Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

L' Ecole buissonnière. Changer d'air : air détaché (chant seul)

 

 

 

 

Internet

L' Ecole buissonnière. Air détaché : Changer d'air (chant seul)

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

L' Ecole buissonnière. Robert Burnier et France Aubert

 

Extr. de : Le Petit Parisien, 15.06.1941
 

 

 

BNF Gallica

L' Ecole buissonnière. Simone Héliard, Robert Burnier, Ginette Leclerc, Georgé, Louvigny, France Aubert, Etchepare, Maximilienne

 

Illustration Harcourt
Extr. de : Le Petit Parisien, 25.06.1941
 

 

 

BNF Gallica

 

L' École buissonnière

  Opérette en 3 actes
Texte VARENNE (Pierre) (Livret et Lyrics)
SAINT-GRANIER (Livret et Lyrics)
Musique VAN PARYS (Georges)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 75 jours
Nouveautés 21/06/1941 - 29/07/1941 39 Création
Nouveautés 28/08/1941 - 02/10/1941 36
Distribution à la création
Mme LECLERC (Ginette) Totoche
M. BURNIER (Robert) Olivier
M. ETCHEPARE (Pierre) Gustave Boismoreau
M. LOUVIGNY (Jacques) Baron de la Pelissière
Mme HELIARD (Simone) Jeanine
M. GEORGÉ (Ernest) Le Directeur / La Marquise de Mongicourt
Mme MAX (Maximilienne) Sidonie
Mme AUBERT (France) Yvette
M. BRINGO Paturaud
Mme RICHARD (Mary) Clotilde
Mme ARCY (Rolande d') Madame Broussillon
Mme SILVA (Lolita de) Marcelle
Mme CAZAU (Raymonde) Madeleine
Mme ASTOR (Raymonde) Suzanne
Mme GUIEU (Colette) Lucette
Mme GERBIER (Simone) Andrée
Mme MADELINE Roberte

chorégraphie RENN (Hélène)
chorégraphie RENN (Serge)
costumes SAUNAL (Jeanne)
décors BERTIN (Emile)
direction musicale ALIX (Victor)
mise en scène GEORGÉ (Ernest)

Programme
1941 Nouveautés
Coll. Jacques Gana

Quinze jours avant la première, la pièce s'appelait "Le Scandale de Pithiviers" (Candide, 04.06.1941)

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Un jeune professeur de philosophie est amoureux d'une dame mariée et, pour la visiter sans s’attirer les soupçons de l'époux, il invente une fiancée qui jouera près de lui un rôle un peu semblable à celui de Fortunio du Chandelier. Mais ce Fortunio est une jolie fille peu encline à la romance. Un pittoresque ami l'accompagne : ex-maître d’hôtel, le baron de la Pélissière joue son jeu et noue l'intrigue. Il y a aussi une jeune fille tendre et sage, amoureuse de son professeur. N’allons pas plus loin ; chaque scène ajoute des fils au nœud gordien de ce vaudeville de bonne tradition. Tout finira pour le mieux, évidemment, après une scène de joyeuse bouffonnerie où l’on voit un élixir miraculeux obliger les personnages à dire « la vérité, toute la vérité »...

[Extrait du "Petit parisien", 25 juin 1941]

Nous sommes à Auteuil, dans une pension de jeunes filles, dont le directeur, M. Buissonnière, fait une cure à Divonne.

Il a confié son appartement à M. Olivier Lagrange, distingué professeur de philosophie, lequel aux dernières vacances, a eu un flirt assez poussé avec une jeune femme mariée à un juge d'instruction retraité, M. Gustave Boismoreau.

Tout cela qui est fort simple, va amener des complications quasi inextricables qui conduiront le spectateur à Pithiviers d'abord, puis dans un petit « Music-Hall » galant, où se dénouera l'action de la façon la plus morale...

Comment la gentille et facile Totoche, « bonne fille » s'il en fut ; comment le baron Adhémar de la Pélissière ; comment l'inventeur persécuté Paturaud ; comment d'autres personnages, tels que la haulte et puissante marquise de Mongicourt se trouveront-ils mêlés à cette intrigue joyeuse et mouvementée ?

C'est ce que connaîtront ceux qui assisteront à « L'Ecole Buissonnière ».

Nous ne voulons point le révéler ici pour leur en laisser la surprise et, partant, le plaisir.

[Extrait du programme original, Nouveautés, 1941]

Critiques et articles de presse
Candide 04/06/1941 Annonce.
Le Petit Parisien 15/06/1941 Encart publicitaire.
Le Petit Parisien 18/06/1941 Encart publicitaire.
Le Petit Parisien 21/06/1941 Encart publicitaire.
Le Petit Parisien 22/06/1941 Encart publicitaire.
Le Petit Parisien 22/06/1941 Article par Georgius.
Le Petit Parisien 25/06/1941 Article par Didier Gex.
Paris Soir 25/06/1941 Article par Pierre Berlioz.
Le Petit Parisien 25/06/1941 Article par André Robert.
Comoedia 28/06/1941 Critique par Arthur Honegger.
L'Oeuvre 28/06/1941 Article par Georges Pioch.
Les Nouveaux Temps 01/07/1941 Article par Armory.
L'Oeuvre 28/08/1941 Article par RM.
L'Oeuvre 17/09/1941 Article par RD.
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Salabert, 1941

Ce chant berceur
Changer d'air
Quand on rêve d'amour
Tout ça ne m'intéresse pas


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs