Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

La Chanson du bonheur. Georgette Simon, Burdino

 

Illustration M Cam
Extr. de : La Semaine de Paris, 08.11.1935
 

 

 

BNF Gallica

La Chanson du bonheur. Franz Lehar à Paris, Gare du Nord, entouré de ses interprètes

 

Extr. de : Comoedia, 21.10.1935
 

 

 

BNF Gallica

La Chanson du bonheur. Roger Tréville, Lyne Clevers

 

Illustration Intran Studio
Extr. de : Comoedia, 04.11.1935
 

 

 

BNF Gallica

La Chanson du bonheur.

 

Illustration René Pellos
Extr. de : Excelsior, 03.12.1935
 

 

 

BNF Gallica

 

La Chanson du bonheur

 
(trad. de Schön ist die Welt)
  opérette en 3 actes et 8 tableaux
Texte HERZER (Ludwig) (Livret)
LÖHNER BEDA (Fritz) (Livret)
BODANZKY (Robert) (Livret)
MAUPREY (André) (Adaptation française)
GEIRINGER (Hilda) (Adaptation française)
Musique LEHAR (Franz)
Représentations
Création mondiale (VO) Vienne (Autriche) Metropol-Theater   03/12/1930
Représentations à Paris jusqu'en 1944 101 jours
Gaîté Lyrique 01/11/1935 - 09/02/1936 101 Création
Distribution à la création
M. BURDINO (André) Le Prince Georges
M. TRÉVILLE (Roger) Comte Sacha Karlovitch
M. OUDART (Félix) Le Roi
M. MORTON (Georges) Le Guide
M. DUVALEIX Le Directeur
Mme SIMON (Georgette) Elisabeth, Princesse de Lichtenberg
Mme CLEVERS (Lyne) Mercedes del Oro
Mme MYRAL (Nina) La Duchesse Marie de Brankenhorst
M. BEVER (Georges) L'Intendant
Mme VANDER (Gina) Un Groom

chorégraphie REVOL (Max)
costumes DELAHAYE (Andrée)
costumes (maquettes) CARRÉ (Jenny)
décors BERTIN (Emile)
décors NUMA
décors (maquettes) COLIN (Paul)
direction musicale GRESSIER (Jules)
mise en scène SACHSÉ (Léopold)
mise en scène RIEUX (Max de)

Programme
1935 Gaîté Lyrique
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× Les finances du royaume de X étant dans un état précaire, le grand argentier a décidé le Roi à conclure un mariage entre le prince héritier Georges et la richissime princesse Elisabeth de Lichtenberg, dont la dot permettra d'équilibrer momentanément le budget de l'Etat.
Il ne s'agit plus que de présenter l'un à l'autre les deux futurs époux et c'est dans un palace des Alpes Suisses que cette première rencontre est organisée.
Les deux jeunes gens ne s'y rendent pas de gaîté de cœur : tous deux avaient rêvé de ne contracter qu'un mariage d'inclination.
Le Roi est arrivé incognito.
Il attend impatiemment son fils.
Cependant, la grande duchesse, tante de la princesse Elisabeth se plaint de l'inexactitude de sa nièce. Pourtant, celle-ci survient.
Le Roi accueille avec une certaine nervosité le prince Georges. Une querelle éclate entre le père et le fils, si bien que ce dernier refuse tout net d'être présenté à Elisabeth et déclare qu'il préférerait renoncer au trône plutôt que de consentir à se marier.
La princesse revient très émue. Elle a rencontré dans l'hôtel le touriste qui, sur la route, l'avait aidé à remettre son auto en marche. Ce gai compagnon est un fervent alpiniste, il s'apprête à tenter une rude ascension et invite Elisabeth à la faire avec lui. Gagnée par l'enthousiasme du jeune homme, elle accepte... En cachette, elle le rejoindra à quatre heures du matin et partira avec lui à condition qu'elle puisse être de retour dans la même journée, avant la nuit.
Entendu ! La journée suffira pour faire cette ascension.
ACTE II
A trois mille mètres d'altitude...
Les deux jeunes gens ont atteint un abri. Ils s'apprêtent à déjeuner. Elisabeth est radieuse : elle admire la beauté grandiose des sites alpestres. Et aussi la vigueur, l'adresse sportive de son compagnon qui l'a plus d'une fois tirée d'un mauvais pas !
Mais les plus belles heures passent : il va falloir redescendre du ciel sur la terre.
A ce moment, le ciel s'obscurcit.
Le jeune homme affirme à Elisabeth qu'il vaudrait mieux attendre un peu. La princesse ne l'écoute pas : il lui faut partir, sinon, l'on s'inquiéterait de son absence : ne lui a-t-il pas promis qu'elle serait rentrée avant la nuit ? Advienne que pourra ! En route !
Un grondement sinistre...
L'avalanche !

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Lyrica 01/10/1935 Critique par Jean Bourbon.
Comoedia 21/10/1935 Franz Lehar à Paris. Article.
Excelsior 26/10/1935 Les Girls patineront sur de la glace. Article par Gabriel Reuillard.
Comoedia 31/10/1935 Article.
Excelsior 01/11/1935 Critique par Roger Cousin.
Excelsior 02/11/1935 Critique par Emile Vuillermoz.
Paris Soir 02/11/1935 Critique par Pierre-Octave Ferroud.
Comoedia 04/11/1935 Article.
(suite)
Le Figaro 06/11/1935 Article par Reynaldo Hahn.
Le Ménestrel 08/11/1935 Critique par Roger Vinteuil.
La Semaine de Paris 08/11/1935 Critique par Louis-Jean Finot.
Ric et Rac 09/11/1935 Critique par Dominique Sordet.
Larousse mensuel 01/12/1935 Critique.
Paris Soir 15/01/1936 On a fêté la centième représentation. Brève par Jean Rollot.
Comoedia 11/02/1936 Comment une pièce à succès "La Chanson du Bonheur" arrive à perdre de l'argent. Article.
(suite)
Editions imprimées

(chant-piano sauf mention contraire)

Editeur : Salabert, 1935

Partition complète (131 p)
Dans le petit bar
Dis, mon petit coeur
Je vivrai pour toi
La Chanson du bonheur
La Pampa
Nous avons rêvé
Rio de Janeiro
Livret (94 p)


Enregistrements après 1945,
disques et radio, documents
Diffusions radio RDF/RTF/ORTF
12/04/1964
Avec : Dachary (Lina), Collart (Claudine), Ristori (Gabrielle), Maréchal (Jacqueline), Miguel (Pierre), Lupi (Lucien), Doniat (Aimé), Rey (Gaston), Lenoty (René), Porterat (Maurice) - Dir. Sibert (Adolphe)

Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Dans le petit bar / CLEVERS (Lyne) (chant)
ODEON 166997 (1936) - Coll. David Silvestre
acc. orch. dir. Paul Misraki

 / 
Dans le petit bar / TRÉVILLE (Roger), HAYWARD (Laure) (chant)
POLYDOR 524159 (1936) - Coll. Jacques Gana
Acc. Jazz du Poste Parisien, dir. Michel Emer
Dis, mon petit coeur ? / SIMON (Georgette) (chant)
PATHE PA 718 (1935)
Je vivrai pour toi / BURDINO (André) (chant)
POLYDOR 524138 (1935)

 / 
Je vivrai pour toi / SIMON (Georgette) (chant)
PATHE PA 718 (1935) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Godfroy Andolfi

 / 
La Chanson du bonheur / BURDINO (André) (chant)
POLYDOR 524138 (1935) - Coll. Jacques Gana
acc. orch. dir. Jules Gressier

 / 
La Pampa / CLEVERS (Lyne) (chant)
ODEON 166997 (1936) - Coll. David Silvestre
acc. orch. dir. Paul Misraki
La Pampa / TRÉVILLE (Roger) (chant)
POLYDOR 524159 (1936)
Rio de Janeiro / CLEVERS (Lyne) (chant)
ODEON 166998 (1936)
acc. orch. dir. Paul Misraki

 / 
Tout l'amour / SIMON (Georgette) (chant)
PATHE PA 717 (1935) - Coll. Christian Poézévara
Acc. orch. dir. Godfroy Andolfi
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Dans le petit bar / ADISON (Fred) (orchestre)
GRAMOPHONE K 7639 (1936)
Fantaisie sélection / DAJOS BELA (orchestre)
ODEON 250985 (1936)
Je vivrai pour toi / MONOSSON (Leon) (chant)
JAP 512541 (1936)

 / 
La Chanson du bonheur / BEN SEDIRA (Leila), GUEHO (André) (chant)
ULTRAPHONE AP 1538 (1935) - Coll. Jacques Gana

 / 
La Chanson du bonheur / JOUATTE (Georges) (chant)
PATHE PA 717 (1935) - Coll. Christian Poézévara
Acc. orch. dir. Godfroy Andolfi
La Chanson du bonheur / MONOSSON (Leon) (chant)
JAP 512541 (1936)
La Chanson du bonheur / ROUCHY (René) (chant)
CRISTAL 6022 (1935)

 / 
La Pampa / CARRARA (Albert) (orchestre musette)
JAP 512493 (1936) - Coll. Alain Stiévenard
La Pampa / GUERINO (orchestre musette)
ODEON 250994 (1936)

 / 
Nous avons rêvé / BEN SEDIRA (Leila), GUEHO (André) (chant)
ULTRAPHONE AP 1538 (1935) - Coll. Jacques Gana

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs