Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
 

Les Théâtres parisiens

Moulin de Paris

Succède à Moulin Bleu
Devient Moulin Bleu

42, rue de Douai (9e ardt.)

Tél. Gutenberg 42-90

200 places



Vue du théâtre (ou de son emplacement) actuel.

Placer le théâtre sur le plan de Paris

Répertoire
   
j.
Échalote et ses amants 02/03/1937 Création

 

 

Inauguré fin 1920 avec "L'Amour à la pacha", le Moulin Bleu était un de ces petits théâtres spécialisés dans les spectacles "galants" voire franchement coquins (il y en avait d'autres : le Moulin Rose, la Cigale, et même les Bouffes du Nord) ! Ce n'est pas pour autant que les pièces qu'on y créa, même si elles ne firent pas des carrières impérissables, étaient dénuées de qualités : Roger Guttinguer, René Mercier, Albert Chantrier, Esteban Marti, entre autres, étaient des compositeurs tout à fait méritants.

Avant de s'appeler Moulin Bleu, le théâtre avait été créé en 1905 sur l'emplacement d'un ancien cabaret, "La Roulotte", sous le joli nom de "Little Palace" puis "Arlequin". A la fin des années 30, il était devenu le "Moulin de Paris", puis fut rebaptisé en 1939 "Le Rideau de Montmartre" (on y joua quelques spectacles d'horreur sous la direction de Clara Bizou, transfuge du Grand Guignol) avant de disparaitre définitivement en 1941.

Aujourd'hui le 42 rue de Douai héberge la chambre nationale des huissiers de Justice. Dure leçon donnée par les fourmis aux cigales !

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs