Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Yes !. Partition complète (24 x 32 cm)

 

Illustration Roger de Valerio (1886-1951)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Yes !. Décor au Théâtre des Variétés (première reprise, février-mai 1928)

 

 

 

 

Yes !. Air détaché : Ou ou

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

Yes !. Suzy Leroy, Georgé, Danielle May, Constant Rémy, Hiéronimus

 

Illustration Gaston et Louis Manuel
Extr. de : Comoedia, 29.01.1928
 

 

 

BNF Gallica

Yes !.

 

Extr. de : Les Modes, mars 1928, n° 286
 

 

 

BNF Gallica

 

Yes !

  opérette en 3 actes
Texte SOULAINE (Pierre) (Livret)
PUJOL (René) (Livret)
WILLEMETZ (Albert) (Lyrics)
Musique YVAIN (Maurice)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 185 jours
Capucines 27/01/1928 - 20/02/1928 25 Création
Variétés 21/02/1928 - 30/04/1928 70
Apollo 10/05/1928 - 30/06/1928 52
Moncey 01/02/1929 - 07/02/1929 7
Montrouge 08/02/1929 - 14/02/1929 7
Ternes 15/02/1929 - 21/02/1929 7
Nouveau Théâtre 23/02/1929 - 25/02/1929 3
Gobelins 27/11/1931 - 03/12/1931 7
Montrouge 04/12/1931 - 10/12/1931 7
Distribution à la création
M. LOUVIGNY (Jacques) Maxime
M. REMY (Constant) Gavard
M. GEORGÉ (Ernest) César
M. TRÉVILLE (Roger) Roger
M. HIERONIMUS (René) Loysel
M. FENONJOIS (Henri) Mr de Saint Aiglefin
Mme DEVILLERS (Renée) Totte
Mme MOUNET (Lily) Marquita
Mme MERREY (Janine) Lady Wincheston
Mme ARLETTY Clémentine
Mme VINKER (Suzy) Mme de Saint Aiglefin
Mme MONTHIL (Marcelle) Mme Bardanne
Mme LEROY (Suzy) 1e secrétaire
M. CHARPINI Le Barman

chorégraphie CONTÉ (Carlos)
chorégraphie DOREY Sisters
décors BERTIN (Emile)
décors (maquettes) LINTON (Victor)
mise en scène ROZE (Edmond)
piano KARTUN (Léon)
piano RAFFIT (Jean)

Programme
1928 Célestins, Lyon (reprise)
Coll. Th. des Célestins

Au théâtre des Capucines, l'orchestre d'accompagnement était réduit à deux pianos, mais dès le passage sur la scène plus vaste du théâtre des Variétés (fin février 1928), Maurice YVAIN ajouta une orchestration (orchestre dirigé par Albert Valsien), et l'étendit encore en mai à 35 musiciens lors du passage à l'Apollo (orchestre dirigé par Max Alexys).

Jacqueline WILLEMETZ en 1995 et Maurice YVAIN en 1965 indiquent que le livret de "Yes" est d'Albert WILLEMETZ. Il n'apparaît pourtant nulle part sur les partitions, mais il était assez fréquent qu'Albert Willemetz ne signe pas toutes ses collaborations quand elles étaient mineures.

Par ailleurs, Pierre SOULAINE n'était pas, comme on a pu le lire, un pseudonyme d'Albert WILLEMETZ. Pierre SOULAINE était un auteur de théâtre et de romans assez connu depuis les années 1890.

Dans le même ordre d'idées, la chanson "Ah je vous aime" n'a pas été écrite spécifiquement pour la pièce par Paul GÉRALDY, c'est un poème intitulé "Expansion" qui figure dans le recueil "Toi et moi" (1922). Maurice YVAIN a composé pour l'occasion une musique qui peut être lue au premier ou au second degré, mais il n'est pas certain que Paul GERALDY ait goûté l'ambigüité !

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Acte I
Le coiffeur Roger et la manucure Totte attendent le lever de Maxime, le fils de Gavard, le Roi du Vermicelle. César, le valet de chambre, expose les théories extrémistes sur lesquelles il compte se faire élire député communiste du XVI° arrondissement de Paris. Maxime congédie Loulou, préoccupé par l’ordre que vient de lui donner son père de partir au Chili épouser une riche héritière, Marquita Negri. Maxime a une maîtresse, Lucette de Saint-Aiglefin, qu’il ne souhaite pas quitter, pas plus qu’il n’entend renoncer à une vie de plaisirs qui lui convient tout à fait. Il écoute la suggestion de Lucette et son mari qui lui conseillent, afin de gagner du temps, de prendre sur le champ n’importe quelle épouse et de faire officialiser le mariage à Londres. Clémentine, la jeune personne bonne de son état qui cherche un emploi, est écartée, au profit de Totte la jeune et jolie manucure ; Totte qui rêve de prendre l’avion plus que de convoler accepte de suivre Maxime à Londres. Gavard, qui arrive bardé de tout son personnel, ne peut que constater la fuite de son fils.
Acte II
Deux mois plus tard au Touquet les choses ont bien évolué ; César a été mis en ballottage, le coiffeur est devenu une vedette de café-concert sous le nom de Regor, Totte et Maxime sont unis et pas seulement sur le papier ; ils s’aiment ; Madame de Saint-Aiglefin est furieuse ; Gavard survient avec une Chilienne qu’il a épousée, celle-là même qu’il destinait à son fils. Gavard veut couper les vivres à son fils embarrassé de Totte qui n’a pas les manières du beau monde ; il consent à lâcher son épouse. Pour faciliter le divorce que semble sincèrement vouloir Maxime, Totte endosse tous les torts et passe pour la maîtresse de son ancien fiancé. Un policier maladroit lui a de plus attribué tous les amants de sa belle mère. Maxime repousse sa femme ; au final, Totte cède à Gavard, Maxime lâchement prend le parti de son père.
Acte III
Dans le décor du 1° acte, Maxime se repent et ne veut plus croire à la culpabilité de Totte dont Gavard lui-même, éprouvé dans son mariage, reconnaît les qualités et le cœur. Tout s’arrange : tandis que les intrigues secondaires se dénouent au mieux, la dactylo de Gavard remplace Marquita Negri mal assortie à l’industriel français. Totte et Maxime peuvent enfin s’aimer.

Critiques et articles de presse
Le Figaro 26/01/1928 Annonce par Maxime Girard.
Le Figaro 27/01/1928 Critique par Intérim.
Comoedia 27/01/1928 Article par Paul Gregorio.
Le Gaulois 28/01/1928 Critique par Louis Schneider.
Le Petit Journal 28/01/1928 Critique par Pierre Veber.
Comoedia 28/01/1928 Article.
Comoedia 28/01/1928 Article par Pierre Maudru / Dorante.
Comoedia 29/01/1928 Suzy Leroy, Georgé, Danielle May, Constant Rémy, Hiéronimus. Photo.
Comoedia 23/02/1928 Reprise aux Variétés (février 1928). Article par Jules Delini.
Comoedia 10/05/1928 Reprise à l'Apollo (mai 1928). Article par Jules Delini.
Comoedia 17/05/1928 Reprise à l'Apollo (mai 1928). Article par Jules Delini.
La Vie Parisienne 11/11/1942 Version filmée ("Défense d'aimer", 1942). Photo.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1928

Partition complète (154 p)
Si vous connaissiez Papa
Ou Ou
Je suis de Valparaiso
Valse de l'adieu
Charmantes choses
Valse de l'adieu (in "Album Salabert piano seul" n° 11)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2001)

Version filmée, TV, vidéo

Il existait, antérieurement à la comédie musicale de Maurice Yvain, une adaptation filmée muette, réalisée en 1927 par Augusto Genina, du livre de Pierre Soulaine, "Totte et sa chance" (1924) dont est tiré la pièce.

Version filmée (1942), sous le titre "Défense d'aimer". 1942
(Sortie le 30 octobre 1942).

Avec :
Paul Meurisse (Maxime Gavard), André Gabriello (Gavard père), Suzy Delair (Totte), Mona Goya (Lucette de St Eglefin), Guillaume de Sax (Horace de St Eglefin), Josée Bisbal (Marquita), Lucien Bryonne (un vendeur), Jacqueline Chanal (la dactylo), François Dupriet (l'agent), Max Elloy (le voyageur affamé), Pierre Ferval, Fignolita (la gouvernante), Henry Gerrar, Grégoire Gromoff, Maurice Marceau (le garçon du buffet), Brigitte Mérey, Geneviève Morel (la femme de chambre), Marguerite de Morlaye (la dame de l'ascenseur), Jean Rigaux (Roger), Louis Salou (Loysel), Pierre Sarda (le croupier-marieur), Louis Seigner (le directeur de l'hôtel), Henri Vilbert (le vendeur de la roulotte).

Réalisation Richard Pottier.
Scénario adapté par Albert Willemetz, Michel Duran et Jean Aurenche.

Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents

 / 
Je suis de Valparaiso
par l'ensemble orchestral "Sorties d'artistes"
1999
(Quatuor à cordes, piano, clarinette) - CD Verres Luisants LVL003

 / 
Valse de l'adieu
par l'ensemble orchestral "Sorties d'artistes"
1999
(Quatuor à cordes, piano, clarinette) - CD Verres Luisants LVL003

 / 
Charmantes choses
par Mathé Altéry
1969
(disque 33T 30cm Vega 16122A)
acc. orch. Jacques Metehen

 / 
Yes
par Susan Graham
2003
(CD Erato 0927-42106-2, French operettas arias, 2002), orch. dir. Yves Abel
Cliquez pour lire le document Enregistrement intégral (Opéra de Tours)
Enregistrement public inédit (Opéra de Tours, 25-27 janvier 2002)
2002

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Charmantes choses / DEVILLERS (Renée) (chant)
SALABERT 731 (1928) - Coll. Florian Royer
Le serais-je / GEORGÉ (Ernest) (chant)
PATHE Sap 2162 (1928)

 / 
Moi je cherche un emploi / ARLETTY (chant)
PATHE X 2164 (1928) - Coll. Jacques Gana
Acc. 2 pianos, Kartun et Raffit
Valse de l'adieu / GEORGÉ (Ernest) (chant)
PATHE Sap 2162 (1928)

 / 
Yes / DEVILLERS (Renée) (chant)
SALABERT 731 (1928) - Coll. Florian Royer
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création

 / 
C'est du chantage / DOR (Christiane) (chant)
COLUMBIA D 19067 (1928) - Coll. Jacques Gana

 / 
Charmantes choses / DAVIA (chant)
COLUMBIA D 19051 (1928) - Coll. Jacques Gana

 / 
Charmantes choses / FLORELLE (chant)
GRAMOPHONE K 5382 (1928) - Coll. Hervé David
Je suis de Valparaiso / GODWIN (Paul) (orchestre)
POLYDOR 21360 (1928)
Le serais-je / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19052 (1928)
Acc. 2 pianos, Georges Van Parys et Pierre Chagnon

 / 
Moi je cherche un emploi / DOR (Christiane) (chant)
COLUMBIA D 19067 (1928) - Coll. Jacques Gana
Ou ou / AMATO (Nicolas) (chant)
POLYDOR F 42682 (1928)
Ou Ou / KARTUN (Léon), RAFFIT (jazz)
ODEON 166103 (1928)
acc. 2 pianos

 / 
Ou ou / MOULIN ROUGE (orchestre)
GRAMOPHONE K 5381 (1928)
Si vous connaissiez papa / AMATO (Nicolas) (chant)
POLYDOR F 42684 (1928)
Si vous connaissiez papa / AMATO (Nicolas) (chant)
POLYDOR F 42697 (1928)

 / 
Si vous connaissiez papa / MILTON (Georges) (chant)
COLUMBIA D 19052 (1928) - Coll. Hervé David
Acc. 2 pianos, Georges Van Parys et Pierre Chagnon
Si vous connaissiez papa / GLUSKIN (Lud) (orchestre)
PATHE X 8520 (1928)
Si vous connaissiez papa / GODWIN (Paul) (orchestre)
POLYDOR 21360 (1928)
Si vous connaissiez papa / GARDONI (Fredo) (orchestre musette)
PATHE X 9734 (1928)
Valse de l'adieu / KARTUN (Léon), RAFFIT (jazz)
ODEON 166103 (1928)
acc. 2 pianos
Valse de l'adieu / GLUSKIN (Lud) (orchestre)
PATHE X 8530 (1928)

 / 
Yes / DAVIA (chant)
COLUMBIA D 19051 (1928) - Coll. Jacques Gana

 / 
Yes / FLORELLE (chant)
GRAMOPHONE K 5382 (1928) - Coll. Hervé David

 / 
Yes / MOULIN ROUGE (orchestre)
GRAMOPHONE K 5381 (1928)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs