Accueil     Présentation     Liens     Remerciements     Actualité du site     Contact  
  Oeuvres     Auteurs     Compositeurs     Interprètes     Techniciens     Editeurs     Théâtres     Chronologie     Documents     SACD    

Chronologie

1927

Le Secret d'Arlette 08/01
Flo-Flo 01/03
Le Roi d'Yvetot 25/03
Mercenary Mary 05/04 76 j.
Miss America 08/04
Rose-Marie 09/04 1577 j.
Cotillon III 29/04 48 j.
La Teresina 04/05 238 j.
Les Commères du marché Saint-Germain 23/05 7 j.
La Vénus de Deauville 31/05 69 j.
Ketty boxeur 03/06 111 j.
Mic 15/06 1 j.
Venise 25/06 169 j.
La Rose de minuit 19/08
C'est un genre 24/08
Un brave garçon 25/08
Lulu 14/09 241 j.
La Sultane à Paris 07/10
Princess Charming 11/10
La Petite dame du train bleu 22/10 117 j.
Le Diable à Paris 27/10 84 j.
La Dame au domino 27/10 39 j.
La P'tite femme de Lombez 08/11 36 j.
Ma femme 29/11 91 j.
Pas une secousse 06/12
Comte Obligado ! 16/12 439 j.

1927. Fort du succès de No No Nanette l'année précédente, la direction du théâtre Mogador enchaîne sur un autre succès américain : Rose-Marie. Mais autant le premier était d'inspiration véritablement américaine, autant Rose-Marie puise aux recettes éprouvées de la musique viennoise dont est issu son compositeur, Rudolf FRIML. Dans les années suivantes on verra dans le même esprit Sigmund ROMBERG : musique très lyrique mais un peu lourde, volontiers mélée de pseudo-folklore,  chanteurs à voix, mise en scène fastueuse qui rélègue la qualité musicale au second plan. Ce sera malheureusement le genre qui prendra le plus d'ascendant après l'avènement du cinéma parlant, et surtout après la guerre de 1939-1945.
En attendant, les jeunes compositeurs français continuent sur leur lancée, le plus gros succès de l'année étant dû à Raoul MORETTI, avec Le Comte Obligado, dont tout le monde connaît encore "La Fille du Bédouin" et "Les Artichauts". Les autres succès de l'année sont le fait de nouveaux compositeurs qui feront parler d'eux : Georges Van PARYS et Philippe PARES pour La Petite dame du train bleu et Lulu. Gaston GABAROCHE représente sa première oeuvre en solitaire, Ketty Boxeur, Marcel LATTES connaît son premier vrai succès avec Le Diable à Paris, Tiarko RICHEPIN aussi avec Venise, tandis qu'un futur compositeur important apparaît sous un pseudonyme : Pascal BASTIA, qui signe Ma femme du nom d'Irving PARIS.

Site conçu et réalisé par Jacques GANA - Illustrations et enregistrements sonores © leurs éditeurs et ayants droit respectifs