Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Pour plaire aux femmes. Partition complète (24 x 32 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

 

Pour plaire aux femmes

 
(trad. de Frauen haben das gern)
  comédie musicale en 3 actes
Texte ARNOLD (Franz) (Livret)
BACH (Ernst) (Livret)
MAUPREY (André) (Adaptation française)
MACKIELS (Robert de) (Adaptation française)
RIDEAMUS (Livret)
Musique KOLLO (Walter)
MAUPREY (André) (Airs additionnels)
Représentations
Création mondiale (VO) Berlin Komische Oper   04/06/1931
Représentations à Paris jusqu'en 1944 88 jours
Déjazet 17/10/1935 - 12/01/1936 88 Création
Distribution à la création
M. BROCHARD (Jean) Jules Sirène
M. DESTAILLES (Pierre) Emile Triton
M. BRUNIL (Jean) Georges Tournaire
Mme BONHEUR (Alice) Régine
Mme GERVYL (Dinah) Loulou Dorita
Mme DAISE (Myriam) Lily
Mme ROSNY (Gabrielle) Anna
Mme RISS (Gilberte) Lucy
Mme ARLES (Christiane) Mary
M. FRETEL (André) Baussadois
M. LACOURT (René) Jérôme
Mme YVON (Nichette) Betty

chorégraphie REVOL (Max)
direction musicale INFANTE (Manuel)
mise en scène ROLLE (Paule)

Programme
1935 Déjazet
Coll. Jacques Gana
1945 Tournée Nick Lair (reprise)
Coll. Jacques Gana

Parmi les 59 pièces musicale recensées de Walter Kollo, seule celle-ci possède un livret original d'Arnold, Bach et Rideamus, l'identification est donc à peu près certaine.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× ACTE PREMIER
Jules Sirène et Emile Triton sont les directeurs d’une grande firme industrielle provinciale. Triton est célibataire tandis que Sirène est marié et père d’une charmante fille : Lily. Comme il arrive souvent, Triton est amoureux de la fille de son associé. Et, de son côté, Sirène ne demanderait pas mieux que de lui accorder la main de Lily.
Mais Triton n’est pas séduisant. Ce n’est pas qu’il soit laid, mais il est inélégant. Il n’a rien de ce qu’il faut pour plaire aux femmes.
Le Parisien Georges Tournaire, au contraire, a l’allure d’un Don Juan. Il a fait de nombreuses conquêtes et c’est de lui que Lily s’est éprise.
Le brave Emile Triton désespère de conquérir le cœur de celle qu’il aime. Il va même abandonner la lutte, mais Sirène, qui ne voit pas sans regret la dot de Lily quitter la caisse de sa firme pour aller grossir celle de la maison Tournaire, n’entend pas céder si vite aux caprices de sa fille.
Il force le timide Triton à courir sa chance. Ce qui est indispensable, c’est de changer la réputation qu’il a d’être un garçon effacé et peu entreprenant.
Les jeunes filles romanesques rêvent d’un Prince Charmant. Il faut que Triton devienne un séducteur.
D’abord, Sirène l’oblige à porter des vêtements de bonne coupe, à se bien coiffer, à avoir des chemises et des cravates à la mode. Mais ce n’est pas tout : il est nécessaire qu’il se fasse la réputation d’être un homme à femmes ! Pour obtenir ce résultat, le machiavélique Sirène lui fait acheter quelques cartes postales représentant des beautés célèbres. Il pousse même l’astuce jusqu’à écrire sur la photo de la grande star Loulou Dorita, une dédicace « enflammée ».
Le subterfuge réussit : Emile, ayant perdu à dessein ce portrait dédicacé, le bruit de ses imaginaires succès féminins se répand rapidement. Il passe pour un Don Juan et toutes les jeunes filles de la ville — y compris Lily — tombent amoureuses de lui.
ACTE II
Lily a accordé sa main à Emile qui est au comble de la joie.
Mais quelqu’un trouble la fête : c’est la star Loulou Dorita dont le plus grand cinéma de la ville annonce la venue « en chair et en os ».
Emile devient le lion du jour, car personne n’ignore sa prétendue liaison avec Loulou... sauf Loulou elle-même.
Baussadois, le fiancé de la star, est mis au courant et pris d’une crise de jalousie, exige du pauvre Emile affolé une réparation par les armes. Il annonce à Loulou qu’il rompt toute relation avec elle. De plus, celle-ci est mise au courant du truc de la photo par le jeune Georges qui se venge ainsi d’avoir été évincé par Mlle Sirène. Emile est prêt à tout avouer : en présence de Lily, il demande à Loulou de reconnaître qu’ils ne se sont jamais vus. Mais la star, à son grand étonnement, lui répond qu’elle n’a jamais aimé que lui et qu’en raison de leurs grandes amours passées, elle ne le quittera plus jamais ! Emile s’effondre.
ACTE III
Les catastrophes continuent à fondre sur Triton. Loulou Dorita est venue s’installer chez lui dans la calme et austère demeure d’Emile dont le propriétaire n’est autre que le bedeau de la paroisse. Lily vient lui annoncer qu’elle renonce à l’épouser et qu’elle va entrer au couvent. Le bedeau lui signifie qu’il va l’expulser. Baussadois lui ayant envoyé ses témoins, il va falloir qu’il se batte en duel...
Une seule ressource s’offre à lui : la fuite.
Mais... dans les comédies comme dans la vie, tout s’arrange parfois au moment où on s’y attend le moins.
De quelle façon ? C’est ce que les spectateurs de « Déjazet » apprendront à 23 h. 45, heure à laquelle Emile Triton leur dira confidentiellement comment l’on doit faire Pour plaire aux femmes !

Critiques et articles de presse
Paroles et Musique 01/10/1935 Critique par Jacques Tian.
Lyrica 01/10/1935 Critique par Jean Bourbon.
Le Matin 15/10/1935 Annonce.
Paris Soir 18/10/1935 Critique par Pierre-Octave Ferroud.
Excelsior 19/10/1935 Critique par Emile Vuillermoz.
Comoedia 20/10/1935 Article.
(suite)
Larousse mensuel 01/12/1935 Critique.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Choudens, 1936

Partition complète (89 p)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2006)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs