Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

L' Auberge qui chante. couverture du recueil

 

Illustration Mucène
 

 

 

Coll. Jacques Gana

L' Auberge qui chante. Cariven

 

Extr. de : Programme original de "L'Auberge qui chante" (1941)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

L' Auberge qui chante. Madeleine Mathieu

 

Extr. de : Le Matin, 13.10.1941
 

 

 

BNF Gallica

L' Auberge qui chante.

 

Extr. de : La Semaine de Paris, 15.10.1941
 

 

 

BNF Gallica

 

L' Auberge qui chante

  opérette à grand spectacle en 3 actes et 12 tableaux
Texte HIRSCH (Georges) (Livret et Lyrics)
BADET (André de) (Livret et Lyrics)
Musique RICHEPIN (Tiarko)
TRÉMOLO (Gaston) (Airs additionnels)
BADET (André de) (Airs additionnels)
BROQUA (A.) (Airs additionnels)
GYONGY (Paul) (Airs additionnels)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 156 jours
Gaîté Lyrique 04/10/1941 - 08/03/1942 156 Création
Distribution à la création
M. DASSARY (André) Rynaldo
M. LAVERNE (Henry) Lustucru
Mme MATHIEU (Madeleine) Inès
Mme MOULIN (Odette) Jolyette
Mme MYRAL (Nina) Madame Michel
Mme ARLY (Claude) La Châtelaine
Mme MERLIN (Mary) L'amie
M. FAUDEUILHE (A.) Paolino
M. CARLOT Loyex
M. CHAMBON (Marcel) Pirouette
M. VALSTER Constant
M. DUPUIS (José) 1e gendarme
M. GIBERT 2e gendarme
M. NOËL (M.) Le Châtelain
M. BARJAN Léon
M. PERNES Préville
M. GERBER M. Bourdon
M. MILTON (Harry) Apollon

chorégraphie CHRISTIAN (Fred)
chorégraphie LEJEUNE (Jacqueline)
direction musicale CARIVEN (Marcel)
mise en scène PASQUALI (Fred)

Programme
1941 Gaîté Lyrique
Coll. Jacques Gana

Après "La Tulipe noire" en 1932, Tiarko Richepin n'avait plus écrit pour la scène qu'en collaboration avec Henri Christiné. Christiné étant retiré depuis 1938 (il mourra en 1941), Richepin n'avait ensuite composé que des chansons (dont plusieurs fameuses pour Reda Caire, comme "Si tu reviens" ou "Voyage dans la Lune") et des musiques de films. Pour cette dernière oeuvre, créée à la Gaîté Lyrique en octobre 1941, il fit appel à plusieurs compositeurs pour les airs les plus faciles (dont la chanson titre, composée par Gaston Tremolo, habituel complice de Georgius), mais il est visible à la lecture de la partition qu'il a lui-même procédé à la mise en forme de ces thèmes, dont les arrangements vocaux portent sa marque (l'orchestration est de Marcel Cariven).

"L'Auberge qui chante" est aujourd'hui totalement oubliée, mais connut à l'époque un bon succès, et lança définitivement André Dassary. De l'avis général, le livret était plutôt niais, mais la musique très réussie.

L'article de Comoedia annonçant la fin des représentations à Paris (et une reprise qui n'eut jamais lieu) fait état d'une 250e. La pièce ayant été jouée pendant 156 jours à la Gaîté Lyrique, et les restrictions de guerre limitant les représentations à 4 jours par semaine (soit 7 représentations avec une matinée le samedi et 2 matinées le dimanche), on est très loin du compte...

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Dans un riant village français s'élève "L'Auberge qui chante" de M. Lustucru. Face à l'auberge, la coquette maison de Mme Michel. Si M. Lustucru et Mme Michel, qui ne sont peut-être pas les descendants des célèbres antagonistes se haïssent, Rinaldo Lustucru et Jolyette Michel s'aiment.
Ils s'enfuiront ensemble pour suivre le cirque Paolino où la sémillante Inès essaiera de détourner à son profit les sentiments que Rinaldo nourrit pour Jolyette.
Les parents viendront interrompre les débuts du jeune ténor acclamé par le public.
Tous les personnages se retrouveront à l'ombre du grand arbre de Robinson, du haut duquel, M. Lustucru et Mme Michel prisonniers pardonneront et donneront leur consentement au mariage.
Tout le monde reprendra le chemin du bonheur vers "L'Auberge qui chante".

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Comoedia 27/09/1941 Avant-première par Georges Hirsch.
Les Nouveaux Temps 01/10/1941 Article.
Les Nouveaux Temps 10/10/1941 Article par Jean Laurent.
Comoedia 11/10/1941 Critique par Arthur Honegger.
Les Nouveaux Temps 11/10/1941 Article par A Michaguine.
Le Matin 13/10/1941 Article par Charles Quinel.
L'Oeuvre 14/10/1941 Article.
La Semaine de Paris 15/10/1941 Article par Hélène Garcin.
Paris Soir 15/10/1941 Critique par Pierre Berlioz.
L'Oeuvre 18/10/1941 Article par Georges Pioch.
L'Information musicale 07/11/1941 Article par Marcel Bertrand.
L'Oeuvre 16/02/1942 La 200e de l'Auberge qui chante. Article.
Comoedia 14/03/1942 La 250e de "L'Auberge qui chante". Article par Charles Beal.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Joubert, 1941

Partition complète (172 p.)
Recueil réunissant :
L'auberge qui chante
Viens ! mon seul amour
Je ne sais que chanter
Recueil réunissant :
Un seul amour
Dorila
A Robinson

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2006)


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents
Diffusions radio RDF/RTF/ORTF
01/02/1948
Avec : Brumaire (Jacqueline), Renaux (Nadine), Page (Renée), Richard (Charles), Allard (Robert), Duvaleix, Rey (Gaston), Prigent (Maurice), Foix (Georges) - Dir. Cariven (Marcel)
Cliquez pour lire le document enregistrement intégral RDF
RDF Radio Lyrique, 1er février 1948
1948

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Je ne sais que chanter / DASSARY (André) (chant)
PATHE PA 2025 (1941) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Marcel Cariven

 / 
L'Auberge qui chante / DASSARY (André) (chant)
PATHE PA 2007 (1941) - Coll. Hervé David
acc. orch. dir. Marcel Cariven

 / 
Mon coeur qui bat / DASSARY (André), MOULIN (Odette) (chant)
PATHE PA 2026 (1941) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Marcel Cariven

 / 
Un seul amour / MOULIN (Odette) (chant)
PATHE PA 2026 (1941) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Marcel Cariven
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création

 / 
En ménage / BOUCOT (Louis), MATHIEU (Madeleine) (chant)
PATHE PA 2027 (1941) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Marcel Cariven

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs