Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Vive la reine !. Jane Sourza

 

Illustration Sylvestre
Extr. de : La France socialiste, 11.12.1942
 

 

 

BNF Gallica

Vive la reine !. Raymond Souplex

 

Illustration Henri Pierre
Extr. de : L'Oeuvre, 06.10.1942
 

 

 

BNF Gallica

 

Vive la reine !

  opérette à grand spectacle en 3 actes et 7 tableaux
Texte SOUPLEX (Raymond) (Livret et Lyrics)
Musique MATIS (Georges)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 261 jours
Palace 25/09/1942 - 12/06/1943 261 Création
Distribution à la création
Mme SOURZA (Jane) La Reine Brigitte / Virginie Bouillette
M. SOUPLEX (Raymond) Jules Bouillette
M. ANDREAS Prosper Pluche, le Ministre de la Police
M. CARPENTIER (Marcel) Isidore Clochette, le Premier ministre
M. KERVEN (Yves) Robert
Mme CADET (Jacqueline) Sylvia
M. FLATEAU (Serge) Filoche, le policier
M. YVERNÈS Coquinas, le journaliste
Mme LAUVRAY (Gilberte) Catherine, la camériste de la Reine
M. BRIONNE (Lucien) Jérôme Farinot

chorégraphie QUINAULT (Robert)
costumes RASIMI (Berthe)
costumes (maquettes) FOST (Raymond)
décors LAVIGNAC
décors PELLEGRY
décors (maquettes) FOST (Raymond)
direction musicale WINS (Louis)
mise en scène DUARD Fils

Programme
1942 Palace
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× Nous sommes en Chimérie, pays imaginaire. La reine Brigitte, qui règne sur ce petit royaume, a une passion très marquée pour les contrebassistes barbus et souventes fois elle disparaît en compagnie d'un de ces musiciens.
Pendant un bal de la Cour, elle s'éprend d'un contrebassiste de l'orchestre et disparaît avec lui.
Gros émoi, car le lendemain matin sa majesté doit assister à la signature d'un traité de commerce avec un état voisin. Que faire ? Isidore Clochette, le premier ministre, décide de faire chercher un sosie de la Reine.
La police se met au travail et découvre ce sosie. C'est une marchande de légumes. Madame Bouillette. Cette honorable commerçante et son mari sont conduits à la Cour de Chimérie.
Ils s'y trouvent mêlés à diverses aventures que vous livreront l'opérette que vous allez voir, et ou vous aurez, du moins nous l'espérons, plaisir à l'entendre.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
Le Petit Parisien 03/10/1942 Article par Marcel Colivet.
L'Oeuvre 06/10/1942 Article par Montboron.
Le Matin 07/10/1942 Critique par Louis Blanquie.
Paris-Midi 08/10/1942 Article par Didier Daix.
Paris Soir 09/10/1942 Article par Pierre Berlioz.
La France Socialiste 10/10/1942 Article par Georges Ricou.
Comoedia 11/12/1942 Article par Armory.
La France Socialiste 11/12/1942 On a fêté la 100e de "Vive la Reine" au Palace. Article.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Micro, 1942

Toujours premier ?
J'aime et je suis aimé
Lentement, tendrement, s'élève
O mon bonheur, faut-il te dire adieu
Vous n'avez qu'à dire oui
Je n'ai que toi
Pourquoi ne pas vouloir aimer ?


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs