Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Six filles à marier. Air détaché : Chanson sinueuse (27 x 35 cm), caricature de Dranem

 

Illustration Choppy ?
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Six filles à marier. Air détaché : Il faut si peu de chose (27 x 35 cm), caricature de Dranem

 

Illustration Choppy ?
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Six filles à marier. Air détaché : T'as bonne mine (27 x 35 cm), caricature de Dranem

 

Illustration Choppy ?
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Six filles à marier. Air détaché : Tout va bien, bien, bien ! (27 x 35 cm), caricature de Dranem

 

Illustration Choppy ?
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Six filles à marier. Air détaché : Un million (27 x 35 cm), caricature de Dranem

 

Illustration Choppy ?
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Six filles à marier. Publicité (27 x 35 cm)

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Six filles à marier. Jean Guitton

 

Illustration Georges Bastia
Extr. de : Comoedia, 10.12.1930
 

 

 

BNF Gallica

Six filles à marier. Dranem (et à droite les six filles à marier, sous la houlette de Paul Robert)

 

 

 

 

Coll. Famille Dranem-O'Neill

Six filles à marier. Fred Marche, Dranem

 

 

 

 

Coll. Famille Dranem-O'Neill

 

Six filles à marier

  opérette en 3 actes et 4 tableaux
Texte GUITTON (Jean) (Livret)
PUJOL (René) (Lyrics)
Musique MORETTI (Raoul)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 149 jours
Scala 20/09/1930 - 11/01/1931 114 Création
Ba-ta-clan 23/01/1931 - 29/01/1931 7
Ternes 30/01/1931 - 12/02/1931 14
Moncey 13/02/1931 - 19/02/1931 7
Moncey 07/10/1932 - 13/10/1932 7
Distribution à la création
M. DRANEM Adolphe Craminet
M. LENOTY (René) Jean, marquis de Bonneuil
Mme DOR (Christiane) Valentine
Mme CHARLEY (Germaine) Carmen Azoff
Mme ROUVIERE (Simone) Flora
M. GENIN (Pierre) Le Marquis de Breteuil
M. MARCHE (Fred) Bédarieux
M. ROBERT (Paul) Mouche
M. DELAVAL Le Maire / Le mari
M. MORISS le Clergyman
M. ARSAC Le Gardien chef / Le Commandant / 1er huissier

chorégraphie SAMY-BELL (Miss)
costumes ZANEL (Gaston)
costumes (maquettes) BERTAUX (Lucien)
décors BOUSSARD (Justin)
direction musicale GARCIAS (Martin)
mise en scène DUVERNET (Robert)

Programme
1930 Scala
Coll. Jacques Gana
1931 Ba-ta-clan (reprise)
Coll. Jacques Gana

Le titre est peut-être issu de sa presque homonyme "Six demoiselles à marier", composée par Léo Delibes en 1856.

D'après une notule parue dans Comoedia (23 avril 1930), la pièce devait initialement être mise en musique par Maurice Yvain.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Adolphe est un gardien de musée que la fréquentation des nus à l'huile et au pastel n'a jamais beaucoup troublé. S'il fait visiter les salles aux étrangers, c'est moins par goût de l'art que pour obtenir un pourboire suffisant. D'ailleurs le guide ne manque pas de fantaisie dans ses discours et il amuse les rares Français égarés dans le musée Durand-Toutcourt.
Adolphe est l'ami de tout le monde car sa douce philosophie ne saurait lui susciter des ennemis. Il aurait une véritable amitié pour le jeune peintre Jean qui, faute de vendre sa production, gagne son pain quotidien en copiant les toiles de maîtres.
Un jour, à sa grande indignation, Adolphe voit entrer dans les salles calmes de son musée un bataillon de girls trépidantes. Il y en a six, conduites par un certain Mouche qui paraît capable de toutes les combinaisons.
Le secret de cette intrusion est dévoilé par Maître Bédarieux, notaire, qui suit de près le petit bataillon de danseuses.
Adolphe a une soeur qu'il voit une fois tous les vingt ans, par politesse, dit-il. Cette sœur est morte et lui a légué un million.
— Avec cinq zéros s'exclame Adolphe.
— Non, avec six, répond Bédarieux.
— Quelle brave femme !
— Ne vous exaltez pas si tôt, répond le notaire. La défunte a mis une condition formelle à son legs. Elle vous institue le père de ses six filles et vous enjoint par testament de les marier. Si vous ne réussissez pas à leur trouver un mari, tout en sauvegardant jalousement leur vertu, le million sera partagé entre moi-même et un hôpital pour chiens. Ces conditions n'effraient pas tout d'abord Adolphe, mais il ne tarde pas à constater qu'elles ne sont pas très faciles à remplir. Il y a plusieurs raisons à cela : d'abord les manoeuvres tortueuses de maître Bédarieux et de son complice Mouche, ensuite, le tempérament de Valentine, l'une des six soeurs, qui a un penchant inconsidéré pour les jeunes gens et mêmes pour les hommes mûrs.
Il y a également une certaine Colette qui a longuement feuilleté les chansons de Bilitis et qui s'est fait sur l'amour une théorie outrageusement féministe.
Adolphe éprouve souvent le désir de récupérer sa tranquillité, mais un million c'est une somme. Que ne ferait-on pas pour l'avoir.
Et Adolphe est ballotté d'aventure en aventure sur terre et sur mer dans l'Ancien et le Nouveau Continents, et c'est miracle si à la dernière seconde, au moment où il croit tout définitivement arrangé, son château de cartes ne s'écroule pas.
Mais dans une opérette, il faut que tout finisse bien et que la vertu soit récompensée. Ainsi l'exigent la morale et les spectateurs.
Après bien des péripéties, les six filles sont donc mariées et Adolphe lui-même aura connu des joies qui, pour ne pas être habituelles, n'en sont pas moins appréciables.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Paris Soir 14/09/1930 Avant-première par MH.
Comoedia 18/09/1930 Article.
Excelsior 20/09/1930 Avant-première.
Excelsior 23/09/1930 Critique par Emile Vuillermoz.
Comoedia 23/09/1930 Article.
(suite)
Le Figaro 24/09/1930 Critique par Intérim.
Paris Soir 24/09/1930 Répétition générale par Paul Reboux.
Le Ménestrel 26/09/1930 Critique par Marcel Belvianes.
Le Journal 30/09/1930 Critique par Georges Le Cardonnel.
Paris qui chante 01/11/1930 Critique.
Comoedia 10/12/1930 On fête la 100e. Article.
Paris Soir 10/12/1930 Centième. Article par Claude Dhérelle.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1931

Partition complète (104 p)
Un million !
Chanson sinueuse
Tout va bien, bien, bien !
T'as bonne mine
Il faut si peu de chose
On m'avait un peu oubliée

Enregistrements originaux ECMF


 / 
Chanson sinueuse
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


 / 
Il faut si peu de chose
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


 / 
T'as bonne mine
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


 / 
Tout va bien, bien, bien !
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


 / 
Un million !
Partition de référence : Air détaché chant et piano
1999


Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Chanson sinueuse / DRANEM (chant)
PATHE X 2237 (1930) - Coll JPM
acc. piano

 / 
On m'avait oubliée / DOR (Christiane) (chant)
PATHE X 2248 (1930) - Coll. Florian Royer

 / 
T'as bonne mine / DRANEM (chant)
PATHE X 2237 (1930) - Coll JPM
acc. piano

 / 
Tout va bien / DRANEM (chant)
PATHE X 2249 (1930) - Coll. Hervé David

 / 
Un million / DRANEM (chant)
PATHE X 2249 (1930) - Coll. Hervé David
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Il faut si peu / GALIARDIN (chant)
IDEAL 20018 (1930)
T'as bonne mine / GALIARDIN (chant)
IDEAL 20017 (1930)

 / 
T'as bonne mine / TRAMEL (chant)
ODEON 166358 (1930) - Coll. Hervé David
acc. orch. dir. André Cadou
T'as bonne mine / TOURBILLON (orchestre musette)
PARLOPHONE 80367 (1930)
T'as bonne mine / VACHER (Emile) (orchestre musette)
ODEON 238232 (1930)
T'as bonne mine / VAISSADE (Jean) (orchestre musette)
IDEAL 20022 (1930)
Tout va bien / GALIARDIN (chant)
IDEAL 20018 (1930)
Un million / GALIARDIN (chant)
IDEAL 20017 (1930)

 / 
Un million / TRAMEL (chant)
ODEON 166358 (1930) - Coll. Hervé David
acc. orch. dir. André Cadou
Un million / TOURBILLON (orchestre musette)
PARLOPHONE 80367 (1930)
Un million / VACHER (Emile) (orchestre musette)
ODEON 238232 (1930)
Un million / VAISSADE (Jean) (orchestre musette)
IDEAL 20022 (1930)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs