PATHE PA 64 (1934) - Coll. Jacques Gana

 / 
Est-ce qu'il est mal / SIMON (Simone) (chant)
COLUMBIA DF 1357 (1934) - Coll. Jacques Gana
Acc. orch. dir. Marcel Cariven

 / 
O mon bel inconnu / SIMON (Simone), COIFFIER (Marthe), CERNAY (Germaine) (chant)
COLUMBIA DF 1357 (1934) - Coll. Jacques Gana
Acc. orch. dir. Marcel Cariven

 / 
Qu'est ce qu'il faut pour être heureux / ARLETTY, GRÉGORY (Huguette) (chant)
PATHE PA 36 (1934) - Coll. Jacques Gana

 / 
Sélection (2 faces) / SIMON (Simone) (chant)
COLUMBIA DF 1374 (1934) - Coll. Jacques Gana
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Entracte du 2e acte / BERVILY (Edouard) (orchestre)
GRAMOPHONE K 7089 (1933)
Entracte du 3e tableau / BERVILY (Edouard) (orchestre)
GRAMOPHONE K 7089 (1933)
Est-ce qu'il est mal / SAALA (Fernande) (chant)
GRAMOPHONE K 7088 (1933)

 / 
O mon bel inconnu / BEN SEDIRA (Leila), LATTES (chant)
SALABERT 3403 (1934) - Coll. Jacques Gana
O mon bel inconnu / DASSY (Deva) (chant)
CRISTAL 5685 (1933)
O mon bel inconnu / GRÉGORY (Huguette) (chant)
PATHE PA 36 (1934)

 / 
O mon bel inconnu / GRÉGORY (Huguette), MURIEL (Mary), MORLET (Jane) (chant)
PATHE PA 64 (1934) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Reynaldo Hahn
O mon bel inconnu / REGELLY (Hélène) (chant)
ODEON 250545 (1933)
O mon bel inconnu / SAALA (Fernande) (chant)
GRAMOPHONE K 7088 (1933)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs