Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Oh ! Papa !.... Partition complète (24 x 32 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Oh ! Papa !.... Air détaché : Avec un bruit sec (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Oh ! Papa !.... Air détaché : Je suis petit (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Oh ! Papa !.... Air détaché : Papa ! Papa ! (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Oh ! Papa !.... Jacqueline Francell et Boucot

 

Illustration M Cam
Extr. de : Le Matin, 02.02.1933
 

 

 

BNF Gallica

Oh ! Papa !.... Boucot, Suzanne Dehelly, Jacqueline Francelle, Davia

 

Illustration M Cam
Extr. de : La Semaine de Paris, 10.02.1933
 

 

 

BNF Gallica

Oh ! Papa !.... Boucot

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
Extr. de : La Rampe, 15.02.1933
 

 

 

BNF Gallica

Oh ! Papa !.... Davia, Champell, Boucot, Jacqueline Francell, Suzanne Dehelly

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
Extr. de : Comoedia, 03.02.1933
 

 

 

BNF Gallica

Oh ! Papa !.... Robert Darthez, Christiane Néré, Davia, Boucot, Jacqueline Francell, Suzanne Dehelly, Germain Champell

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 07.02.1933
 

 

 

BNF Gallica

Oh ! Papa !.... Agnès Arley qui vient de reprendre le rôle de Danièle

 

Illustration Arnal
Extr. de : Comoedia, 22.06.1933
 

 

 

BNF Gallica

 

Oh ! Papa !...

  opérette en 3 actes
Texte BARDE (André) (Livret)
Musique YVAIN (Maurice)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 248 jours
Nouveautés 02/02/1933 - 01/10/1933 242 Création
Gobelins 17/02/1934 - 22/02/1934 6
Distribution à la création
M. BOUCOT (Louis) Godin
M. CAROL Edouard Thibaudet
M. DARTHEZ (Robert) Sim
M. FEUILLERE (Pierre) Jacques Fougère
M. CHAMPELL (Germain) Désormeaux
Mme FRANCELL (Jacqueline) Nane
Mme DEHELLY (Suzanne) Julia
Mme DAVIA Monique Desormeaux
Mme NÉRÉ (Christiane) Danièle
M. BORELS Le Barman
Mme ISIDORA (Lucette) Andrée
Mme JOUSSY (Lucette) Gisèle
Mme BLANCHET (Suzanne) Vera
Mme FAURÉ (Mariette) Moute

chorégraphie QUINAULT (Robert)
décors BERTIN (Emile)
direction musicale CHAGNON (Pierre)
mise en scène BAUMER (Jacques)

Programme
1933 Nouveautés
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× Dans un bar de Montmartre, attenant à un dancing, Julia, une des habituées, se plaint à Sim, petit jeune homme qui vit comme il peut en casant des autos ou des bijoux d'occasion ; elle n'a jamais eu de chance, elle n'a jamais rencontré le quadragénaire généreux et durable ; elle ne peut jamais garder un amant et ça la désespère, car elle a une âme popote ; elle n'a pas eu la bonne fortune de son amie Nane, que justement elle attend et qui a trouvé dans son ami sérieux, M. Thibaudet, une liaison presque conjugale.

Mais Nane qui survient la détrompe, elle est très inquiète : voilà deux mois que M. Thibaudet est parti en voyage à Besançon, elle n'a reçu que de vagues lettres — chargées il est vrai — elle a peur d'une rupture, elle n'a pourtant rien fait pour cela car elle se tient très bien. Le fait certain c'est que Thibaudet qui vient de rentrer à Paris n'a pas voulu la voir chez elle et qu'il lui a fixé un rendez-vous dans un endroit public et elle l'attend.

M. Thibaudet arrive, il est charmant, galant et lointain avec Nane, il est venu enfin lui dire la vraie raison de la rupture, pour que toute gaffe soit évitée à l'avenir : il s'est marié depuis huit jours avec une jeune fille de province, il a rêvé de fonder un foyer à quarante ans passés, sans quoi il n'aurait jamais quitté Nane, mais il ne pouvait l'épouser, à cause de son monde et parce qu'il tient à être l'inaugurateur ; d'ailleurs il ouate le congé définitif par un gros chèque et le don d'un solitaire.

Nane prend pour confident le pianiste de l'orchestre cubain, Godinero, qui s'appelait Godinsky quand il était dans l'orchestre russe et Godinescu quand il faisait partie du quintette roumain ; c'est un musicien bohème qui a eu des malheurs et n'a qu'une idée : faire le bonheur des autres ; il ne s'en étonne pas ; depuis longtemps il se rend compte dans le dancing où il opère de la façon dont se conduisent les jeunes filles du monde, il l'avait mise en garde contre la concurrence qu'elles peuvent faire aux demi-mondaines ; elles sont aussi calées maintenant que les professionnelles sur la manière de tomber et de conduire les hommes et elles mettent en joue les quadragénaires, parce que les jeunes n'ont pas leur position faite et que leur goût du luxe ne s'accomode plus d'une vie médiocre : l'existence va devenir impossible pour les poules de haute volée.

Ces réflexions sont un trait de lumière pour Nane, il faut battre la concurrence sur son propre terrain, et puisque les jeunes filles sont à la mode, elle va redevenir jeune fille ou, tout au moins, passer pour telle, ee qui revient au même ; flanquée d'un père d'emprunt, — en l'espèce Godin — (véritable nom de Godinero), qu'elle fera passer pour un grand financier, elle ira sur une des plages à la mode de la Riviera où elle sera la petite Godin ; Julia, qui veut être de la fête, lui servira de femme de chambre.

Le deuxième acte nos amène dans un hôtel de Bandol où Mlle Godin vit la vie des jeunes filles riches et passe même pour un peu pimbêche, à côté des autres et en particulier de Monique Désormeaux, fille d'un gros fabricant de calorifères du Marais ; elle fait la conquête d'un jeune homme charmant, Jacques Fougère, qui finit par lui avouer que ce qui l'attire vers elle, c'est la dignité de sa tenue.
La suite... la suite vous apprendra comment, après un imbroglio causé surtout par les gaffes de Godin, tout se terminera heureusement, ainsi qu'il convient dans une opérette.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Le Matin 24/01/1933 Annonce par Maurice Yvain.
Comoedia 01/02/1933 Avant-première.
Le Matin 02/02/1933 Critique par Jean Prudhomme.
Le Figaro 03/02/1933 Article par Robert Brussel.
Comoedia 03/02/1933 Article.
(suite)
Comoedia 07/02/1933 Caricature.
Le Ménestrel 10/02/1933 Critique par Marcel Belvianes.
La Semaine de Paris 10/02/1933 Critique par Louis-Jean Finot.
La Rampe 15/02/1933 Critique par André Lénéka.
Larousse mensuel 01/03/1933 Critique.
Lyrica 01/03/1933 Critique par Jean Bourbon.
Comoedia 22/06/1933 Photo.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1933

Partition complète (141 p)
Je suis petit
Rien qu'en se frôlant
Avec un bruit sec
Papa ! Papa !
Je suis petit (in "Album Salabert piano seul" n° 16)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2001)


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents
Diffusions radio RDF/RTF/ORTF
28/08/1977
Avec : Trigeau (Jacques), Frémeau (Jean Marie), Sieyès (Maurice), Tardieu (Jean-Luc), Friedmann (Gérard), Vauquelin (Jean-Paul), Issartel (Christiane), Barraud (Dany), Felder (Linda), Stiot (Monique), Mellory (Michèle), Chatel (Liliane), Vauthier (Joelle), Bouffard (Francine) - Dir. Doussard (Jean)
Cliquez pour lire le document Enregistrement intégral Radio-France
Service lyrique de Radio-France, France-Musique, 28 août 1977
1977

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
C'est une occasion / BOUCOT (Louis), FRANCELL (Jacqueline) (chant)
ULTRAPHONE AP 933 (1933) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Maurice André Cet air ne figure pas en tant que tel dans la partition, son refrain sert simplement de thème au final du 2e acte, avec des paroles complètement différentes ("N'ayez donc pas d'hésitation"). Le couplet est inédit. La partition comprend par ailleurs réellement un air intitulé "C'est une occasion" : il figure en deuxième partie du n°1, choeur d'entrée du 1er acte (voir "documents"). Il est possible que cette version-ci ait figuré dans une première version de la pièce puis ait été remplacée avant les représentations.

 / 
Contradictions / BOUCOT (Louis) (chant)
ULTRAPHONE AP 935 (1933) - Coll. Jacques Gana

 / 
Je suis petit / BOUCOT (Louis) (chant)
ULTRAPHONE AP 934 (1933) - Coll. Jacques Gana

 / 
Jeunes filles modernes / FRANCELL (Jacqueline) (chant)
ULTRAPHONE AP 936 (1933) - Coll. Jacques Gana
L'Homme orchestre / BORELS (chant)
COLUMBIA DF 1163 (1933)

 / 
L'Homme orchestre / BOUCOT (Louis) (chant)
ULTRAPHONE AP 934 (1933) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Maurice André

 / 
La Nuit de noces / NÉRÉ (Christiane) (chant)
ULTRAPHONE AP 937 (1933) - Coll. Jacques Gana
Acc. piano Maurice Yvain

 / 
Papa... Papa... / BOUCOT (Louis), FRANCELL (Jacqueline) (chant)
ULTRAPHONE AP 933 (1933) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Maurice André
Papa... Papa... / RISTORI (Gabrielle), BORELS (chant)
COLUMBIA DF 1163 (1933)

 / 
Rien qu'en se frôlant / FRANCELL (Jacqueline) (chant)
ULTRAPHONE AP 936 (1933) - Coll. Jacques Gana

 / 
Se marier aujourd'hui / NÉRÉ (Christiane) (chant)
ULTRAPHONE AP 937 (1933) - Coll. Jacques Gana

 / 
Train surprise / BOUCOT (Louis) (chant)
ULTRAPHONE AP 935 (1933) - Coll. Jacques Gana
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Avec un bruit sec / DRENA WITMAN (orchestre)
COLUMBIA DF 1194 (1933)
Avec un bruit sec / JOYEUX MONTPARNOS (orchestre)
SALABERT 3287 (1933)
Je suis Papa / BAUDIN (René) (chant)
PERFECTAPHONE 3677 (1933)
Je suis petit / ZIGANO (orchestre)
STERNO FR 196 (1933)
Je suis petit / CONSTANTINO (orchestre musette)
ODEON 166642 (1933)
Papa... Papa... / GUERALD (Ninon) (chant)
CRISTAL 5523 (1933)
Papa... Papa... / PREVOST (Reine) (chant)
GRAMOPHONE K 6847 (1933)
Papa... Papa... / RAINVYL (Mad) (chant)
PERFECTAPHONE 3677 (1933)
Papa... Papa... / ZIGANO (orchestre)
STERNO FR 196 (1933)
Rien qu'en se frôlant / PREVOST (Reine) (chant)
GRAMOPHONE K 6847 (1933)
Rien qu'en se frôlant / RISTORI (Gabrielle) (chant)
COLUMBIA DF 1162 (1933)
Rien qu'en se frôlant / CARRARA (Albert) (orchestre musette)
POLYDOR 522713 (1933)
Se marier aujourd'hui / RISTORI (Gabrielle) (chant)
COLUMBIA DF 1162 (1933)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs