Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Le Tour du monde d'une midinette. Air détaché : Stances du bonheur

 

Illustration Clérice frères
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Le Tour du monde d'une midinette. Jane Montange

 

Illustration Julien Pavil (1897-1952)
Extr. de : Comoedia, 07.11.1924
 

 

 

BNF Gallica

Le Tour du monde d'une midinette. Jean Monet, Lucy Arnoux, André Dangelys

 

Extr. de : Comoedia, 07.11.1924
 

 

 

BNF Gallica

Le Tour du monde d'une midinette. Marcel Carpentier

 

Extr. de : Comoedia, 07.11.1924
 

 

 

BNF Gallica

 

Le Tour du monde d'une midinette

  opérette en 3 actes et 9 tableaux
Texte HEUZÉ (André) (Livret)
ARNAUD (Etienne) (Livret)
Musique COLOMB (André)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 22 jours
Folies Dramatiques 06/11/1924 - 27/11/1924 22 Création
Distribution à la création
M. MONET (Jean) Poloche
M. CARPENTIER (Marcel) Honoré
Mme MONTANGE (Jane) Marie-Claire
Mme HESTIA (Lise) Mado
Mme ARNOUX (Lucy) Suzy
M. FAURENS
M. DANGELYS (André)

direction musicale BERVILY (Edouard)

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Un vol a été commis dans la maison de couture Aubépart. Le fils du patron, René, a quelques peccadilles sur la conscience et se croit le coupable avec la dactylo Mado, tandis, qu'un détective privé, Honoré Douce-Image, soupçonne la midinette Marie-Claire, dont, le seul crime est d’aimer René. Sur ces entrefaites un journal américain lance un défi aux midinettes françaises en les accusant de n'être ni débrouillardes ni ingénieuses ; un journal français relève le gant, et offre un million à la midinette qui gagnera le prix en faisant le tour du monde avec ses propres moyens. Marie-Claire et son amie Suzy partent, suivies de René devenu journaliste amateur, de Poloche qui va filmer le voyage, et de l'inévitable policier Honoré qui file Marie-Claire.

On voit successivement les concurrentes devenues actrices dans un boui-boui à Port-Saïd, enlevées par un radjah, sauvées par René et Poloche, embrigadées dans une troupe de révolutionnaires qui les conduisent en Australie, etc. ; puis elles arrivent à destination en Californie, où elles avouent leurs sentiments, et enfin à Paris, où l’aventure se dénoue par l’attribution du prix à Marie-Claire, Suzy et Mado, et le mariage respectif de ces gentilles midinettes avec René, Poloche et un certain capitaine révolutionnaire nommé Panatellas. Et l’auteur du vol ? me demanderez-vous. C’était le caissier lui-même !

[Extrait du "Gaulois", 7 novembre 1924]

Trois midinettes décident de prendre part à un concours organisé par un journal parisien : il s'agit de prouver aux Américaines que les Françaises sont aussi ingénieuses qu’elles, et peuvent faire le tour du monde sans argent, par leurs propres moyens, étant entendu que ces moyens seront honnêtes. Déjà, Lavarède avait fait mieux !

Un vol commis dans la maison de couture où travaillent ces jeunes filles fait croire à un détective grotesque (personnage nouveau !) que l’une d’elles ne part que pour dépister les recherches. Ainsi, l’inspecteur Fix s’imaginait que Philéas Fogg ne faisait le tour du monde que pour lui échapper. Un radjah s’éprend de l’une et emmène le trio jusqu’aux Indes ; un conspirateur anarchiste prend la seconde pour une militante célèbre et. conduit l’escouade jusqu’en Australie. Un opérateur de cinéma qui suit le concours aime la troisième, gagne à point nommé une course de chevaux en Californie et paye le restant du voyage aux deux premières concurrentes, tandis que la dernière épouse le fils de son patron et arrive en avion avec le jeune homme parti comme inspecteur du concours.

[Extrait de "Comoedia", 7 novembre 1924]

Critiques et articles de presse
Comoedia 05/11/1924 Avant-première par Pierre de Nérac.
Le Gaulois 07/11/1924 Critique par Louis Schneider.
Le Matin 07/11/1924 Critique par Fred Orthys.
Comoedia 07/11/1924 Critique par Pierre Maudru / Albert du Meylin.
La Presse 08/11/1924 Article par Jane Catulle-Mendès.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Max Eschig, 1924

Stances du bonheur
Honoré
Poloche
Duo des "on dit"
J'aurais pas dû quitter le métro

Enregistrements originaux ECMF


 / 
Honoré
Partition de référence : Air détaché chant et piano
2005


 / 
J'aurais pas dû quitter le métro
Partition de référence : Air détaché chant et piano
2005


 / 
Poloche
Partition de référence : Air détaché chant et piano
2005


 / 
Stances du bonheur
Partition de référence : Air détaché chant et piano
2005


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs