Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

La Reine de la Sierra. Béby

 

Illustration Serge
Extr. de : Comoedia, 23.01.1935
 

 

 

BNF Gallica

La Reine de la Sierra. Encart publicitaire

 

Extr. de : Paris-Soir, 19.01.1935
 

 

 

BNF Gallica

 

La Reine de la Sierra

  Pièce féérique et nautique à grand spectacle en 5 tableaux
Texte GABRIELLO (André) (Lyrics)
BOUGLIONE (Frères) (Livret)
Musique MERCIER (René)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 64 jours
Cirque d'hiver 19/01/1935 - 23/03/1935 64
Distribution à la création
M. CAPITAINE Capitaine Sanchez
M. ANTONET reporter parisien
M. BEBY reporter parisien
M. SANDRY (Géo) Sacramento
M. BOUGLIONE (Joseph) chef des gauchos
M. SIMON (Albert) chef indien
M. CIRASSE cabaretier
M. LAVATA (Louis)
Mme ROUSSEAU (Louisette) Juanita, la reine de la Sierra
Mme CHILENO Mercédès
Mme FARAN (Jacqueline) Manauha, femme du chef indien

direction musicale BRUNEL (Raymond)

"La Reine de la Sierra" fut un des spectacles présentés à partir de 1931 (et jusqu'en 1958) par le Cirque d'Hiver. Ces "opérettes de cirque à grand spectacle féerique et nautique" selon les programmes, étaient pour la plupart mises en scène par Géo Sandry, avec une musique de (ou arrangée par) Raymond Brunel.

Il y eut ainsi "Les Fratellini en Afrique" (1933), "Les Diamants du Radjah" (1934), "La Reine de la Sierra" (1935) "La Perle du Bengale" (1936), "La Princesse Saltimbanque" (1936), "Le Courrier du Texas" (1937), "Les aventures de la princesse de Saba" (1938)...

Les partitions publiées par Salabert ne portent pas la mention "opérette".

Pour l'occasion, quelques artistes lyriques figuraient dans la distribution (dont Louisette Rousseau), et les choeurs avaient été empruntés au Trianon Lyrique.

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le capitaine Sanchez aime Juanita, la reine de la Sierra. Tous les deux partent avec de nombreux cavaliers pour Queretaro. Ils emportent un chargement d’or. Une embuscade leur est tendue par Sacramento qui est, lui aussi, amoureux de Juanita, et par Coeur de Vautour, chef de la tribu des Castors. Sanchez et son escorte se reposent dans la montagne ; mais, au petit jour, quand ils reprennent leur voyage, leurs ennemis les cernent et les font prisonniers. Les voici en grand danger. Sanchez est condamné au supplice du scalp ; Juamita au bûcher ; Rambaud, journaliste parisien qui accompagnait Sanchez est gracié ; mais Pedro, le valet de Rambaud, a déjà le plaisir de se faire lécher par les flammes d’une rôtissoire. Grâce au ciel un compagnon de Sanchez enlève sur le bûcher Juanita, à la barbe de Sacramento, et de Cœur de Vautour. Les fugitifs se réfugient dans une maisonnette sur le torrent du Rio Verde. Assaillis par les Indiens, les Gauchos les jettent à l’eau et les bandits roulent dans les flots.

[Extrait de "Comoedia", 23 janvier 1935]

Critiques et articles de presse
Comoedia 05/01/1935 Annonce.
Comoedia 18/01/1935 Article.
Comoedia 18/01/1935 Brève.
Comoedia 23/01/1935 Article.
(suite)
Paris Soir 29/01/1935 Critique par Pierre Varenne.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Salabert, 1935

j'ai chanté
Juanita
Le Roi des gauchos
Retour


Enregistrements 78T/mn
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création

 / 
Juanita / ROSSI (Tino) (chant)
COLUMBIA DF 1694 (1935) - Coll. David Silvestre
acc. orch. dir. Pierre Chagnon
Retour / ROSSI (Tino) (chant)
COLUMBIA DF 1694 (1935)
acc. orch. dir. Pierre Chagnon

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs