Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Prince chéri. Partition complète (24 x 32 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Prince chéri. Nora Divry

 

Extr. de : Comoedia, 01.04.1931
 

 

 

BNF Gallica

 

Prince chéri

  opérette en 3 actes
Texte GUILLOT DE SAIX (Livret)
WATTYNE (Pierre de) (Livret)
CLAUDE (Marcelle) (Livret)
Musique RENIEU (Lionel)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944
Trianon Lyrique 31/03/1931 Création
Distribution à la création
M. MARCEL (Leon) Le Prince Charles Joseph de Ligne
M. PERALDI Le Comte Charles Eric de Sparre
M. DARTHEZ (Robert) Jean Nicolas d'Hannetaire
M. DARNOIS (Paul) Sauveur Legros, dit Pinson
Mme DIVRY (Nora) Angélique d'Hannetaire
Mme BECKER (Yvonne) Eugénie d'Hannetaire
Mme MOREAU (Andrée) Anémone
Mme CHAMPELL Rosalide
Mme MATHIS (Milly) Toinon, femme de Josse

direction musicale ARCHAINBAUD (Emile)

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le prince de Ligne, joli garçon, pourri de dettes, s'est vu couper les vivres par son père, las des folies du jouvenceau. Le jeune homme possède un ami sûr en la personne du comte de Sparre qui met sa bourse à sa disposition et qui lui garde son dévouement, bien que l'amour les mette souvent l'un et l'autre en rivalité.

Tel Almaviva, le prince de Ligne voudrait être aimé pour lui-même, non pour son titre. Il troque sa personnalité contre celle, d'un rimailleur, Pinson. Celui-ce se présente donc à tous comme étant le prince. Dans l'auberge où s'est fait l'échange des habits et des noms arrive une troupe de comédiens qui. vient prendre possession du Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. Ai-je dit que Mons était le lieu de l'action? Cette troupe se compose du directeur, de sa maîtresse, de sa sœur et de ses deux filles. La cadette, Angélique, est une. véritable Cendrillon, en butte aux persécutions des trois autres femmes.

Mais tandis que le directeur, sa maîtresse et sa soeur n'ont d'yeux que pour le faux prince de Ligne — au point de mettre immédiatement en répétitions et de déclarer un chef-d'œuvre sa dernière ineptie — Angélique s'éprendra sincèrement du véritable prince qui, après avoir hésité entre la brune et la blonde, entre l'aînée et la cadette, laissera bien volontiers la première à son ami de Sparre pour épouser la seconde à la stupéfaction et à la confusion de toute la famille.

[Extrait de "Comoedia", 1er avril 1931]

Critiques et articles de presse
Comoedia 28/03/1931 Avant-première.
Comoedia 31/03/1931 Avant-première.
Comoedia 01/04/1931 Photo.
Comoedia 01/04/1931 Critique.
Le Figaro 02/04/1931 Critique par Intérim.
Le Matin 03/04/1931 Critique par Jean Prudhomme.
Paris Soir 04/04/1931 Critique par Pierre-Octave Ferroud.
Larousse mensuel 01/05/1931 Critique.
Comoedia 12/08/1935 Article.
Comoedia 25/02/1936 Création à Tourcoing (février 1936). Article.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Max Eschig, 1932

Partition complète (175 p)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2006)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs