Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

 

Son excellence

Texte POTERAT (Louis) (Livret et Lyrics)
MARGO (Daniel) (Livret et Lyrics)
Musique YVAIN (Maurice)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 60 jours
Variétés 09/12/1942 - 06/02/1943 60 Création
Distribution à la création
Mme BOITEL (Jeanne) Mme Vavalesco
Mme GARNIER (Marcelle) Solange
Mme SAINT BONNET (Jeanne) Claire Bourdon
Mme GALLIA (Edith) Arlette
Mme FORAY (Gilberte) Claudine
Mme CLERICE (Daniel) Florin
M. VALLÉE (Marcel) Thimothée de la Hotte
M. LECOT (Jean) Jacques
M. GEORGÉ (Ernest) Vilbert
M. GENIN (André) Antonin
M. PIGNOL (Marcel) Le Détective

direction musicale JEANJEAN (Faustin)
mise en scène GEORGÉ

L'Histoire
Résumé de la pièce

× Laissant sa femme à Marseille, Gontran de la Hotte est venu à Paris sous le nom d'Oscar Florin pour y chercher fortune.
Il a entrepris de faire la prospérité de "La Mode future", hebdomadaire dont les créations extravagantes font sourire ses rares lecteurs. Il s'essaye dans une publicité tapageuse, lance le "Grand concours de la meilleure ouvrière de Paris" et, pour corser son entreprise, crée de toutes pièces une "Ambassadrice de la mode" qu'il présentera au Tout-Paris comme une envoyée extraordinaire de l'étranger.

Un hasard malicieux veut que la femme qui lui est amenée pour jouer ce rôle soit celle qu'il a épousée contre la volonté de son père, le baron Timothée de la Hotte, qui n'a jamais consenti à faire la connaissance de sa belle-fille, artiste de music-hall connue sous le pseudonyme de Vava.

Vava fait la conquête du baron qui lui installe une luxueuse maison de couture dans son hôtel particulier où seront exécutés les modèles d'une candidate futuriste.

Mais le public auquel ces créations sont présentées leur préférera celles de Solange, une petite main parisienne, aussi modeste que pleine de talent, car Jacques, un rédacteur de "La Mode future", fort épris d'elle, a fait exécuter ses modèles en grand secret.
C'est le triomphe du bon goût français. Tout s'arrangera sur le yacht du baron, et une croisière qui devait servir à l'enlèvement de Vava sera le voyage de noces de Solange et de Jacques.

Critiques et articles de presse
Comoedia 24/12/1942 Article par Arthur Hoérée.
Paris Soir 04/01/1943 Critique par Marcel de Livet.


Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs