Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Monsieur l'amour. Dédicace autographe de Marcel Lattès en page de garde

 

 

 

 

Coll. Jacques Gana

Monsieur l'amour. Partition complète (24 x 32 cm)

 

Illustration Louis Icart (1888-1950)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Monsieur l'amour. Représentation. Suzy Vinker, Brigitte Régent, M. Massart, M. Rollin

 

 

 

 

coll. ANAO

Monsieur l'amour. Brigitte Régent

 

Extr. de : Le Matin, 12.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur l'amour. Fernand Francell

 

Extr. de : Le Matin, 12.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur l'amour. Marcel Lattès

 

Extr. de : Comoedia, 10.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur l'amour. Brigitte Régent

 

Illustration Henri Manuel
Extr. de : Comoedia, 10.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

Monsieur l'amour. Troisième acte

 

Illustration Sabourin
Extr. de : Comoedia, 13.02.1922
 

 

 

BNF Gallica

 

Monsieur l'amour

  Opérette en 3 actes
Texte PETER (René) (Livret)
FALK (Henri) (Livret)
Musique LATTÈS (Marcel)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 67 jours
Mogador 11/02/1922 - 18/04/1922 67 Création
Distribution à la création
Mme REGENT (Brigitte) L'Amour - Zinzolin - Le Tambourinaire
Mme ALVAR (Andrée) Myrtale - Niquette Pontaubac
M. MASSART (Alphonse) Vulcain - Comte Brziderff
M. ROLLIN (G.) Mercure - Joseph - Melchior Pitoulet - Commissaire marieur
M. FRANCELL (Fernand) Thysis - Richard
Mme VINKER (Suzy) Vénus - La Marquise de Santa-Poule
M. RABLET Pontaubac
M. DELBOS Le Dieu Terme - La Voix de Jupiter
Mme ENGEL (Germaine) Mars
M. ODONNE Apollon
M. GENTIL Bacchus
M. FRANCELLI 1e Invité
M. RAVET 2e Invité
Mme DEFRANCE Madame Pontaubac
Mme MONTALET (Simone) Diane - 1e Dame
Mme PONSARD Junon - 2e Dame
Mme RULLIÈS Minerve
Mme ANDRIOT Terpsichore
Mme JO-BOYER Melpomène
Mme KERVAN Clio
Mme CARMA (Rose) Uranie

chorégraphie BEAUVAIS (Mlle)
costumes PASCAUD
décors MARECHAL (Maurice)
décors CIOCCARI
décors JOLIVET
décors MARECHAL (Olivier)
direction musicale JACOBS (Albert-E.)
mise en scène BERNY (Eugène)

La partition complète porte à la fois les mentions "opérette" (en couverture) et "opéra-comique" (en pages de garde).
Curiosité : le second acte étant "futuriste", il se déroule 50 ans dans l'avenir, c'est à dire en 1972. On goûtera comme il se doit le numéro 10, qui imagine la danse telle qu'elle se pratiquera dans cette époque lointaine !

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le premier acte se déroule dans l'Olympe. Parmi les dieux, évolue un couple de gentils amoureux, Thysis et Myrtale. Un danger les menace. Myrtale est sur le point d’obtenir un prix de beauté, ce qui l’exposerait aux entreprises galantes et multipliées des dieux. Déjà Vulcain, poussé par Mercure amoureux de Venus, la courtise de façon pressante, sinon tentante. Alors, l’Amour, pour la sauver, fait regagner la terre au couple d’amants, en passant par le Léthé qui, comme chacun sait, est le fleuve qui procure l'oubli. Les dieux, furibonds, punissent l’Amour en le privant de ses flèches. Il ne sera pardonné que si Thysis et Myrtale, devenus d’ordinaires humains et n’ayant plus souvenir de leur tendre bonheur céleste, s’aiment par élan spontané, sans intervention divine.

Le pauvre Amour, dépourvu de ses flèches fatales, descend donc aussi sur terre avec l’apparence d’un beau jeune homme suprêmement snob. Vulcain et Mercure y viennent aussi, le premier, sous costume d'ambassadeur pour poursuivre la conquête de Myrtale ; le second sous uniforme, d’abord de maître d’hôtel, puis d’académicien. Vénus, elle-même, déserte l’Olympe, afin de seconder son fils, et sera une belle marquise pleine d’appâts.

Nous sommes en 1972. L’Amour a disparu de la terre. Les humains le considèrent comme une maladie dont ils sont enfin vaccinés, et ne se soucient que de négoce et de finances. L’Amour, vainement, s’évertue à réveiller la flamme de naguère au coeur de Thysis devenu Richard, et de Myrtale devenue Niquette. Il ne récolte que des rires. Vulcain-ambassadeur est même sur le point d'épouser la jeune fille. Mais, presque à l'heure des noces, Richard et Niquette passent sous un arbre sur lequel, jadis, tomba par mégarde, une des flèches de l’Amour. Ils en sont frappés et leurs coeurs se réveillent. Le bonheur à nouveau, les unira et l’Amour sera pardonné.

[Extrait de "La Presse", 12 février 1922]

Critiques et articles de presse
Comoedia 10/02/1922 Avant-première par E. Beuzon.
Le Figaro 12/02/1922 Critique par Antoine Banès.
Le Gaulois 12/02/1922 Critique par Louis Schneider.
Le Matin 12/02/1922 Critique par Fred Orthys.
La Presse 12/02/1922 Critique par Jane Catulle-Mendès.
Le Figaro 13/02/1922 Critique par Un Monsieur de l'Orchestre.
L'Echo de Paris 13/02/1922 Critique par Paul Gordeaux.
L'Intransigeant 13/02/1922 Critique par Intérim.
Comoedia 13/02/1922 Critique par Louis Laloy / Raymond Charpentier / Maxime Dethomas / Jean Bastia.
Le Petit Parisien 15/02/1922 Critique par Paul Ginisty.
Le Ménestrel 17/02/1922 Critique par Pierre de Lapommeraye.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Max Eschig, 1922

Partition complète (216 p)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2006)


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs