Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
 

Les Théâtres parisiens

ABC

Succède à Pavillon

11, boulevard Poissonnière (10e ardt.)

Tél. Central 1943 (1934-1944)

1200 places



Vue du théâtre (ou de son emplacement) actuel.

Placer le théâtre sur le plan de Paris

Répertoire
   
42 j.
Figaro 36 27/11/1936 - 17/12/1936 21 Création
Camille ou Tu seras gendarme 09/09/1938 - 29/09/1938 21

Articles de presse
Le Matin

20/04/1934

Création du théâtre de l'ABC. Article.
Comoedia

11/09/1936

Article.
Comoedia

26/11/1936

Pourquoi M Mitty Goldin introduit une opérette dans un spectacle de music-hall. Article.
  (suite)

 

 

Construit en 1929 sous le nom de théâtre Plaza, brièvement nommé Pavillon en 1932-33, ce fut à partir de 1934 et de son rachat par Mitty Goldin, bien avant l'Olympia, le plus célèbre music-hall de Paris pour les tours de chant (les autres music-halls avant lui étaient plutôt dédiés à la revue). Il fut nommé "ABC" pour apparaître en premier dans les listes alphabétiques !

Ces deux pièces en un acte, uniques dans la carrière de leurs auteurs, furent proposées aux tous débuts de la salle, dans le cadre de spectacles composites où la direction s'efforçait de trouver une nouvelle voie (Le Moulin de la chanson les avait précédées dans cette formule, en présentant en 1931 "Un deux trois" de Maurice Yvain).

L'ABC ferma définitivement en 1964, non sans avoir effectué un retour à l'opérette de 1953 à 1955, avec les 1500 représentations de la "Route fleurie" de Francis Lopez.

Transformé en cinéma en 1965, le bâtiment sera détruit en 1981. C'est aujourd'hui un local commercial.

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs