Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Billie et son équipe. Affiche de la version originale allemande, "Roxy und ihr Wunderteam" (1937)

 

 

 

 

Billie et son équipe. Affiche du film, version originale

 

 

 

 

Billie et son équipe. J. Kerien, Félix Paquet, Coeclila Navarre, André Claveau, Urban

 

Extr. de : Le Matin, 11.03.1939
 

 

 

BNF Gallica

Billie et son équipe. Arnaudy et Kérien

 

Extr. de : Le Figaro, 19.03.1939
 

 

 

BNF Gallica

 

Billie et son équipe

 
(trad. de Roxy und ihr wunderteam)
  opérette gaie, trépidante et sportive à grand spectacle, en 2 actes et 10 tableaux
Texte MOUÉZY-ÉON (André) (Livret)
WILLEMETZ (Albert) (Livret)
Musique EMER (Michel)
SAUTREUIL (Jean)
ABRAHAM (Paul) (Airs additionnels)
Représentations
Création mondiale (VO) Wien (Vienne) Theatre An der Wien   25/03/1937
Représentations à Paris jusqu'en 1944 38 jours
Mogador 06/03/1939 - 12/04/1939 38 Création
Distribution à la création
M. URBAN (André) Baron Diezeny
M. PAQUET (Félix) Eugène Billard
M. CLAVEAU (André) Jean-François
M. ARNAUDY (Antoine) Cheswick
Mme NAVARRE (Coecilia) Billie
M. KERIEN (Jean) Bobby
Mme AUBERT (France) Ilka
Mme OBOLENSKA (Louly) Mariska
Mme SIVRY (Claude de) Mlle Von Totossy
M. POULIN (Fred) Le Radio Reporter

chorégraphie BARON (Zoe)
chorégraphie GUÉ (Georges)
costumes ANTOINETTE
costumes (maquettes) CARRÉ (Jenny)
décors PELLEGRY
décors DESHAYS (Raymond)
direction musicale MOSSÉ (Sylvio)
mise en scène LEHMANN (Maurice)

Programme
1938 Mogador
Coll. Jacques Gana

Cette pièce est une adaptation du "Roxy" de Paul Abraham, mais les librettistes originaux n'apparaissent pas, et le compositeur de l'oeuvre originale Paul Abraham n'est crédité que d'un air additionnel, le Lambeth Walk, danse à la mode en 1939, qui n'est pas de lui (mais du compositeur anglais Noel Gay) ! La table thématique qui figure dans le programme fait état de 8 airs composés par Michel Emer et 8 airs composés par Jean Sautreuil. Tout ceci laisse à penser qu'il ne restait pas grand chose de l'oeuvre originale dans la version créée à Paris, à part le thème de l'équipe de football.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× L'équipe de foot-ball parisienne des Zèbres s'est transportée à Edimbourg où elle vient de faire match nul avec les « onze » écossais. Le baron Diziény, supporter et mécène des Zèbres n'est pas content de ce résultat et comme le match revanche doit avoir lieu dans un mois au Parc des Princes, à Paris, il décide que son équipe ira se mettre au vert et s'entraîner dans un magnifique domaine qu'il possède en Hongrie, au bord du lac Platten.
Jean-François, le capitaine des Zèbres procède à ses préparatifs de départ quand ta porte de sa chambre s'ouvre et une jeune femme affolée se met sous sa protection. C'est Billie Cheswick, nièce d'un riche industriel écossais, que son oncle a mariée contre son gré avec Bobby Wilkins, un fils de famille aussi riche qu'insignifiant. Billie est en robe de mariée. Elle a tout à coup- réalisé qu'elle n'aimerait jamais son mari et elle s'est enfuie avec la seule idée de lui échapper, ainsi qu'aux invités de la noce. Jean-François est très ennuyé de ce tête-à-tête compromettant, d'autant plus qu'il est surpris par son équipe. Mais Billie, apprenant que les Zèbres vont partir pour la Hongrie, les supplie de l'emmener et, malgré les protestations du capitaine, la folle équipe fournit à Billie des vêtements masculins et l'adopte avec enthousiasme.
Nous retrouvons Billie dans le train où les Zèbres sont devenus amoureux d'elle. Elle est poursuivie par son oncle et son mari, dont l'astucieux gardien de but, Eugène Billard, le boute-en-train de l'équipe, se débarrasse grâce à un ingénieux stratagème.
Puis nos jeunes gens arrivent dans la propriété du baron Diziény et s'y installent, au grand désespoir du gérant qui vient justement de louer le domaine à un pensionnat de jeunes filles de Budapest.
La cohabitation forcée des Zèbres et des jeunes pensionnaires donne lieu à de nombreuses péripéties et désole Jean-François qui est follement épris de Billie, mais qui repousse toutes les avances de la jeune femme qu'il estime beaucoup trop riche pour lui.
Au deuxième acte, l'action se continue à Paris où le hasard d'une rencontre dans une boîte de nuit met Jean-François en présence de l'oncle et du mari de Billie, alors qu'il désespérait de revoir jamais la jeune écossaise.
Billie est séquestrée dans une chambre d'hôtel, mais grâce à une ruse d'Eugène Billard, Jean-François réussit à pénétrer jusqu'à elle. Mais un nouveau conflit éclate entre les deux amoureux, aussi orgueilleux l'un que l'autre et cette entrevue s'achève par une brouille qui les désespère tous les deux.
La pièce se termine au Parc des Princes où nous assistons aux péripéties du grand match. Dans la première mi-temps, l'équipe des Zèbres est nettement dominée. Mais, pendant le repos, deux jeunes filles du pensionnat de Budapest accourent remonter le moral des Zèbres, et enfin, comme Eugène Billard est blessé, c'est Billie qui prend sa place sur le stade comme gardien de but. Sa vue électrise les Zèbres qui marquent but sur but, et remportent la victoire. L'amour est le vrai champion du monde comme l'affirme le couplet final, puisque Jean-François épousera Billie, son nouveau gardien de but.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Paris Soir 05/03/1939 Article.
L'Echo de Paris 07/03/1939 Article par Henri Sauguet.
Excelsior 08/03/1939 Article par Emile Vuillermoz.
Le Petit Journal 08/03/1939 Article par Pierre Veber.
Paris Soir 08/03/1939 Article par Henri Gil-Marchex.
Le Temps 08/03/1939 Article par CT.
L'Intransigeant 09/03/1939 Article par Montboron.
Le Figaro 09/03/1939 Article par Reynaldo Hahn.
Le Journal 10/03/1939 Article par Louis Aubert.
Le Matin 11/03/1939 Critique par Jean Prudhomme.
Le Matin 11/03/1939 Caricature.
Le Petit Parisien 12/03/1939 Article par Henry Bénazet.
Le Ménestrel 17/03/1939 Critique par Marcel Belvianes.
L'Action française 17/03/1939 Article par Dominique Sordet.
Le Figaro 19/03/1939 Arnaudy et Kérien. Photo.
Journal des Débats 25/03/1939 Article par Henri de Curzon.
La Vie Parisienne 25/03/1939 Critique.
Larousse mensuel 01/04/1939 Critique.

Version filmée, TV, vidéo

Il existe un film austro-hongrois (sortie le 14 janvier 1938) sous le titre "Roxy und das Wunderteam". Réalisation Johann von Vásáry. Pas de version française.


Enregistrements 78T/mn
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Billie / GARDONI (Fredo) (orchestre musette)
PATHE PA 1773 (1939)
C'est une vieille polka / GARDONI (Fredo) (orchestre musette)
PATHE PA 1773 (1939)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs