Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
 

Les Théâtres parisiens

Comédie Caumartin

25, rue de Caumartin (9e ardt.)

Tél. Louvre 0736 (1921-1931)

Métro Havre-Caumartin - Opéra

460 places



Vue du théâtre (ou de son emplacement) actuel.

Placer le théâtre sur le plan de Paris

Théâtre de la Comédie-Caumartin. Affiche (vers 1930)

 

Illustration Rouffé
 

 

 

Comédie Caumartin, affiche (années 50)

 

Illustration O'Klay
 

 

 

Robert Gallois, directeur de la Comédie Caumartin

 

Illustration V. Henry
Extr. de : Programme original de "Françoise" (1930)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Robert Gallois, directeur de la Comédie Caumartin en 1930

 

Illustration V. Henry
Extr. de : Programme original de "Enlevez-moi"
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Gabriel Marrot, secrétaire général de la Comédie Caumartin, 1930

 

Illustration Abel
Extr. de : Programme original de "Enlevez-moi"
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Répertoire
   
378 j.
Popaul 20/12/1928 - 27/01/1929 39 Création
Gaston 08/03/1930 - 27/04/1930 51 Création
Françoise 30/04/1930 - 15/06/1930 47 Création
Enlevez-moi 04/10/1930 - 01/06/1931 241 Création

 

 

Salle de concert créée en 1906 sous le nom de "Euterpia", elle devient théâtre l'année suivante en changeant son nom en "Comédie royale". Jusqu'à la guerre, elle connaît de bons succès puis tombe en léthargie jusqu'à sa reprise en 1923 par René Rocher qui lui donne son nom actuel.

Jusqu'en 1932 vont se succéder les pièces de boulevard, avec en 1930 une saison de comédies musicales, dont le plus gros succès de Gaston Gabaroche, et même de l'année : "Enlevez-moi", qui se jouera pendant toute l'année 1931 et sera porté au cinéma dans la foulée, avec un succès personnel pour Arletty.

En 1932, la Comédie Caumartin ferme. Elle rouvrira seulement en 1952, avec la troupe de Jacques Fabbri, puis présentera de 1960 à 1980 un spectacle unique, le plus gros succès de l'histoire du théatre parisien : l'inusable "Boeing Boeing" de Marc Camoletti, qui fut remplacée en 1981 par "Reviens dormir à l'Elysée" de Jean-Paul Rouland, pour 9 nouvelles saisons !

Programmes
Françoise
1930
Coll. Jacques Gana
Enlevez-moi
1930
Coll. Jacques Gana

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs