Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

Déshabillez-vous !. Partition complète (24 x 32 cm)

 

Illustration Roger de Valerio (1886-1951)
 

 

 

Coll. Jacques Gana

Déshabillez-vous !. Représentation : Jacqueline Francell

 

 

 

 

Déshabillez-vous !. Air détaché : Nuits d'Argentine

 

 

 

 

Coll. "Images musicales"

Déshabillez-vous !. Koval

 

Illustration P. Stephen
Extr. de : Le Matin, 27.12.1928
 

 

 

BNF Gallica

Déshabillez-vous !. Mireille Perrey

 

Illustration P. Stephen
Extr. de : Le Matin, 27.12.1928
 

 

 

BNF Gallica

Déshabillez-vous !. Jacqueline Francell

 

Illustration Isabey
Extr. de : Les Modes, avril 1929, n° 299
 

 

 

BNF Gallica

 

Déshabillez-vous !

  opérette en 3 actes
Texte BARDE (André) (Livret et Lyrics)
Musique MERCIER (René)
Représentations
Représentations à Paris jusqu'en 1944 168 jours
Bouffes Parisiens 22/12/1928 - 05/05/1929 135 Création
Folies Wagram 07/06/1929 - 02/07/1929 26
Ba-ta-clan 02/05/1930 - 08/05/1930 7
Distribution à la création
M. KOVAL (René) Bilouty
M. ROZE (Edmond) Docteur Malanson
M. ANCELIN (Robert) Paul Tilloy
M. BAROUX (Lucien) Dumontel
M. GABIN Maître Cabage
Mme PERREY (Mireille) Dodine
Mme PERRIAT (Jeanne) Sido
Mme FRANCELL (Jacqueline) Germaine Dumontel
Mme TEXIER (Simone) Suzanne
Mme LAUVRAY (Gilberte) Hélène
M. MORANA (Max) Le Gérant
M. AZAIS (Paul) Le Garçon

chorégraphie STAATS (A. Léo)
décors BERTIN (Emile)
décors (maquettes) COLIN (Paul)
direction musicale BERVILY (Edouard)
mise en scène ROZE (Edmond)

Programme
1929 Bouffes Parisiens
Coll. Jacques Gana
L'Histoire
Résumé de la pièce

× Le Docteur Malanson, médecin-chef de l'établissement thermal de Trinque-les-Bains a une théorie très défendable, en somme, il estime qu'on a tort dans le mariage, d'unir un jeune homme et une jeune fille, en s'occupant simplement de savoir si les positions sociales sont équivalentes et sans se préoccuper de savoir si les tempéraments se conviennent, de là, à son sens, tous les adultères et tous les divorces.
Son ami Dumontel est un fervent adepte de ses théories, aussi lorsqu'il s'agit de marier sa fille Germaine au jeune Paul Tilloy, il commence par demander au jeune homme s'il veut bien se prêter à une petite visite médicale par devant le Docteur Malanson, le médecin de la famille, Paul accepte avec enthousiasme, il est sûr de lui et il estime que cette précaution devrait être prise plus souvent.
Paul n'est que depuis peu de temps à Trinque-les-Bains, il a fui Paris pour échapper à une maîtresse exigeante et excessive, Sido, qui se faisait passer pour la femme d'un homme politique considérable ; c'est ce qu'il confie à un ancien camarade d'escadrille, Bilouty, qu'il a retrouvé là, et qui est simplement projectionniste au cinéma de la station ; il a pris cet emploi, pour accompagner sa maîtresse Dodine, qui est danseuse professionnelle au Casino et horriblement jalouse.
Tout se passerait le mieux du monde, si Paul au moment où il se présente chez le docteur ne reconnaissait dans la femme de celui-ci sa maîtresse Sido ; il est aussitôt obligé de mentir, de dire qu'il n'a nullement l'intention de se marier et d'ailleurs ce mariage est devenu impossible, puisque Dumontel exige que ce soit Malanson qui procède à la visite, son ami Bilouty qui le voit affolé lui propose de passer la visite à sa place, puisqu'il s'agit d'une simple formalité ; Paul accepte, Bilouty est reçu d'enthousiasme par le docteur et les fiançailles sont décidées aussitôt, on va même organiser une « fiançailles-party » pour le soir même et Paul est dévoré d'inquiétude, en apprenant que Malanson et Sido viendront à cette soirée ; tout est perdu, non, car il imagine d'y faire venir Bilouty avec son appareil de prises de vues, pour tourner un film de la soirée de fiançailles.
C'est la série des quiproquos, Bilouty passant pour Tilloy et inversement, qui fournit la matière d'un deuxième acte fertile en péripéties et, comme il convient, tout s'arrange au mieux au troisième, malgré que le docteur Malanson ait dit "Déshabillez-vous" à Bilouty alors qu'il croyait faire l'examen médical de Paul Tilloy.

[Extrait du programme original]

Critiques et articles de presse
L'Illustration Critique.
Comoedia 22/12/1928 Article.
Comoedia 23/12/1928 Article.
Le Figaro 25/12/1928 Critique par Stan Golestan.
Le Gaulois 25/12/1928 Critique par Louis Schneider.
Comoedia 25/12/1928 Article.
La Presse 25/12/1928 Article par Paul Achard.
Le Matin 27/12/1928 Critique.
La Semaine de Paris 28/12/1928 Critique par Emma Cabire.
Le Ménestrel 04/01/1929 Critique par Paul Bertrand.
L'Action française 22/01/1929 Critique par Dominique Sordet.
Larousse mensuel 01/02/1929 Critique.
Comoedia 09/06/1929 Reprise aux Folies-Wagram (juin 1929). Article par Pierre Maudru.
Partitions imprimées chant-piano

Editeur : Salabert, 1929

Partition complète (147 p)
Trop petit, trop grand
Dans un chemin de fer
Breton, Bretonne
Nuits d'Argentine
L'amour ça n'a l'air de rien
Trop petit, trop grand (in "Album Salabert piano seul" n° 12)
On n'me la fait pas (in "Album Salabert piano seul" n° 12)

Enregistrements originaux ECMF

Cliquez pour lire le document

Enregistrement intégral d'après la partition
complète chant-piano originale (Enrgt. 2001)


Enregistrements 78T/mn
Par les créateurs au théâtre

 / 
Ca n'vaut pas l'coup / KOVAL (René) (chant)
COLUMBIA D 19154 (1929) - Coll. Jacques Gana
Couplets hésitation / ROZE (Edmond) (chant)
COLUMBIA D 19154 (1929)
L'amour ça n'a l'air de rien / FRANCELL (Jacqueline) (chant)
GRAMOPHONE K 5579 (1929)
Nuits d'Argentine / FRANCELL (Jacqueline) (chant)
GRAMOPHONE K 5579 (1929)

 / 
On cherche un idéal / KOVAL (René), PERRIAT (Jeanne) (chant)
COLUMBIA D 19152 (1929) - Coll. Jacques Gana

 / 
Trop petit trop grand / ROZE (Edmond) (chant)
COLUMBIA D 19152 (1929) - Coll. Jacques Gana
Par des interprètes n'ayant pas participé à la création
Ca n'vaut pas l'coup / NELLSON (Gustave) (chant)
GRAMOPHONE K 5578 (1929)
L'amour ça n'a l'air de rien / GLUSKIN (Lud) (orchestre)
POLYDOR 22211 (1929)
L'amour ça n'a l'air de rien / GREGOR (orchestre)
EDISON BELL Rad F 225 (1929)
Nuits d'Argentine / VORELLI (chant)
PATHE Omn 27523 (1929)
acc. orc. dir. Godfroy Andolfi
Nuits d'Argentine / ANDOLFI (Godfroy) (orchestre)
PARLOPHONE 22843 (1932)
Nuits d'Argentine / GLUSKIN (Lud) (orchestre)
POLYDOR 22210 (1929)
Nuits d'Argentine / Orchestre du Théâtre des Bouffes parisiens (orchestre)
GRAMOPHONE K 5581 (1929)
On n'me la fait pas / TOURBILLON (orchestre musette)
PARLOPHONE 22843 (1932)
Trop petit trop grand / NELLSON (Gustave) (chant)
GRAMOPHONE K 5578 (1929)

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs