Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Simone est comme ça. Représentation de la pièce originale (Capucines, oct. 1921) : Gaby Morlay (Simone)

 

 

 

 

Simone est comme ça. Représentation de la pièce originale (Capucines, oct. 1921) : Berthez (Max Ader), Jules Berry (André), Gaby Morlay (Simone)

 

 

 

 

Simone est comme ça. Représentation de la pièce originale (Capucines, oct. 1921) : Saulieu (Groult), Jules Berry (André), Gaby Morlay (Simone)

 

 

 

 

Simone est comme ça. Texte de la pièce originale (réédition de 1947)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Simone est comme ça. Air détaché (chant seul) : C'est parce que je vous aime (version film 1932)

 

 

 

 

Internet

Simone est comme ça. Affiche du film (1932)

 

 

 

 

Simone est comme ça. Encart publicitaire (version filmée)

 

Extr. de : Le Matin, 01.01.1934
 

 

 

BNF Gallica

Simone est comme ça. Henri Garat et Claude May

 

Extr. de : Comoedia, 06.03.1936
 

 

 

BNF Gallica

Simone est comme ça. Lettre d'Albert Willemetz à Emile Vuillermoz, 12 mars 1936. Vu la date, il s'agit de "Simone est comme ça" (première une semaine plus tôt).

 

 

 

 

Internet

 

Simone est comme ça

  opérette en 3 actes
Texte MIRANDE (Yves) (Livret)
MADIS (Alex) (Livret)
BOYER (Jean) (Lyrics)
WILLEMETZ (Albert) (Lyrics)
HORNEZ (André) (Lyrics)
Musique MORETTI (Raoul)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 53 jours
Bouffes Parisiens 05/03/1936 - 26/04/1936 53 Création
Distribution à la création
M. GARAT (Henry) André Malot
M. KOVAL (René) Max Ader
M. DUVALEIX Baillou
M. DARY (René) Groult
Mme MAY (Claude) Simone
Mme DAVIA Lucette, une amie
Mme DAUNOIS Ernestine, la Bonne
Mme YOLA (Vona) Louise

chorégraphie MALATZOFF (Simon)
direction musicale CARIVEN (Marcel)
mise en scène KOVAL (René)

Cette pièce est adaptée d'un film de 1932, dont les chansons ont été réutilisées. Le film était lui-même l'adaptation d'une pièce de théatre sans musique, représentée en 1921. Les airs publiés en 1933 sont ceux du film.

D'après les répertoires de la SACD, la pièce aurait auparavant été créée à Besançon (Th Municipal) le 26 octobre 1935.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Simone est de ces jeunes belles auxquelles s’intéressent les messieurs sérieux et qui possèdent le talent de rendre les plus rats munificents. Mais cette « Marie couche-toi là » raffine sur les sentiments : se vouer aux hommes riches, soit. Mais n’aimer qu’un jeune homme pauvre. Malheur à l’amoureux s’il se révèle doré sur tranche : il sera plaqué sur le champ !

Voilà pourquoi Simone trompe le gros Baillou avec un petit ra-pin ; sa joie est de combler l’un des cadeaux offerts par l'autre. André Malot le peintre est chiffonné d’être l’objet de ces largesses. Car la malchance veut qu’il soit en secret multimillionnaire. Il en tremble entre ses sacs ! Que Simone aille tout apprendre, fini le bel amour. André le sait si bien que lorsque Baillou les surprend enmi les toiles et cesse incontinent ses libéralités, il n’ose rassurer Simone sur son proche avenir. Et même la laisse aller à la
chasse d'un nouveau gibier à cornes.

Il faut l'arrivée inopinée d'un copain famélique, le peintre Max Ader, pour qu’une idée mirobolante germe dans l’amoureux cerveau d’André.

Puisque Simone est comme ça,. qu’eile ne veut rien tenir de lui. il charge Max Ader d’être l’amant de paille et de servir à Simone les rentes par lui fournies. Bien entendu son rôle doit strictement se borner là.

Et tout marche à ravir. Simone mène la grande vie., est couverte de bijoux, tandis qu'André et Max Ader simulent gentiment la comédie des rivaux qui s’ignorent. Mais à jouer avec la femme, l'homme de paille prend feu, s’insurge et réclame un jour le droit du payeur. Alors Simone, troublée, se confie à André : son. amour l’a transformée; s'il veut encore la faire vivre, maintenant elle y consentira. Et André, avouant enfin sa tare cachée, la pièce finit sur le cri romantique : « Faut-il que je t’aime pour supporter que tu sois riche !!! »

[Extrait de "Comoedia", 6 mars 1936]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Le Matin 01/01/1934 Version filmée (1934). Encart publicitaire.
Comoedia 04/03/1936 Article.
Comoedia 06/03/1936 Article.
(suite)
Le Figaro 11/03/1936 Article par Reynaldo Hahn.
Le Ménestrel 13/03/1936 Critique par Roger Vinteuil.
La Semaine de Paris 13/03/1936 Critique par Louis-Jean Finot.
Larousse mensuel 01/04/1936 Critique.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1936

Partition complète (116 p)
Recueil n° 1 réunissant :
- Que feriez-vous ?
- Laisse-moi
- La Rumba de Simone
- Mon coeur est à prendre
- Le Beau château
Recueil n° 2 réunissant :
- Quand je suis chipée
- Simone est comme ça
- Va au cinéma
- C'est bon
C'est bon
Simone est comme ça
La Rumba de Simone
Le Beau château
Quand je suis chipée
Que feriez-vous ?
Va au cinéma
Mon coeur est à prendre
Laisse-moi
Chanson des livreurs 1933
Simone est comme ça 1933
C'est bon 1933
C'est parce que je vous aime 1933
La Rumba de Simone (in "Album Salabert piano seul" n° 19)
Va au cinéma (in "Album Salabert piano seul" n° 19)
Simone est comme ça (in "Album Salabert piano seul" n° 17) 1933

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2000)

Version filmée, TV, vidéo

Film (1932) 1933
(Sortie le 29 décembre 1933).

Avec :
Meg Lemonnier (Simone), Henri Garat (André), Davia (Lucette), Jean Périer (Baillon), Pierre Etchepare (Max), Milly Mathis (Ernestine), André Lannes, Paul Schiller, Edith Méra, Régine Barry, Lucien Brulé, Lucien Pardiès

Réalisation Karl Anton.
Scénario d'après la pièce d'Alex Madis.

La pièce est adaptée du film.

Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents

 / 
Simone est comme ça
par Luc Barney
ca. 1960

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Ca ne s'explique pas / GARAT (Henry) (chant)
POLYDOR 522553 (1933) - Coll. Jacques Gana
(C'est parce que je vous aime)
Ce n'est pas toujours très rigolo / GARAT (Henry) (chant)
POLYDOR 524176 (1936)

 / 
Dès que mon coeur se chippe / DAVIA (chant)
POLYDOR 524174 (1936) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Raoul Moretti
Laisse moi t'adorer / GARAT (Henry) (chant)
POLYDOR 524175 (1936)
Le Beau château / GARAT (Henry) (chant)
POLYDOR 524176 (1936)

 / 
Mon coeur est à prendre / GARAT (Henry), DAVIA (chant)
POLYDOR 524174 (1936) - Coll. Jacques Gana
Que feriez-vous ? / GARAT (Henry) (chant)
POLYDOR 524175 (1936)
Simone est comme ça / DAVIA (chant)
DECCA F 45045 (1933)

 / 
Simone est comme ça / GARAT (Henry) (chant)
POLYDOR 522553 (1933) - Coll. Jacques Gana
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
C'est bon / MARTINE (Josette), JUYN (chant)
PERFECTAPHONE 3808 (1934)
C'est parce que je vous aime / MARTINE (Josette), JUYN (chant)
PERFECTAPHONE 3808 (1934)
C'est parce que je vous aime / MONFRED (orchestre)
SALABERT 3276 (1933)
Orgue de cinéma
C'est parce que je vous aime / WAL BERG (orchestre)
SALABERT 3284 (1933)
Simone est comme ça / DARY (M.) (chant)
COLUMBIA DF 1925 (1936)
Simone est comme ça / MARAIS (chant)
EDISON BELL Win F 3289 (1933)
Simone est comme ça / POND (Victor du) (chant)
CRISTAL 5634 (1933)
Simone est comme ça / ROUSSEAU (Ed) (chant)
GRAMOPHONE K 6835 (1933)
Simone est comme ça / AMBASSADOR'S ORCHESTRA (orchestre)
(1933)
Simone est comme ça / CARRARA (Albert) (orchestre)
POLYDOR 522850 (1933)
Simone est comme ça / MANTOVANI (orchestre)
STERNO FR 190 (1933)
Simone est comme ça / WAL BERG (orchestre)
SALABERT 3284 (1933)
Simone est comme ça / XXX (Orchestre anonyme) (orchestre)
DOREMI (1933)
Va au cinéma / DARY (M.) (chant)
COLUMBIA DF 1925 (1936)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs