Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
 

Les Théâtres parisiens

Potinière

7, rue Louis-le-Grand (2e ardt.)

Tél. Central 86-21 (19-22 25-31) Central 81-21 (33) Opéra 64-32 Opéra 54-74 (44)

Métro Opéra



Vue du théâtre (ou de son emplacement) actuel.

Placer le théâtre sur le plan de Paris

Programme (1925)

 

 

 

 

Répertoire
   
404 j.
Jean-Jean 01/07/1924 - 15/07/1924 15 Création
Mon vieux 18/12/1924 - 01/03/1925 74 Création
Ketty boxeur 03/06/1927 - 03/07/1927 31 Création
Ketty boxeur 23/09/1927 - 20/11/1927 59
Ma femme 29/11/1927 - 27/02/1928 91 Création
Pom Pom 02/03/1928 - 24/03/1928 23 Création
Qu'en pensez vous ? 04/07/1929 - 13/08/1929 41 Création
Qui ? 09/05/1931 - 14/06/1931 37 Création
Mon amant !... 01/04/1932 - 03/05/1932 33 Création

 

 

Repris en 1919 par les chansonniers Saint-Granier et Gaston Gabaroche qui lui donnent son nom, cette petite salle est à ses débuts consacrée à des revues. Faute de succès, ils passent la main dès 1920 à Raoul Audier qui montera en 1927 la première comédie musicale de ... Gaston Gabaroche ! En dehors de cette pièce, les plus gros succès de la Potinière dans le domaine furent "Mon vieux", oeuvre collective, et "Mon amant" de Victor Alix (mais cette dernière pièce fit l'essentiel de sa carrière à la Scala).

En 1935, comme beaucoup d'autres, la salle devient un cinéma.

Rouverte par les frères Isola en mars 1938, elle s'appelle brièvement "Théâtre Isola" et de septembre 1938 à 1942 "Georges VI", puis redevient "Potinière" sous la direction de Jean de Turenne, puis referme en 1959, puis rouvre en 1961 sous le nom de "Théâtre des deux masques", puis reprend son nom en 1962, vivote quelques années et ferme en 1973.

Pierre Sala la reprend et en fait un théâtre expérimental, le "Biothéatre", le renomme "Potinière" en 1978, avant de passer la main en 1984 pour héberger les enregistrements des émissions télévisées de Philippe Bouvard ! Enfin, en 1993, il prend son nom actuel de "Pépinière Opéra", et se consacre avant tout au théâtre musical (pour l'inauguration fut montée une comédie musicale de Gérard Calvi et René de Obadia, "Les Innocentines").

Programmes
Ketty boxeur
1927
Coll. Jacques Gana

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs